Interview

ICS VORTEX

Jeudi 15 novembre 2012

Comment vas-tu ?

ICS Vortex : Bien, vraiment ! Ça fait du bien d'être dans la Norvège du nord glaciale. C'est le tout premier concert en Norvège pour ICS Vortex
ICS Vortex


Clique pour voir la fiche du groupe
. J'ai hâte de faire ces concerts. Ça va être bien !



© John Gallardo


Peut-on revenir sur les débuts de ta carrière ? Tu as formé Lamented Souls en 1991. Qu'est-ce qui t'a amené à ça ? As-tu été dans d'autres groupes avant ?

ICS Vortex : Avant ça, pas grand-chose ! J'ai été batteur dans un groupe de glam rock appelé Penthouse Petz. Le chanteur avait le cul le plus mignon. (rires) On était vraiment quelque chose, c'est sûr. J'avais quatorze-quinze ans environ. Ils avaient tous la vingtaine donc je me sentais important. C'était sympa. Avant ça, pas grand-chose.


Tu fais de la musique depuis plus de vingt ans. Pourquoi avoir créé ton projet solo l'année dernière seulement ?

ICS Vortex : J'avais ce projet en tête depuis de nombreuses années. Il y a des morceaux que j'ai écrits quand j'avais dix-huit ans. Il y a toujours des morceaux qui n'allaient pas dans les autres groupes. Avec la situation Dimmu Borgir
Dimmu Borgir


Clique pour voir la fiche du groupe
, j'ai eu tout d'un coup beaucoup de temps pour faire ce que j'avais envie de faire depuis longtemps. L'album Storm Seeker en est le résultat.
Puis maintenant, il y a Arcturus
Arcturus


Clique pour voir la fiche du groupe
. Je suis vraiment heureux que Arcturus
Arcturus


Clique pour voir la fiche du groupe
soit de retour. J'ai appelé Steinar l'autre jour et il est en train d'écrire quatre nouveaux morceaux pour le moment. On verra comment ça se passe en 2013. Je pense que ce sera une bonne année pour la musique.



© John Gallardo


Quand tu as lancé ton projet solo, tu avais un groupe autour de toi comme maintenant ?

ICS Vortex : Non, pas vraiment. C'était moi et Asgeir a fait la batterie. Quand je lui ai demandé de me rejoindre, tout était déjà composé mais il m'a bien aidé quand même. Il s'est occupé de la production. Il a aidé à l'enregistrement de l'album, même si la pré-production était déjà faite. Bien sûr, il a ajouté sa patte à la batterie et on est très contents de ce qu'il a fait. Les musiciens ne sont jamais super contents du son mais il s'avère que j'aime bien l'album, je peux l'écouter. Je ne peux pas écouter l'album Sideshow Symphonies mais celui-ci bien. Je n'ai pas besoin d'avoir bu pour ça.


Est-ce que les membres qui jouent avec toi en live composeront de la musique dans le futur ?

ICS Vortex : Je ne pense pas. C'est ce que je voulais. Pour la séance photo que j'ai faite, j'avais quelques amis dans le groupe, mais ils ont eu des problèmes, ils n'avaient pas le temps. J'aime bien la situation actuelle. J'ai un très bon studio à la maison. C'est très relaxant d'avoir le contrôle sur tout. Donc ce sera juste moi, moi, moi.
Je voudrais aussi faire quelque chose avec Mustis mais ce sera probablement un autre projet à nous deux.



© John Gallardo


Après la situation Dimmu Borgir
Dimmu Borgir


Clique pour voir la fiche du groupe
, tu es revenu dans Arcturus
Arcturus


Clique pour voir la fiche du groupe
et Borknagar
Borknagar


Clique pour voir la fiche du groupe
, deux groupes dont tu étais membre auparavant. Pourquoi ?


ICS Vortex : Avec Borknagar
Borknagar


Clique pour voir la fiche du groupe
, il m'ont juste demandé d'être chanteur de session. On est restés amis depuis qu'on s'est séparés. Il était juste temps de le faire je suppose. J'ai chanté sur un morceau de l'album Universal (My Domain, Ndlr) parce que ce morceau existait déjà quand j'étais encore dans le groupe. Je l'avais entendu et j'avais déjà envie de chanter dessus à ce moment-là. Øystein s'en est rappelé et m'a appelé pour me proposer de l'enregistrer. Donc c'est comme ça que ça a commencé et on a un peu évolué depuis lors. Maintenant, c'est ce que c'est. J'espère qu'on aura le temps de faire quelques autres concerts avec Borknagar
Borknagar


Clique pour voir la fiche du groupe
. Il y a déjà le Brutal Assault de prévu et probablement quelques autres festivals l'été 2013.


Et où en est Lamented Souls ? J'avais lu quelque part que vous comptiez relancer ce projet.

ICS Vortex : C'était en 2010, la dernière fois qu'on a dit quelque chose là-dessus. J'en ai encore parlé à Einar, le batteur, la semaine dernière et il est toujours partant. Il doit d'abord faire la tournée avec Virus
Virus


Clique pour voir la fiche du groupe
et moi celle-ci en décembre. Donc peut-être qu'on pourra commencer à travailler à la pré-production pour la batterie en janvier. À peu près tout est prêt. On a juste besoin d'écrire les paroles et d'arranger certaines parties. Mais tout y est. Il y a beaucoup de bons vieux morceaux qu'on doit sortir, c'est notre avis en tout cas. Donc ce sera fait mais on a tous ces autres groupes et Lamented Souls passe souvent en dernier car on n'a pas de label. Il n'y a de pression pour personne d'autre que nous. Je ne me stresse pas à propos du timing avec Lamented Souls parce que c'est juste un groupe-hobby. On sortira quelque chose quand ça sera fini. Le plus vite sera le mieux. J'espère que ce sera très bientôt.
C'était une longue réponse !


Un nouvel album d'Arcturus
Arcturus


Clique pour voir la fiche du groupe
est en préparation. Quand peut-on s'attendre à l'entendre ?


ICS Vortex : Novembre ou décembre 2013. C'est le plan.


Y a-t-il quelque chose d'autre à propos de quoi on n'a pas parlé ? D'autres projets ?

ICS Vortex : Il y a God of Atheists, tu ne savais pas ? C'est le projet de Asgeir Mickelson. Je suis occupé à la pré-production et Carl August Tidemann s'occupe de la guitare. Et je ne sais pas si c'est supposé être un grand secret mais Ihsahn
Ihsahn


Clique pour voir la fiche du groupe
fait les claviers et Trym est le batteur. Donc c'est beaucoup de vieux noms de l'ère classique du black metal norvégien.


Quelque chose à ajouter ?

ICS Vortex : Nah !


TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
33
AUTEUR : Elodie
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant ...
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant abondamment la section 'News' tout au long de la journée. Plus intéressée par la musique sombre que par la pop-punk, elle réalise également des interviews d'artistes dans la confidence, au déto...
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant abondamment la section 'News' tout au long de la journée. Plus intéressée par la musique sombre que par la pop-punk, elle réalise également des interviews d'artistes dans la confidence, au détour d'un backstage ou d'un coin de bar. ___ Je n'écris pas de chroniques. Je peux toutefois vous aider pou...
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant abondamment la section 'News' tout au long de la journée. Plus intéressée par la musique sombre que par la pop-punk, elle réalise également des interviews d'artistes dans la confidence, au détour d'un backstage ou d'un coin de bar. ___ Je n'écris pas de chroniques. Je peux toutefois vous aider pour ceci: - partager vos news (sortie d'album, annonce de tournée, etc.) - mettre ...
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant abondamment la section 'News' tout au long de la journée. Plus intéressée par la musique sombre que par la pop-punk, elle réalise également des interviews d'artistes dans la confidence, au détour d'un backstage ou d'un coin de bar. ___ Je n'écris pas de chroniques. Je peux toutefois vous aider pour ceci: - partager vos news (sortie d'album, annonce de tournée, etc.) - mettre un morceau/album complet en streaming sur notre site avant sa sortie - organiser des concours Merci de ne pas m'ajou...

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE