Chronique

AVATAR
Avatar Country

image
Century Media

10 titres - 43min.
Sorti le 12-01-2018


image
Samedi 12 mai 2018

Ils sont suédois, adeptes des tenues de scène, leur chanteur est charismatique, sortent un nouvel album en 2018 et seront de passage au Graspop. Vous pensez avoir identifié le groupe qui a l’honneur de notre chronique ? Ghost
Ghost


Clique pour voir la fiche du groupe
? Raté, il s’agit d'Avatar
Avatar


Clique pour voir la fiche du groupe
qui nous reviennent quelques mois après la sortie de l’appréciable Feathers and Flesh (2016). Ce dernier conte les aventures d’une chouette qui souhaite mettre un terme au levé du soleil, quête qui lui vaudra de connaître un destin funeste. Avatar Country (2018) raconte, quant à lui, un fragment de l’histoire du pays d’Avatar et de leur roi, incarné par le guitariste Jonas Jarlsby –malgré un naturel discret, les autres membres du groupe ne lui ont pas laissé le choix ; afin de s’assurer que le message s’enregistre dans l’esprit des plus distraits d’entre nous, le groupe ne manque pas d’utiliser le mot « roi » dans l’ensemble des titres d’Avatar Country . Après la période sombre de Feathers and Flesh, Oyez, Oyez, braves citoyens, place à la célébration du roi du pays d’Avatar.

D’entrée de jeu, le ton est donné. Nous sommes invités à la fête du Heavy Metal, en atteste la courte introduction qui ne manquera pas de vous donner des frissons (Glory To Our King). On enchaîne avec le titre le plus long de notre voyage dans cette contrée lointaine (Legend of the King). Il s'agit d'un morceau à la structure travaillée et presque exclusivement instrumental. Les rares interventions de Johannes Eckerström, tantôt dans les aigus, tantôt dans les graves, lui donne une dimension épique.

Les capacités vocales du chanteur font, à nouveau, la différence. Entre ces cris à la Brian Johnson (The King Welcomes You to Avatar Country) ou un chant proche du Death Metal (King's Harvest, qui n’est pas sans rappeler l’ambiance de Let it Burn), il nous régale.

Les deux titres qui promeuvent l’album sont très accrocheurs et accompagnés de clips soignés (The King Wants You et A Statue of the King). Ils sont entrecoupés par un discours du roi à l’humour sarcastique qui fait mouche, mais qui en lassera plus d’un après de multiples écoutes (The King Speaks).



Le voyage se conclu par un titre pêchu faisant, lui aussi, office de tube (King After Kings) et deux pistes instrumentales (Silent Songs of the King, PT. 1 et PT. 2). Entre celles-ci, l’introduction et le discours du roi, cette épopée au pays d’Avatar ne comporte que six morceaux chantés. Messieurs, il faudrait ne pas devenir trop avare, vos citoyens en attendent davantage !

En définitive, à l ‘écoute de l’album, on a l’impression de prendre part à une comédie musicale à l’accent métal. Avatar Country n’est pas révolutionnaire mais il est très bon et on l’écoutera encore dans plusieurs années avec beaucoup de plaisir. Le groupe confirme son excellent état de forme, en atteste les concerts à guichets fermés qui se multiplient lors de leur dernière tournée. Si vous appréciez leur travail, ne fusse qu’un peu, foncez, vous ne le regretterez pas.


Tags : Avatar - Progressive metal - Melodic death metal - Sweden
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
13
AUTEUR : Renaud
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasio...
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasion de le croiser lors d'un concert à l'A.B., au Reflektor ou en festival. N'hésite pas à lui fait part de ton avis et des idées qui te viennent à l'esprit lors de la lecture de ces chroniques, il ...
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasion de le croiser lors d'un concert à l'A.B., au Reflektor ou en festival. N'hésite pas à lui fait part de ton avis et des idées qui te viennent à l'esprit lors de la lecture de ces chroniques, il t'en sera reconnaissant....
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasion de le croiser lors d'un concert à l'A.B., au Reflektor ou en festival. N'hésite pas à lui fait part de ton avis et des idées qui te viennent à l'esprit lors de la lecture de ces chroniques, il t'en sera reconnaissant....
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasion de le croiser lors d'un concert à l'A.B., au Reflektor ou en festival. N'hésite pas à lui fait part de ton avis et des idées qui te viennent à l'esprit lors de la lecture de ces chroniques, il t'en sera reconnaissant....

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE