Interview

DUFLAN DUFLAN

Vendredi 8 avril 2011



1)Après vous avoir vu deux fois dans la cité ardente, et d'y avoir mis une belle ambiance, les membres de Duflan peuvent ils se présenter ?

Bonsoir Patrick, et merci de t'intéresser à notre projet !

Depuis le concert que tu as vu à la Zone, (remercions au passage Klaus Vomi pour l'excellente organisation de la soirée !) le line up de ¡ Duflan Duflan ! a un peu changé. Notre batteur (Nico : Raxinasky, Innerdeathexperience) nous a quitté. Par conséquent le groupe repart plus ou moins à zéro.

Pour l'instant nous travaillons à trois :
-Sophie aka Samantha Chope, joue du synthétiseur et chante. Elle confectionne également nos costumes + nos vidéos.
-Hubert joue de la basse et chante.
-Eric aka Tzii, ( http://www.tzii.tk/ ) qui jusqu'à présent jouait de la trompette, fait désormais … de la trompette, mais aussi de la boite à rythme, et du synthétiseur.

Pour le reste, nous sommes toujours friands de collaborations :
On a fait pas mal de dates et un peu d'enregistrement avec un saxophoniste (Bruno : ex Garçons).
En studio, Maï de Alek et les japonaises, nous a déjà fait l'honneur de nipponer à tue-tête.




2)Comment s'est créé le groupe ?

Le groupe s'est crée en 2006, quand on a arrêté un projet disco-décadent qui s'appelait Josie Duflan et les ponettes sauvages.
http://www.myspace.com/josieduflanetlesponettessauvages

A l'époque on voulait faire quelque chose de plus méchant, plus électronique, et qui s'approchait davantage de ce que l'on écoutait.

On a pondu un set en 6 mois et commencé très vite des concerts. Le nom ¡ Duflan Duflan ! a été choisi à l'unanimité lors d'une soirée fortement alcoolisée, après il était trop tard. Il n'est pas impossible que l'on adopte un autre nom si l'envie nous prend.



3)Les Duflans c'est aussi un concept, projection, masques, pourquoi ces choix ?

Comme tu as pu le remarquer (ou pas !), nous aimons particulièrement les vieux péplums, les films très lents et silencieux qui se déroulent dans l'espace, les cultes étranges, oubliés, ou extra-terrestres...

Nous attachons une place importante au "visuel" d'un concert. On utilise des vidéos et des costumes pour compléter la musique et créer un ensemble cohérent. Après c'est au spectateur de juger si le pari est réussi.

4)Comment qualifiez vous la zik des Duflan ?

En général on parle d'Apocalyptic Pop. C'est un peu pompeux mais ça nous plaît.
Nos influences sont à chercher dans la musique industrielle, la power electronics, le doom, mais aussi dans la disco, le funk, etc.

Nos textes sont des petites histoires sur des thèmes divers et variés tels que la Rome antique, la sexualité des insectes, la guerre dans l'espace, l'érotique du tennis féminin … On essaye de ne pas chanter en anglais mais plutôt de privilégier d'autres langues : l'italien, l'espagnol, l'allemand…




5)Quels sont vos projets à court et long terme ?

-A court terme :
On souhaite composer de nouveaux morceaux, plus orientés machine, et refaire du live assez vite. On aimerait aussi trouver un label pour sortir un vinyle (trois titres).
Un de nos morceaux va sortir sur une compil du label FODI (Flying Oyster Digital Industries), un label géré par le groupe Game Boy Physical Destruction. La compil comprendra des tracks de Marvin, Double Nelson et pas mal d'autres groupes dans le genre.

-A long terme, on souhaiterait sortir un album !
Pour l'instant on a fait une démo cd 6 titres (enregistré au Rockerill) et un split (12') avec nos potes liégeois Le Prince Harry. Mais pas encore d'album !


6)Vous êtes sur Rockerill Records, on reste entre carolos je vois ?

Non pas vraiment, on a plutôt tendance à bouffer à tous les râteliers parce qu'on est extrêmement opportunistes, et uniquement motivés par l'argent, la célébrité, le stupre, la luxure etc. D'ailleurs personne n'est vraiment carolo dans ce groupe … On est sur le label Rockerill parce qu'on a couché. Et puis aussi parce que Mika Hell nous aime bien et qu'il traduit nos textes en italien (et les écrit parfois).




7)Duflan Duflan a-t-il des rêves ?

-Faire une tournée des plates-formes pétrolières
-Avoir une chorale d'enfants sur scène
-Jouer au Colisée
-Jouer sous l'eau pour un public de murènes / amibes / méduses / lamproies / silures
-Participer à une grande chasse à l'Ewok

8)Le mot de la fin pour les lecteurs de Shoot Me Again ??

Je t'aime !
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
23

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE