Chronique

PARTISAN
We Have Been So Terribly Betrayed

image
Hypertension Records

Sorti le 29-09-2017


image
Jeudi 2 novembre 2017

Nous avions découvert ce trio composé d'anciens membres de OATHBREAKER
OATHBREAKER


Clique pour voir la fiche du groupe
, RISE AND FALL
RISE AND FALL


Clique pour voir la fiche du groupe
et MAUDLIN
MAUDLIN


Clique pour voir la fiche du groupe
dans un registre que nous n'attendions pas avec le premier EP éponyme.

Deux ans plus tard, PARTISAN
PARTISAN


Clique pour voir la fiche du groupe
revient avec un deuxième EP, plus étoffé et plus mature. Le style et l'influence majeure reste prégnante. L'ombre de JOY DIVISION
JOY DIVISION


Clique pour voir la fiche du groupe
fait plus que planer sur cette formation du nord de la Belgique, mais on lui découvre plus de personnalité et de nuance sur ce deuxième effort.

D'abord, la production de We Have Been So Terribly Betrayed est impeccable. Elle préserve le son d'époque dans le jeu du trio tout en bénéficiant des moyens actuels pour grossir sans caricaturer la précision minimaliste du style. C'est donc nette, explosif et audible. Derrière la mélancolie sombre, le disque se fait aussi lumineux.

Ensuite, cette luminosité, on la doit également à des parties vocales plus mélodiques que PARTISAN
PARTISAN


Clique pour voir la fiche du groupe
à glisser sous forme de choeurs.

Enfin, le jeu nerveux s'est quelque peu durci. PARTISAN
PARTISAN


Clique pour voir la fiche du groupe
offre quelques parties plus Noisy qui amènent de la variation avec beaucoup de fluidité à cette rythmique élastique, particulièrement mise en valeur sur ces six titres par le jeu de basse.

On sentait la formation déjà à même de nous proposer un album après le premier EP. We Have Been So Terribly Betrayed confirme que PARTISAN
PARTISAN


Clique pour voir la fiche du groupe
pouvait s'attaquer au long format. Les Belges ont choisi un moyen format dont la qualité est assurément au rendez-vous.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
3

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE