Chronique

DOWNFALL OF GAIA
Ethic of Radical Finitude

image
Metal Blade Records

40'07''
Sorti le 08-02-2019


image
Mercredi 27 février 2019

Ethic of Radical Finitude, 5e album studio de Downfall of Gaia
Downfall of Gaia


Clique pour voir la fiche du groupe
, sorti chez Metal Blade Records , fait partie de ces albums qu’il faut prendre le temps de savourer. Écoute après écoute, couche après couche. Car les Allemands sont ici insaisissables. Alors que les premières minutes de The Grotesque Illusion of Being pourraient laisser penser qu’il s’agit là d’un Black Metal épique assez classique, le morceau se mue d’un coup en une forme atmosphérique, aérienne, voire même contemplative. Une alternance entre chaud et froid, moments énervés et nappes lentes et minimalistes, dont l’équilibre a été minutieusement établi.

Une alchimie qui se voit gagnante. Car en effet, les passages brutaux sont très denses, saturés, d’une noirceur épaisse et où de lourds riffs et le chant écorché de Dominik Goncalves dos Reis viennent vous plaquer au sol. Et puis c’est la délivrance, la fenêtre qui s’ouvre dans un espace suffocant, par quelques notes au piano ou à la guitare, tel qu’avec le titre Guided Through a Starless Night, où une balade naïve bascule soudainement dans les limbes.

S’il fallait un indicateur musical, Ethic of Radical Finitude se verrait certainement affublé des étiquettes de post Black Metal, teinté de Sludge dans ses errements les plus sinueux et plus sales. Mais il s’agit surtout d’une entité ambivalente, éminemment mélodique et exploitant les différents visages que peuvent prendre la noirceur, que ce soit à coups de blasts incisifs ou par des paroles lentement déclamées par Mers Sumida, de Black Table
Black Table
Clique pour voir la fiche du groupe
, invitée à venir poser une voix qu’on pourrait croire divine. L’art du contraste.

Au niveau des guests, ce nouvel opus était également l’occasion de faire revenir le guitariste Peter Wolff sur l’introduction de l’album, ou encore Johannes Stoltenburg, derrière les fûts ou pour les effets drones, sur les deux premiers morceaux. Celles et ceux qui tendront l’oreille pourront également discerner le timbre de Nikita Kamprad, vocaliste de Der Weg Einer Freiheit, sur We Pursue the Serpent of Time.

Si pour vous la musique n'est que synonyme de fond sonore, alors mieux vaut passer votre chemin. Seule une écoute attentive et consacrée permettra d’entrer dans l’univers opaque des Allemands de Downfall of Gaia
Downfall of Gaia


Clique pour voir la fiche du groupe
. Mais une fois le seuil franchi, sachez que le voyage s’avère passionnant.


Tags : downfall gaia black metal post sludge atmosphérique
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
6
AUTEUR : Sekhorium
Chargé de communication dans le secteur culturel et journaliste à ses heures perdues, Pierre explore les méandres du Metal depuis maintenant près ...
Chargé de communication dans le secteur culturel et journaliste à ses heures perdues, Pierre explore les méandres du Metal depuis maintenant près de 20 ans. Privilégiant les sensations au détriment de la raison, il recherche sans arrêt de nouvelles formations qui viendront titiller les cinq sens. Si vous le croisez en concert, vous le trouve...
Chargé de communication dans le secteur culturel et journaliste à ses heures perdues, Pierre explore les méandres du Metal depuis maintenant près de 20 ans. Privilégiant les sensations au détriment de la raison, il recherche sans arrêt de nouvelles formations qui viendront titiller les cinq sens. Si vous le croisez en concert, vous le trouverez certainement dans la fosse, voire face aux barrières quand le show s'avèrera intense. Plus qu'un style musica...
Chargé de communication dans le secteur culturel et journaliste à ses heures perdues, Pierre explore les méandres du Metal depuis maintenant près de 20 ans. Privilégiant les sensations au détriment de la raison, il recherche sans arrêt de nouvelles formations qui viendront titiller les cinq sens. Si vous le croisez en concert, vous le trouverez certainement dans la fosse, voire face aux barrières quand le show s'avèrera intense. Plus qu'un style musical, le Metal est devenu est philosophie de vie....
Chargé de communication dans le secteur culturel et journaliste à ses heures perdues, Pierre explore les méandres du Metal depuis maintenant près de 20 ans. Privilégiant les sensations au détriment de la raison, il recherche sans arrêt de nouvelles formations qui viendront titiller les cinq sens. Si vous le croisez en concert, vous le trouverez certainement dans la fosse, voire face aux barrières quand le show s'avèrera intense. Plus qu'un style musical, le Metal est devenu est philosophie de vie....

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE