Chronique

INTEGRITY
Howling, For The Nightmare Shall Consume

image
Relapse Records

Sorti le 14-07-2017


image
Mardi 12 septembre 2017

Après un come-back plutôt réussi sur A389 Recordings , l'iconique INTEGRITY revient avec son douzième album sur Relapse Records .

Reconnu pour être un des groupes mélangeant le Metal et le Hard-Core de manière incendiaire des plus influents, INTEGRITY propose avec Howling, For The Nightmare Shall Consume, un album-concept dont le titre à lui seul promet la noirceur qui caractérise la formation.

Ecrit autour de l'apocalypse, ce dernier album en date puise autant dans des prophéties occultes que des textes religieux. Une source d'inspiration semble-t-il intarissable pour Dwid qui a su en faire la source de sa rage.

Cette force vocale combinée à la violence dont sait faire preuve le groupe, pourraient placer ce nouvel album parmi les plus agressifs du groupe. Sauf que INTEGRITY s'enfonce encore un peu plus dans ses plans Metal qui finissent par déséquilibrer le tout.

Malgré la virulence, Howling, For The Nightmare Shall Consume ressemble plus à un album d'un groupe de Heav-Metal. Entaché d'omniprésents soli bien trop longs, l'album essouffle alors qu'il devrait revigorer.

Bien qu'INTEGRITY avait fait de sa patte le mélange HxC/Metal, et qu'il nous avait habitués à cette présence plus soliste, sur ce disque, le groupe surenchérit jusqu'à l'overdose puisque même dans les riffs et les structures des compositions, on retrouve des gimmicks trop typés et appuyés.

Malgré le respect qu'impose la formation influente, INTEGRITY passe à côté de son douzième album qui était pourtant marqué d'intentions plus que louables.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
3

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE