Chronique

ZEAL & ARDOR
Zeal & Ardor

image
MVKA

14 titres - 43 minutes
Sorti le 11-02-2022


image
Vendredi 18 février 2022

Manuel Gagneux est un être qui ne manque pas de singularité. La processus de création de Zeal & Ardor
Zeal & Ardor


Clique pour voir la fiche du groupe
, qui a vu le jour en 2013, le démontre avec pour origine l’initiative d’interroger les membres de la communauté de 4chan à propos d’un courant musical qui unirait deux genres musicaux qui ne s’accorderaient que difficilement. N’en déplaise à ma grand-mère qui soutient mordicus qu’internet ne produit rien de bon, le forum mit au défi l’ami Manuel de mélanger le black metal et les chants d’esclaves spirituels issus de la culture afro-américaine. Le succès sera rapidement au rendez-vous avec la sortie de Devil is Fine (2016).

Bien que Zeal & Ardor
Zeal & Ardor


Clique pour voir la fiche du groupe
soit présenté comme étant un groupe, Manuel Gagneux reste la pierre angulaire du projet en assurant tout à la fois la casquette d’auteur, interprète de tous les instruments –à l’exception de la batterie- et des voix sur ce troisième album à la dénomination éponyme.

L’ambivalence des genres est la clé pour comprendre l’essence de Zeal & Ardor
Zeal & Ardor


Clique pour voir la fiche du groupe
. Cette union contradictoire qui gouverne la formation se retrouve dans le parcours de vie du leader, lui qui est le fruit de l’union d’un père biologiste suisse et d’une mère chanteuse de jazz ; le blanc et le noir étaient amenés à être réunis. Cette dichotomie, qui fut parfois difficile à accepter pour la société qui a forgé la personnalité de Manuel Gagneux, permet de mieux comprendre la cohérence de la formation.



Ce nouvel long effort continue sur la lancée des prédécesseurs avec son metal d’avant-garde qui pousse à la coexistence entre deux genres situés de l’un et l’autre côté du spectre musical. Les opposés s’attirent et forment une union solide, on ne le dira jamais assez ; metal et blues sont unifiés sous l’autel de la spiritualité.

Les thèmes restent semblables à ceux évoqués lors des deux premiers opus mais sont interpréter avec un degré de véhémence qui n’avait pas encore été affiché jusqu’alors. La douleur et le courage qui émanent des chants d'esclaves vieux de plusieurs siècles subissent le blasphème des trémolos black metal, courbant sous le poids d’un blues qui fait mordre la poussière. Le temps des louanges à Dieu est révolu, l’avènement de Satan est arrivé.

Par ailleurs, alors qu’on regrettait que les deux premiers albums pouvaient se targuer d’une musique spirituelle de qualité mais d’un traitement du black metal fort stéréotypé, le troisième essai est le bon. Il suffit d’écouter Death To The Holy ou Church Burns pour s’en convaincre. Satan semble avoir changé de camp, le plus diabolique d’entre-nous n’est plus à chercher parmi les bruleurs d’édifices religieux du nord de l’Europe.



Tout n’est qu’opposition chez Zeal & Ardor,
Zeal & Ardor,


Clique pour voir la fiche du groupe
nous vous avions prévenus. Götterdämmerung, nous rappelant au bon souvenir de Wagner, le démontre à nouveau avec ses paroles partiellement en allemand et en anglais. Dans le même ordre d’idées, le drone industriel de Godflesh tente de résister à un flot de litanies sataniques.

Zeal & Ardor est sans conteste le meilleur album de la formation à ce jour. Capable de déchainer l’enfer tout comme de calmer les plus énervés d’entre-nous à coup de rythmes de blues, les opposés sont réunis avec succès alors qu’on aurait pu craindre un manque de renouvèlement tendant vers l’ennui du fait de sa redondance. Si vous ne vous êtes pas encore penché sur le cas de Zeal & Ardor
Zeal & Ardor


Clique pour voir la fiche du groupe
, il est grand temps de rattraper le temps perdu.


Tags : Zeal & Ardor - Chronique - Manuel Gagneux - Metal - Avant garde
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Renaud
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasio...
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasion de le croiser lors d'un concert à l'A.B., au Reflektor ou en festival. N'hésite pas à lui fait part de ton avis et des idées qui te viennent à l'esprit lors de la lecture de ces chroniques, il ...
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasion de le croiser lors d'un concert à l'A.B., au Reflektor ou en festival. N'hésite pas à lui fait part de ton avis et des idées qui te viennent à l'esprit lors de la lecture de ces chroniques, il t'en sera reconnaissant....
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasion de le croiser lors d'un concert à l'A.B., au Reflektor ou en festival. N'hésite pas à lui fait part de ton avis et des idées qui te viennent à l'esprit lors de la lecture de ces chroniques, il t'en sera reconnaissant....
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasion de le croiser lors d'un concert à l'A.B., au Reflektor ou en festival. N'hésite pas à lui fait part de ton avis et des idées qui te viennent à l'esprit lors de la lecture de ces chroniques, il t'en sera reconnaissant....

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE