Chronique

TROLL TEETH
Goes Nowhere, Does Nothing

image
Electric Talon Records

8 titres // 66'
Sorti le 15-11-2020


image
Jeudi 26 novembre 2020

Trollteeth
Trollteeth


Clique pour voir la fiche du groupe
se définit comme un trio heavy metal power. Ces trois américains s'axent principalement sur des riffs et des fins de chansons lentes. Personnellement, j'aurais tendance à associer leur musique au stoner, psychedelic rock, mais nous ne sommes pas sans ignorer ô combien les frontières entre les genres alternatifs sont floues. Il y a quelque chose de science-fictionnel dans les 8 titres de ''Goes Nowhere, Does Nothing'', notamment par le choix d'un tel artwork pour la pochette d'album.

Lumière sur ce deuxième titre: ''Trapped in a Bottle'': semblable à un rêve éveillé, cette track m'a fait voyager tout du long, avec des phrases telles que ''Daydreaming on the bridge again, Watching the stars fly by''(en français: ''Fantasmer sur le pont à nouveau, Regarder toutes les étoiles défiler''). Ici, la voix du chanteur et bassiste J.W. Eccles a.k.a. Moe semble flotter dans l'air. C'est le genre de mélodie qu'on pourrait imager par un road trip en décapotable sur une autoroute de Californie, cheveux aux vent et lunettes de soleil vissées sur le bout du nez. Il y a une allusion à Kokabiel, à la fin du morceau sur laquelle j'aimerais attirer l'attention puisque la piste qui clôture l'album porte également ce nom. Dans la religion catholique, cet ange déchu était un ancien avocat de Dieu et de ses partisans, surnommé l'étoile de Dieu. Dans le morceau suivant, ''Reconnoiter'', la batterie et les guitares sont particulièrement bien accordés. Parallèlement aux rythmes déchaînés des instruments, le contraste avec la lenteur du chant est particulièrement réussi.



Avec ce 7ème morceau, ''Emergency'', on passe dans un registre bien plus sombre. Ici, l'ambiance musicale et lexicale ressemble à  un appel au secours, je cite: We're trapped -Call out -Reach everyone (en français: ''Nous sommes piégés -passe un coup de fil -Contacte tout le monde'')

La totalité de l'album raconte une histoire de descente aux enfers: autant aux premières minutes de celui-ci, tout va bien pour les héros, autant à  la fin, rien ne va plus! Vu qu'ils se sont fait attaquer par une araignée de l'espace et qu'ils resteront coincés dans la toile de celle-ci à jamais, on se doute assez rapidement que leur cause est désespérée. ''Goes Nowhere, Does Nothing'', c'est un album singulier de par sa construction: chaque chanson raconte la suite de la précédente, comme une sorte de court roman auditif et mélodique.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Rosie
Ayant commencé son apprentissage musical avec le jazz et le blues, Rosie s’oriente aujourd’hui davantage vers la scène alternative dans sa globa...
Ayant commencé son apprentissage musical avec le jazz et le blues, Rosie s’oriente aujourd’hui davantage vers la scène alternative dans sa globalité. C’est en mars 2020 que son aventure démarre sur les chapeaux de roue : elle intègre un groupe de hard rock, ainsi que la rédaction d’un magazine musical. Désormais armée d'outils pour ...
Ayant commencé son apprentissage musical avec le jazz et le blues, Rosie s’oriente aujourd’hui davantage vers la scène alternative dans sa globalité. C’est en mars 2020 que son aventure démarre sur les chapeaux de roue : elle intègre un groupe de hard rock, ainsi que la rédaction d’un magazine musical. Désormais armée d'outils pour comprendre cet art plus en profondeur, elle se met à analyser tout ce qu’elle écoute, du rock psyché au black ...
Ayant commencé son apprentissage musical avec le jazz et le blues, Rosie s’oriente aujourd’hui davantage vers la scène alternative dans sa globalité. C’est en mars 2020 que son aventure démarre sur les chapeaux de roue : elle intègre un groupe de hard rock, ainsi que la rédaction d’un magazine musical. Désormais armée d'outils pour comprendre cet art plus en profondeur, elle se met à analyser tout ce qu’elle écoute, du rock psyché au black metal en passant par le sludge, trash, heavy, classic rock, grunge et j’en passe. M...
Ayant commencé son apprentissage musical avec le jazz et le blues, Rosie s’oriente aujourd’hui davantage vers la scène alternative dans sa globalité. C’est en mars 2020 que son aventure démarre sur les chapeaux de roue : elle intègre un groupe de hard rock, ainsi que la rédaction d’un magazine musical. Désormais armée d'outils pour comprendre cet art plus en profondeur, elle se met à analyser tout ce qu’elle écoute, du rock psyché au black metal en passant par le sludge, trash, heavy, classic rock, grunge et j’en passe. Mais après six mois de collaboration, elle quitte ce dit magazine pour embarquer à bord du navire Shoot Me Again !...

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE