Chronique

SWALLOW THE SUN
When a Shadow is Forced into the Light

image
Century Media Records

8 pistes - 52 min.
Sorti le 25-01-2019


image
Jeudi 31 janvier 2019

Trois ans après la sortie Songs from the North I, II, III (2015), sixième –triple- album de Swallow the Sun
Swallow the Sun


Clique pour voir la fiche du groupe
, les suédois reviennent distiller leurs tempos lents à l’atmosphère dépressive avec deux productions.

La mort de Aleah Stanbridge (Trees of Eternity) à la suite d’un cancer, compagne du guitariste Juha Raivio, correspond à la fin d’une vie humaine mais aussi au début d’un cheminement artistique qui a débouché sur When a Shadow is Forced into the Light (2019). Ce dernier a été précédé de quelques semaines par l’EP Lumina Aurea (2018).

Alors qu’auparavant le collectif tendait vers le death metal mélodique, la rencontre avec la mort a abouti à Lumina Aurea, qui les a fait dériver vers le funeral foom metal, dans un lieu proche de Katatonia
Katatonia


Clique pour voir la fiche du groupe
. When a Shadow is Forced into the Light s’inscrit dans la continuité du voyage funéraire.

L’album s’ouvre par le titre éponyme qui se positionne à la frontière du post-metal. Celui-ci mélange guitares acoustiques, voix claire et cris douloureux d'un Mikko Katamäki à la tendance black metal, le tout dans un tourbillon symphonique. Le résultat, assez expérimental, ne convainc qu’à moitié, la faute à une durée trop longue au regard de l’inspiration qui a animé les suédois.



Nous sommes en présence d’un objet imperméable, rugueux, qu’il est difficile de transpercer pour arriver en son centre et profiter des émotions accumulées. Pour être apprécié, When a Shadow is Forced into the Light demande au minimum de multiples écoutes. Malgré nous être essayés à l’exercice, nous n’avons jamais réussi à embarquer en tant que voyageur dans ce périple aux confins de la mélancolie ; nous avons en permanence eu la sensation d’être un simple spectateur.

Upon the Water, avec ses sections calmes inspirées entrecoupées d’interludes aux sonorités lourdes renforcées par un chant guttural tiré au cordeau, est le seul titre à nous avoir donné l’impression de flotter dans les abysses de la terre.

A trop être immergé dans leur monde, les suédois ont oublié de veiller à emmener l’auditeur avec eux dans les méandres de la mélancolie. Sur le coup, nous ne sommes pas convaincus et la probabilité est forte que vous ne le soyez pas. Entre une musique sensible mais à l’accès très restreint et un manque d’idées novatrices pouvant justifier la longueur de certaines pistes, la copie rendue amène une appréciation générale mitigée.


Tags : Swallow the Sun - When a Shadow is Forced into the Light - Death doom - Aleah St
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
2
AUTEUR : Renaud
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasio...
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasion de le croiser lors d'un concert à l'A.B., au Reflektor ou en festival. N'hésite pas à lui fait part de ton avis et des idées qui te viennent à l'esprit lors de la lecture de ces chroniques, il ...
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasion de le croiser lors d'un concert à l'A.B., au Reflektor ou en festival. N'hésite pas à lui fait part de ton avis et des idées qui te viennent à l'esprit lors de la lecture de ces chroniques, il t'en sera reconnaissant....
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasion de le croiser lors d'un concert à l'A.B., au Reflektor ou en festival. N'hésite pas à lui fait part de ton avis et des idées qui te viennent à l'esprit lors de la lecture de ces chroniques, il t'en sera reconnaissant....
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasion de le croiser lors d'un concert à l'A.B., au Reflektor ou en festival. N'hésite pas à lui fait part de ton avis et des idées qui te viennent à l'esprit lors de la lecture de ces chroniques, il t'en sera reconnaissant....

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE