Chronique

THE GOON MAT & LORD BENARDO
Take Off Your Clothes

image
Voodoo Rhythm Records

Sorti le 05-01-2018


image
Samedi 27 janvier 2018

Formé en 2009 suite au départ de leur comparse STINKY LOU qui s'en est allé ouvrir son Lou's Bar, THE GOON MAT & LORD BENARDO
THE GOON MAT & LORD BENARDO


Clique pour voir la fiche du groupe
sort son premier album chez, sans surprise, Voodoo Rhythm Records .

Si la musique du duo liégeois vous parle déjà, c'est normal puisqu'il a aussi déjà écumé pas mal de scènes avec sa formule One-Man-Band upgradée d'un harmoniciste démentiel.

Nous sommes donc dans un style Boogie Blues mais avec un fameux revers Garage et si THE GOON MAT est un maître du style, il est évident que LORD BENARDO et son instrument sont un atout majeur pour booster les compositions du duo.

De fait, Take Off Your Clothes est un album balisé dans son genre où les codes sont parfaitement intégrés. Avec ces deux musiciens, il n'y a pas tromperie sur la marchandise et l'on sait évidemment où nos pieds trempent. Au style irréprochable et aux qualités indéniables du duo, viennent s'ajouter les brins de folie qui propulsent cet album, le premier du duo pour rappel, déjà parmi les albums immanquables en 2018.

THE GOON MAT & LORD BENARDO
THE GOON MAT & LORD BENARDO


Clique pour voir la fiche du groupe
savent pondre des titres dont l'efficacités est éprouvée mais aussi des compositions où le duo va au-delà du groove en jouant sur des ambiances saisissantes (la plage titulaire ou Tired par exemple).

Lorsque l'on est une formation minimaliste, il faut aussi savoir saisir l'opportunité de pousser ses instruments plus loin. Le duo a fait appel à Jim Diamond (THE DIRTBOMBS, THE WHITE STRIPES
THE WHITE STRIPES
Clique pour voir la fiche du groupe
ou THE DEVILS
THE DEVILS


Clique pour voir la fiche du groupe
) pour enregistrer et produire ce premier album qui prend aussi une sonorité  rock et sauvage.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
3

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE