Interview

BLACK BOMB A

Mardi 29 mai 2012



SMA: Après presque 20 ans de présence dans le paysage musical, on ne vous présente plus vraiment. Pour aller directement dans le vif du sujet, qu'en est-il des changements de line-up du groupe? Ces derniers temps, avec les départs d'Etienne et de Djag, on pourrait dire que BBA manque de stabilité. C'est le cas?

Snake: Absolument pas, ce sont juste des choix de vies personnels. Djag et Etienne ont quitté le groupe simplement parce qu'ils avaient des projets personnels mais nous restons en très bon terme.

SMA: Le duo au chant représente un réelle force du groupe. Cependant, les changements de line-up n'ont-ils pas déstabilisé ce point fort?

Snake: Personnellement je ne trouve pas, même si la voix de Shauny est assez proche de celle de Poun par rapport aux voix de Djag et de Arno, il y a toujours une différence de style et de sonorité, sinon il n'y aurait eut aucun intérêt à reprendre un deuxième chanteur.

SMA: Toujours dans les changements. Vous avez changé souvent de label, cette fois-ci chez Athome, ça se passe comment?

Snake: Nous n'avons pas changé tant de fois de label, et concernant Athome, ça se passe très bien, ENEMIES OF THE STATE est le deuxième album que l'on signe avec eux.

SMA: Sans vous demandez de nous balancer une bio, pouvez-vous décrire aux lecteurs de Shoot Me Again l'évolution du son de BBA?

Snake: Nous avons évolué avec nos envies personnelles et nos influences. Je dirais que l'album ENEMIES OF THE STATE a deux facettes, l'une plus punk hardcore et l'autre plus metal. Nous avons eut envie d'expérimenter un coté plus noir sur certains titres qu'habituellement.



SMA: Quand vous avez créé BBA en 1994, quels étaient les groupes qui vous influençaient?

Snake: Nous avions tous des influences très diverses, aussi dans le punk, le trash et le black metal. PANTERA, SEPULTURA, NAIL BOMB, EXPLOITED, DARKTHRONE...

SMA: Vous avez sorti votre dernier album ("Ennemies of the state") en janvier. Cinq mois après, quel regard vous lui portez?

Snake: Nous sommes toujours très satisfaits. Nous prenons beaucoup de plaisir à jouer les titres en live, ce qui est très important pour nous car nous concevons toujours nos titres par rapport au live.

SMA: Au niveau de la composition, comme se déroule l'écriture au sein de BBA?


Snake: Nous passons beaucoup de temps ensemble (à la maison) à échanger des idées, donc nous participons tous à l'écriture des titres. Nous enregistrons nous même une maquette des titres pour pouvoir travailler chacun de notre coté avant l'enregistrement. Le plus important pour nous est de se sentir tous en harmonie avec notre musique.

SMA: Pour "Ennemies of the state", comment s'est déroulé la composition? Il y avait des thèmes particuliers que vous vouliez aborder?

Snake: Concernant la composition de l'album je ferai référence à la question précédente, quant aux sujets abordés, je peux simplement dire que nous ne sommes pas un groupe engagé politiquement, nous abordons des sujets qui nous touchent tous au quotidien tels que l'écologie, l'amour, la bêtise humaine.

SMA: Vous avez récemment joué au Durbuy Rock Festival en Belgique et vous serez à l'affiche du Hellfest en juin. Prenez-vous le même plaisir à jouer dans un petit festival comme à Durbuy qu'au Hellfest?

Snake: Absolument, qu'il y ait 200 ou 20000 personnes le plaisir de jouer est toujours le même. L'important est l'échange avec le public.

SMA: On dit souvent qu'il est difficile de jouer du rock voire du metal dans l'hexagone. Après près de 20 ans d'activité, qu'en pensez-vous?

Snake: Ca devient de plus en plus difficile, il y avait un fort engouement pour le rock et le metal au début des années 2000. Je pense que malheureusement les gens ont de moins en moins de moyens pour acheter de la musique et participer à autant de concert qu'avant surtout dans l'hexagone.

SMA: Finalement vous êtes restés assez old-school dans votre manière de jouer. Quel regard avez-vous sur la nouvelle scène metal qui pointe le bout de son nez depuis ces dernières années?

Snake:Je trouve qu'il y a de bons nouveaux groupes ( CANCER BATS).
Il est vrai que notre manière de jouer notre musique est très old-school car nous même nous devenons old-school (rire). Notre musique en live est très énergique mais c'est surtout un échange d'énergie avec notre public qui provoque cette fusion.

SMA: Quels sont vos projets futurs?

Snake: Faire beaucoup de dates dans beaucoup de pays, un nouvel album, un nouveau DVD, fusionner avec notre public...
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
3

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE