Chronique

MINORS
Abject Bodies

image
Holy Roar Records

Sorti le 22-02-2019


image
Mardi 26 février 2019

Successeur de Atrophy, sorti en 2017, Abject Bodies fait partie des disques sans compromis qui mélangent ce Hard-Core négatif et la puissance du Sludge. Deux styles qui peuvent paraître à l'opposé l'un de l'autre mais qui partagent bien des arguments comme le démontrent les Canadiens de MINORS
MINORS


Clique pour voir la fiche du groupe
.

Déjà cette introduction qui fait également office de plage titulaire ne laisse planer aucun doute sur la force qui émane de ce groupe. Un Sludge explosif déchiré par des larsens cinglants.

Et côté explosivité, MINORS
MINORS


Clique pour voir la fiche du groupe
ne va pas se ménager sur la suite de son effort. Frontal et malveillant, MINORS
MINORS


Clique pour voir la fiche du groupe
se place face à vous pour vous déverser cette hargne qui vous écrase par un son massif.

Et quand il s'agit de réveiller quelques instincts bestiaux, les Canadiens possèdent un certain savoir-faire comme le prouve Flesh Prison.

A l'instar de PRIMITIVE MAN
PRIMITIVE MAN


Clique pour voir la fiche du groupe
, la misanthropie de MINORS
MINORS


Clique pour voir la fiche du groupe
ne peut laisser indifférent tant elle se trouve impeccablement exprimée ici. Avec cette violence des premiers CONVERGE
CONVERGE


Clique pour voir la fiche du groupe
, MINORS
MINORS


Clique pour voir la fiche du groupe
double même la dose.

Abject Bodies se clôture avec ses 2 longues plages. Alors que les 5 premiers titres tournent autour d'une moyenne radiophonique de 3 minutes, Erode et Garden Of Dismalism s'étirent et dépassent les 6 minutes. Autant dire qu'après la déferlante des 17 premières minutes, on se demande ce que MINORS
MINORS


Clique pour voir la fiche du groupe
va nous servir dans ce format répété.

Sans doute, comme la plage titulaire le laissait entrevoir, le meilleur de la formation justement. Tout en progression avec Erode et avec beaucoup plus de subtilités Noise pour Garden Of Dismalism, MINORS
MINORS


Clique pour voir la fiche du groupe
n'hésite pas à sortir de sa zone de confort. C'est d'ailleurs étonnant de placer ces deux compositions à la suite et en fin d'album, il aurait été plus judicieux de les répartir sur le disque et ainsi gagner encore en puissance pour un disque qui dépasse déjà bien les limites.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
2

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE