Chronique

COCAINE PISS
Pinacolalove

image
Hypertension Records

Sorti le 14-07-2017


image
Vendredi 25 août 2017

Déjà septembre pointe son nez et je me rends compte qu’absent des festivals, je n’ai pas vu passer l’été. Rien d’étonnant donc à vous parler du disque de l’été uniquement maintenant. Fort heureusement ou comme lot de consommation , l’été n’étant pas fini, comme moi vous pouvez allégrement le prolonger durant le mois de septembre et vous ruer encore maintenant sur la plaque.

Moins d’un an après la sortie de son premier album, The Dancer, les Belges de COCAINE PISS
COCAINE PISS


Clique pour voir la fiche du groupe
propose donc un nouveau disque aux couleurs festivalières pour agrémenter vos barbecues.

Il s’agit en fait d’un EP avec cinq nouvelles compositions dont l’ouverture Pin?acolalove donne son titre à ce disque estival et trois réinterprétations. Sans surprise, COCAINE PISS
COCAINE PISS


Clique pour voir la fiche du groupe
propose du COCAINE PISS
COCAINE PISS


Clique pour voir la fiche du groupe
. La plage titulaire dépote comme les suivantes mais un petit faible se dégage pour Candy et Treehouse.

Le premier des deux titres renoue d’une certaine manière avec le Riot Grrrl pure souche. Sur fond bien gras, la chanteuse du groupe scande de petites phrases avec force et virulence. Le suivant est sous influence des DEAD KENNEDYS
DEAD KENNEDYS


Clique pour voir la fiche du groupe
rappelant au moins sur la forme que le groupe est aussi très engagé.

L’autre intérêt du disque réside bien évidemment dans les réinterprétations de titres de COCAINE PISS
COCAINE PISS


Clique pour voir la fiche du groupe
faites par ONMENS
ONMENS


Clique pour voir la fiche du groupe
, LORD HICKS et TOMMY LA MENACE. Ces trois relectures sont différentes l’une de l’autre mais s’écartent suffisamment des originaux pour marquer de l’intérêt. Celle d’ONMENS
ONMENS


Clique pour voir la fiche du groupe
reste la plus bruitiste et agressive mais le chant doublé de ses sonorités plus indus et harsh permettent de construire un univers nouveaux.

La version de Happiness proposée par LORD HICKS tranche évidemment avec celle de COCAINE PISS
COCAINE PISS


Clique pour voir la fiche du groupe
. La différence était facile à marquer mais il fallait l’oser.

C’est finalement Sex Weirdos de TOMMY LA MENACE qui se révèle être la version la plus originale. TOMMY LA MENACE réussit à dompter l’esprit fougueux de COCAINE PISS
COCAINE PISS


Clique pour voir la fiche du groupe
tout en proposant une interprétation personnelle et ludique de l’exercice.

A boire et à manger avec Pin?acolalove ? En quelque sorte mais c’est aussi pour ça qu’il s’agit du disque de l’été et des barbecues !
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
6

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE