Interview

BANANE METALIK

Dimanche 1 août 2010

1)Salut Cédric, pour moi c'était une première de vous voir sur scène... alors pour ceux qui ne te connaissent pas encore, comment pourrais-tu définir le groupe ?

Oh, les Banane Metalik
Banane Metalik


Clique pour voir la fiche du groupe
c'est un groupe français qui existe depuis déjà pas mal d'années, notre premier album est sorti en 1994, et ce que l'on aime c'est de mélanger l'horreur et le rock&roll et en ce qui concerne l'horreur c'est évidement dans le cinéma et la littérature que l'on va puiser pour réaliser notre contexte. On a véritablement une passion pour ça.
Et pour le rock&roll, on écoute de tout pour autant que ce ne soit pas une âme de vendu. Personnellement je suis très fan des Cramps
Cramps
Clique pour voir la fiche du groupe
, car je suis tombé depuis que je suis petit.
Donc voilà, on a monté le groupe fin 89, même si je me souviens plus de la date exacte.
En 95, on a fait une pause et puis on s'est reformé et maintenant on va faire un long break, car on a besoin de repos.



2) Qui est le fan des Banane Metalik ?

Déjà il est ouvert d'esprit et puis il y a en a qui sont véritablement fans de notre univers. Mais tu vois il y a un truc très français qui dit que les groupes qui ont un show visuel très fort, à l'américaine, c'est pour cacher des lacunes musicales... et je peux te dire que lorsque on rentre en studio on se prend la tête un minimum et on a essaye de trouver un univers pour chaque morceaux. Donc le fan des Banane Metalik
Banane Metalik


Clique pour voir la fiche du groupe
ça peut-être des punks, des hardcoreux, des métalleux, des psychos...



3) Quel est ton regard sur la scène musicale française et européenne ?

On a énormément de respect pour les groupes qui jouent avec leurs tripes, mais il y a de très bons groupes. Par exemple on adore les PeterPan&SpeedRock
PeterPan&SpeedRock


Clique pour voir la fiche du groupe
, d'ailleurs je les ai fait venir quelques fois en France, et lorsqu'ils sont sur sur scène ça déroule. Sinon en France je me reconnais dans des groupes comme Punish Yourself
Punish Yourself


Clique pour voir la fiche du groupe
par exemple de toute façon j'aime sentir l'honneté, la sincérite dans un groupe, tu as des groupes qui se disent punk et qui ne sont pas plus punk que ma grand-mère...
Sinon ne parlons même pas de la scène commercial...
Puis tu sais lorsque j'ai des moments de libre je n'ai pas toujours envie d'aller voir d'autres groupes. Finalement c'est aux gens de faire le tri de ce qu'ils aiment ou pas.



4)Nice to meat you est sorti il y a 2 ans, quelle est actuellement votre activité musicale ?

Fatigué, au bout du rouleau, sur les nerfs, prèt à lâcher tout, non sincèrement c'est hardcore ! Un groupe c'est dur, même si je sais que j'ai de la chance, on rencontre plein de gens cool... mais lorsqu'on est en tournée renfermé dans un bus pendant 15 heures c'est hard.
Sinon comme je te l'ai dis on fera une pause cette année, et on ne sait pas encore ce que l'on fera de cette pause.
Lorsque tu es dans un groupe, tu repousses plein de trucs personnels, comme la famille le sentimental. On a quand même fait des tournées avec 80 dates, et là tu perds pied avec la réalité...
Et cette pause va nous permettre de nous reconcentrer, de nous remotiver...



5)Quel est ton meilleur souvenir au niveau des concerts ?

En fait, moi ce que j'aime c'est de capturer un public qui au départ ne t'était pas acquis et qui rentre dans une folie communicative et que tu pètes les watts avec eux, de voir des gens qui se lâchent totalement.
Tu vois on a joué au Japon, au Brésil, aux U.S.A. et ils ne connaissent pas un mot, ils ont des traditions différentes et malgré tout ils deviennent hystéros, en criant des trucs "banzaiaiai", et là c'est le pied et ça démontre le pouvoir de la musique.

6)Quels seraient tes souhaits pour 2011 ?

Avoir une Pontiac Formula 400..,(rire). Pour le groupe c'est d'avoir un projet et y croire, car les gens avec notre style attendent toujours que l'on pète les plombs.
Continuer à être reconnu pour ce que l'on fait, ça, ça me me plait.
Que les gens sentent que l'on ne se fout pas de leurs gueules.
Pour nos albums on fait tout nous même, on a pas de maison de disques, on s'occupe de tout, de l'univers visuel, des clips.. et tu t'imagines alors que lorsqu'on a du retour c'est vraiment le pied.
Sinon, on bosse pour la sortie d'un dvd et moi je bosse sur un bouquin qui concernera le groupe mais qui est aussi autobiographique, il y aura plein d'infos qui n'ont jamais été dites, des photos..
J'ai vraiment besoin de faire des trucs pour moi...



Merci aux Bananes pour leur disponibilité et vivement qu'ils repassent chez nous !
Stay Gore'n'Roll !!!













TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
32

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE