Interview

FADING BLISS

Mercredi 11 mai 2011

1) Salut Flo, peux tu nous présenter les membres du groupe et la genèse de Fading Bliss ?

Salut Marc. La genèse de Fading Bliss
Fading Bliss


Clique pour voir la fiche du groupe
remonte à l'automne 2009. Sous l'impulsion d'Oli (ex Dewback et Redrum4), une entité désireuse d'explorer un même univers musical a pris forme sous les traits de Mel (chant), Arnaud (Alibido, basse), Michel (batterie), Nicu (guitare), Dahl (Innerfire, vocaux) et moi-même aux claviers. Directement, une osmose s'est crée et on s'est mis à bosser sur des covers de groupes pouvant être considérés comme représentatifs du style que l'on désirait explorer, à savoir le Gothic Doom ( Tiamat, Paradise Lost, Black Sabbath et Katatonia).



2) Pourrais tu définir le style de Fading Bliss ?

Nous oeuvrons dans un Gothic Doom sombre, mélodique et atmosphérique. Les mots d'ordre pourraient être: émotions, atmosphères, lourdeur et contrastes, tout en prenant soin de garder un côté accrocheur tout à fait assumé. Notre premier EP était surtout marqué par le côté Gothic, mais les nouvelles compos (nous en avons déjà cinq de terminées) explorent beaucoup plus les facettes Dark et Doom, ce dont nous somme vraiment satisfaits par ailleurs.

3) Quelles sont vos principales influences ?

Si je devais résumer, je dirais donc la scène Gothic/Doom des early nineties ( Paradise Lost
Paradise Lost


Clique pour voir la fiche du groupe
, Tiamat
Tiamat


Clique pour voir la fiche du groupe
, My Dying Bride
My Dying Bride


Clique pour voir la fiche du groupe
, Anathema
Anathema


Clique pour voir la fiche du groupe
, Katatonia
Katatonia


Clique pour voir la fiche du groupe
, Moonspell
Moonspell


Clique pour voir la fiche du groupe
voire Amorphis
Amorphis


Clique pour voir la fiche du groupe
) avec en plus une touche plus récente se rapprochant des ambiances développées par des formations telles que Draconian
Draconian


Clique pour voir la fiche du groupe
, Shape Of Despair
Shape Of Despair


Clique pour voir la fiche du groupe
, Swallow The Sun
Swallow The Sun


Clique pour voir la fiche du groupe
, Rapture
Rapture
Clique pour voir la fiche du groupe
ou autre Insomnium
Insomnium


Clique pour voir la fiche du groupe
, tout en conservant une touche personnelle dans la façon dont nous agençons ces diverses influences.

4) Vous venez de sortir un EP quatre titres auto-produit. Parles moi un peu de l'enregistrement ?

Notre premier EP est en effet sorti il y a quelques mois. Les retours sont assez positifs et très encourageants actuellement, que ce soit du public que des chroniques. Pour ce qui est de l'enregistrement, du mixage et du mastering, nous avons fait confiance à Gerald du Noise Factory et nous en sommes on ne plus satisfaits. Le tout a été réalisé en cinq jours. Pourquoi ce choix? Et bien Oli y avait déjà été à deux reprises avec Dewback pour un très bon résultat.



5) La pochette est d'ailleurs très soignée, qui est à la base du artwork ?

Merci du compliment. L'artwork est à mettre au crédit de Dahl. Pou ce qui est de la couleur, c'est un choix de groupe, nous avons opté pour un ton le plus représentatif possible de nos atmosphères et du côté «funeral» des éléments graphiques. Les bases de l'artwork sont en fait des photos prises par Dahl au gré de ses pérégrinations culturelles (pour la partie centrale, un bas relief de Colmar; pour les facettes latérales, les catacombes de Paris et un cimetière de Lindisfarne en Ecosse). Je dois dire que cet artwork a eu son petit effet, nous en sommes très fiers en tous cas.

6) Comment se passe vos premiers concerts, quelle est la réaction du public ?

Nous avons jusqu'ici joué live à 6 reprises, ce n'est pas énorme mais le groupe est encore en phase de croissance,lol. Nous avons eu de très bons moments notamment pour notre première date à l'Inside Out ou au Centre culturel d'Alleur avec un public en nombre et dynamique. Le tremplin pour le Durbuy Rock 2011 reste également un excellent souvenir (plaisir de jouer à l'Escalier personnellement) même si nous n'avons pas été repris.
Et puis, nous avons déjà eu la chance de jouer en France (Lille) et en Flandre ( Ostende) avec des retours positifs dans les deux cas, ce qui est toujours encourageant quand on ne joue pas à domicile.

Dans l'ensemble, nous sommes assez contents et encouragés par les retours du public, et par l'accueil reçu par notre EP lors de ces dates. Notre prochaine date est fixée au samedi 18 juin au Chateau de l'Avouerie à Anthisnes, à l'occasion des fêtes de la musique.

7) Quels sont vos objectifs, vos ambitions ?

Pour faire simple, se faire plaisir, sans prise de têtes et sans pression inutile, en s'épanouissant musicalement, par la composition, l'enregistrement et les concerts bien entendu. Et si en bonus, nous arrivons à atteindre le plus de gens possibles, grâce à une bonne distribution et une tournée avec plein de dates, nous serons des plus satisfaits.

8) Avec Dahl, tu es membre du groupe Innerfire, comment fais tu pour combiner les deux ?

La situation n'est actuellement pas trop ardue à gérer car les circonstances font qu'alors que Fading Bliss est en période d'activité assez fournie (composition et concerts) , Innerfire
Innerfire


Clique pour voir la fiche du groupe
est quant à lui actuellement en mode pause. Pause provisoire car le noyau dur (Dahl et moi même) conservons la volonté d'entretenir la flamme. Pour faire court, les habituelles questions de motivation et de divergences musicales ont amenés les guitaristes à prendre du recul, définitif ou provisoire, l'avenir le dira....Mais nous avons des compos en stock qui ne resteront pas indéfiniment dans nos tiroirs.

Actuellement, notre focus est pleinement dirigé sur Fading Bliss
Fading Bliss


Clique pour voir la fiche du groupe
, avec de nouvelles compos du tonnerre qui se succèdent et un second enregistrement en train de se planifier pour l'automne 2011.



9) Cites moi un groupe avec lequel tu rêverais de partager l'affiche ?

Je dirais Moonspell
Moonspell


Clique pour voir la fiche du groupe
, My Dying Bride
My Dying Bride


Clique pour voir la fiche du groupe
pour les icônes (avec qui on a déjà partagé l'affiche du Pestpop 2007 avec Innerfire
Innerfire


Clique pour voir la fiche du groupe
mais un fest ce n'est pas tout à fait la même chose) ou Draconian
Draconian


Clique pour voir la fiche du groupe
, Novembers Doom
Novembers Doom


Clique pour voir la fiche du groupe
ou Swallow The Sun
Swallow The Sun


Clique pour voir la fiche du groupe
pour les plus accessibles.

10) Un mot pour conclure ?

Nous sommes par ailleurs toujours ouvert à l'incorporation d'un second guitariste, notamment pour donner plus de corps à notre son en live.
Si quelqu'un se sent d'attaque, il peut nous contacter sans soucis.

TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Marc
Marc est un mélomane qui depuis l’achat de sa première cassette de Metallica (le maxi de Wherever I May Roam) n’a jamais cessé de se diriger ve...
Marc est un mélomane qui depuis l’achat de sa première cassette de Metallica (le maxi de Wherever I May Roam) n’a jamais cessé de se diriger vers le rayon Hard Rock de chez Caroline Music. Pendant son adolescence, la lecture de magazines tels que R.A.G.E ou Popular1, sans oublier l'écoute de Rock à Gogo, a fortement agrandi sa passion ...
Marc est un mélomane qui depuis l’achat de sa première cassette de Metallica (le maxi de Wherever I May Roam) n’a jamais cessé de se diriger vers le rayon Hard Rock de chez Caroline Music. Pendant son adolescence, la lecture de magazines tels que R.A.G.E ou Popular1, sans oublier l'écoute de Rock à Gogo, a fortement agrandi sa passion pour la culture et la musique alternative. Les découvertes de Channel Zero et de DV8 furent une autre grosse c...
Marc est un mélomane qui depuis l’achat de sa première cassette de Metallica (le maxi de Wherever I May Roam) n’a jamais cessé de se diriger vers le rayon Hard Rock de chez Caroline Music. Pendant son adolescence, la lecture de magazines tels que R.A.G.E ou Popular1, sans oublier l'écoute de Rock à Gogo, a fortement agrandi sa passion pour la culture et la musique alternative. Les découvertes de Channel Zero et de DV8 furent une autre grosse claque dans son apprentissage et le début d’un intérêt, d’une certaine fierté,...
Marc est un mélomane qui depuis l’achat de sa première cassette de Metallica (le maxi de Wherever I May Roam) n’a jamais cessé de se diriger vers le rayon Hard Rock de chez Caroline Music. Pendant son adolescence, la lecture de magazines tels que R.A.G.E ou Popular1, sans oublier l'écoute de Rock à Gogo, a fortement agrandi sa passion pour la culture et la musique alternative. Les découvertes de Channel Zero et de DV8 furent une autre grosse claque dans son apprentissage et le début d’un intérêt, d’une certaine fierté, pour nos artistes du cru. Après l'obtention de son diplôme en information et de communication, il intègre en 200...

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE