Chronique

UNFOLD
Banshee O Beast

image
Division Records

Sorti le 13-10-2017


image
Mercredi 15 novembre 2017

Non content de faire figure de pionnier de la scène Post-Metal-Hard-Core de Suisse et d'Europe, UNFOLD
UNFOLD


Clique pour voir la fiche du groupe
est aussi un véritable phoenix. Le groupe assène un album percutant puis disparait pour renaitre quelques années plus tard. Après une première disparation de sept années, UNFOLD
UNFOLD


Clique pour voir la fiche du groupe
avait sorti le remarqué Cosmogon en 2011 avant de disparaître. Quelques six années plus tard, sans avertissement, UNFOLD
UNFOLD


Clique pour voir la fiche du groupe
refait surface, une fois encore avec un album à remarquer.

Banshee O Beast est plus direct que son prédécesseur. Toujours aussi noir et acide que les précédentes plaques, ce nouvel album est aussi celui qui exprime le plus d'urgence dans sa lecture. Il y a dans ce disque une volonté d'en découdre et de monter au front qui tranche clairement par rapport aux productions du genre.

Ce pari n'était d'ailleurs pas gagné d'avance tant différentes personnalités ont tourné autour de la réalisation du disque. Pour l'enregistrement de l'album, UNFOLD
UNFOLD


Clique pour voir la fiche du groupe
a fait appel à trois personnes tandis que le mixage a été confié à Pelle Henricsson (REFUSED
REFUSED


Clique pour voir la fiche du groupe
, THE HIVES
THE HIVES


Clique pour voir la fiche du groupe
, MESHUGGAH
MESHUGGAH


Clique pour voir la fiche du groupe
) et le mastering à Magnus Lindberg (CULT OF LUNA
CULT OF LUNA


Clique pour voir la fiche du groupe
).

Emballé par neuf compositions concises, Banshee O Beast se permet quelques petits écarts atmosphériques pour équilibrer le tout et une composition de quasiment sept minutes comme pour rappeler un passé qu'il se refuse à nier.

Il reste à espérer maintenant que UNFOLD
UNFOLD


Clique pour voir la fiche du groupe
ne retournera à un nouveau silence d'autant que son chanteur officiel rencontre des problèmes de santé qui ne lui ont pas permis de chanter et surtout d'hurler toute sa virulence sur le disque. C'est LOUIS JUCKER
LOUIS JUCKER


Clique pour voir la fiche du groupe
(COILGUNS
COILGUNS


Clique pour voir la fiche du groupe
) qui a été invité à poser sa voix et il s'en est sorti comme si c'était lui qui vivait cette frustration.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
1

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE