Chronique

HORSE THE BAND
R.Borlax

image
Pluto Records



image
Mardi 28 septembre 2004

Du Nintendocore. Pourquoi du Nintendocore me direz-vous? Eh bien déjà, il suffit d'entendre le son du clavier. Sur l'intro de Cutsman, c'est flagrant. Et magnifique. Certains groupes apportent depuis quelques années des sonorités marrantes avec un moog organ, ici c'est pousser la chose encore un peu plus loin, avec un pur son de jeux videos début des années 90. Mais même les paroles sonnent jeux videos, comme dans Cutsman toujours : LITTLE ANDROID MAN HALF THE SIZE THAT I AM SCISSORS ON HIS HEAD SCCCIIISSSOOORRRRSSSSS ON HIS FUCKING HEAD!!!!!!!!!!!!!!

Pour le reste de la musique, c'est d'un côté déjanté et destructuré pour faire bouger la tête dans tous les sens, à la Nora, mais avec ce côté fun-core qui fait sourire, à la Atom and his Package. Au final ça donne une tronche souriante qui remue dans tous les sens et si vous faites ça en public vous aurez bien l'air con.

Mais ce qui est génial c'est de voir à quel point ils apportent ces éléments dans leur musique, ça se fond parfaitement dans l'ensemble bruyant et brutal et ça ne choque même pas.

Après une chronique si élogieuse je me sens obligé d'avouer qu'à ma première écoute (conseillée par gerome) je n'avais pas du tout aimé... donc si c'est votre cas, retentez l'expérience lorsque vous serez d'humeur plus expérimentale !

Le clip en flash de Bunnies : http://www.albinoblacksheep.com/flash/pixelated.php
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Erik
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentr...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentré sur le développement du site, il est moins présent sur le front. ...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentré sur le développement du site, il est moins présent sur le front. ...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentré sur le développement du site, il est moins présent sur le front. ...

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE