Chronique

HEADS.
Collider

image
The Charming Man Records

Sorti le 06-04-2018


image
Jeudi 31 mai 2018

Alors que ses membres sont quelque peu dispersés dans différents endroits, le nouvel album de HEADS.
HEADS.


Clique pour voir la fiche du groupe
dévoile une réelle évolution artistique qui souligne une cohérence musicale acquise malgré une écriture et des répétitions occasionnelles.

Tendu et acerbe comme son prédécesseur éponyme, Collider propose également 10 titres moins frontaux et quelque peu trainants. Derrière la rugosité de rigueur, HEADS.
HEADS.


Clique pour voir la fiche du groupe
applique également une saturation qui renvoie à la scène Shoegaze des années 80 et du début de 90.

Cette âpreté, on la retrouve évidemment dans le jeu de guitares, incisif mais moins souvent explosif que par le passé. Cette impression de retenue est par ailleurs accentuée par une rythmique plus posée que pesante.

Côté chant, HEADS.
HEADS.


Clique pour voir la fiche du groupe
gagne également en présence. Là aussi moins féroce, les vocaux évoluent avec chaleur et l'accent plaintif qui aurait pu finir par provoquer de l'agacement est passé à la trappe au bénéficie de la mélodie-mélancolie.

Si Magnus Lindberg (CULT OF LUNA
CULT OF LUNA


Clique pour voir la fiche du groupe
) signe une nouvelle fois le mixage et le mastering, il sort aussi de sa zone de confort avec cette formation Noise dont Collider mixe CODEINE, SLINT et THE JESUS LIZARD
THE JESUS LIZARD
Clique pour voir la fiche du groupe
.

Les quelques invités conviés à se mêler à l'album apporte un peu de variation mais ne dénature pas l'identité que le trio Australo-Allemand a réussi à imposer. Luc Hess (KUNZ, CLOSET DISCO QUEEN
CLOSET DISCO QUEEN


Clique pour voir la fiche du groupe
, THE OCEAN
THE OCEAN


Clique pour voir la fiche du groupe
) se plie par exemple à ce jeu de batterie plus flegmatique tandis que Kevin Whitley (CHERUBS
CHERUBS


Clique pour voir la fiche du groupe
) se sent comme un poisson dans l'eau sur Smile.

Une évolution qui fait plaisir à entendre. HEADS.
HEADS.


Clique pour voir la fiche du groupe
adopte une identité de plus en plus forte et on ne peut qu'encourager cette avancement qui ouvre des perspectives favorable à la distinction.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
1

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE