Interview

HADES

Vendredi 23 novembre 2012

Bonjour. Comment vas-tu ?

Jørn Tunsberg : Je vais bien, et toi ?


Ça va.

J.T. : Cool. Bienvenue à Bergen !



© John Gallardo


Peux-tu un peu résumer ta carrière ? Tu as joué dans Immortal
Immortal


Clique pour voir la fiche du groupe
au début des années '90, donc tu fais partie de cette scène depuis longtemps.


J.T. : Oui, j'ai commencé à jouer de la guitare quand j'avais quatorze-quinze ans. J'ai lancé un groupe qui s'appelait Abyssal à quinze ans. On répétait dans ma chambre. Puis j'ai rencontré quelques personnes. À l'époque, il y avait très peu de gens que je connaissais qui écoutaient du metal. J'ai rencontré un gars de Arna à Bergen. Maintenant, il est connu sous le nom de Demonaz. D'ailleurs, il était au Garage quand on y était. On a commencé un groupe appelé Secrecy où j'étais batteur. Il faisait les vocaux et jouait de la guitare. Il y avait un autre gars à la basse. On a changé le nom pour Amputation. C'était vers 1987-1988. Et puis on a rencontré Olve (Abbath). Il jouait alors dans un groupe appelé Old Funeral. On a commencé à traîner ensemble. Le batteur d'Old Funeral, Padden, a commencé à jouer avec moi et Harald (Demonaz) dans Amputation. On a sorti deux démos. Puis on a changé le nom pour Immortal
Immortal


Clique pour voir la fiche du groupe
. Padden ne faisait alors plus partie du groupe. C'était moi, Harald, notre batteur de Bergen et Olve. On a sorti une démo promo en 1989-1990 je pense. Puis j'ai quitté Immortal
Immortal


Clique pour voir la fiche du groupe
et commencé le lendemain dans Old Funeral. J'y ai joué pendant un an. À l'époque, j'étais entré en contact avec Remi, le batteur de Hades
Hades


Clique pour voir la fiche du groupe
. On parlait de jouer un genre de musique différent, une autre sorte de black metal. Parce qu'à ce moment-là, beaucoup de groupes était juste branchés blast beats. Plus c'était rapide, mieux c'était. On voulait jouer plus lentement, mettre plus d'ambiance dans notre musique. Donc on a fondé Hades
Hades


Clique pour voir la fiche du groupe
fin 1991, début 1992. Ca a été un long parcours avec beaucoup de rencontres artistiques pour y arriver.


Tu fais partie de Hades
Hades


Clique pour voir la fiche du groupe
depuis plus de vingt ans maintenant. Comment expliques-tu une pareille longévité ?


J.T. : C'est plutôt bizarre. Les années ont passé. Janto, Remi et moi, on se connaît très bien. On se dispute beaucoup. On se ressemble. On se connaît presque trop bien. On sait ce que les autres attendent. Si je fais un riff à la guitare, je sais s'ils vont l'aimer ou non avant de le jouer pour eux. On a eu un parcours assez chaotique, mais très créatif. Nos répétitions sont toujours comme les premières. Quand tu as dix-huit ans, tu es très impliqué là-dedans. Vingt ans après, normalement tu n'es plus autant impliqué dans la musique. Mais on l'est toujours, comme quand on a commencé. On est comme des gosses quand on répète. On se dispute, genre "Fuck off ! I hate you !" puis on boit des bières. Ça a toujours été comme ça.
On a eu un guitariste de session le temps de deux concerts, un second guitariste de 1994 à 1998 et un autre guitariste de 1993 à 1994. À part ça, on a toujours été un trio. Ça fonctionne toujours.





Votre dernier album est sorti en 2001. Comment ça se fait qu'il n'y a rien eu de neuf depuis ?

J.T. : Il y a beaucoup de raisons. On a terminé la pré-production pour le nouvel album. On a enregistré trois morceaux. On est en contact avec plusieurs labels pour le sortir. Maintenant, on doit décider lequel choisir. On a réservé le studio à partir d'avril 2013. On passera le printemps et l'été à enregistrer l'album et on fera aussi un clip vidéo. Au début de l'automne, on sortira un single et la vidéo. L'album sortira à la fin de l'automne.
On enregistrera la plus grosse partie de l'album ici à Bergen et le reste du boulot et le mixage seront faits à Marseille, en France.
On est prêts.
La raison pour laquelle ça a pris tant d'années est beaucoup de stress et de problèmes personnels pour chacun d'entre nous. Remi et janto ont des enfants tous les deux. J'ai commencé à jouer dans Dominanz
Dominanz


Clique pour voir la fiche du groupe
il y a trois ans. Et Janto joue dans un groupe de rock'n'roll qui s'appelle Bourbon Flame. Tout ça a pris du temps. Remi vient d'écrire un livre sur les reptiles et amphibiens. Les années ont passé et on n'a jamais eu assez de temps. On n'était pas prêts. On ne sortirait jamais quelque chose avant d'être prêts pour ça. On n'est pas le genre de groupe qui sort un album chaque année et part en tournée après. On a besoin d'être efficaces. On veut le faire quand c'est prêt, c'est juste ça.


En avril, vous enregistrerez l'album mais vous avez aussi un concert prévu en Allemagne. Y a-t-il d'autres concerts prévus en Europe ?

J.T. : Pas encore. On est encore en train de négocier quelques concerts en Europe de l'est et quelques festivals. Mais j'imagine qu'on jouera peut-être quatre ou cinq concerts maximum l'année prochaine avant d'enregistrer l'album.


Et avez-vous une tournée de prévue après ?

J.T. : Ouais. On va commencer une tournée vers novembre-décembre l'année prochaine.


Peux-tu nous en dire un peu plus à propos de Dominanz
Dominanz


Clique pour voir la fiche du groupe
, ton autre groupe ?


J.T. : Oui. Pour moi personnellement, ça a commencé il y a trois ans en tant que guitariste de session. Un de mes amis me suppliait de le rejoindre à la guitare et je lui disais chaque fois que je ne voulais rien faire d'autre que Hades
Hades


Clique pour voir la fiche du groupe
. Après être allés en Pologne avec eux, il est parvenu à me convaincre que ça valait la peine d'essayer. J'ai commencé à faire quelques concerts avec eux en Pologne et à Bergen comme guitariste de session. Puis je me suis impliqué dans le groupe de plus en plus. Les choses que je ne peux pas utiliser dans Hades
Hades


Clique pour voir la fiche du groupe
, je les utilise dans Dominanz
Dominanz


Clique pour voir la fiche du groupe
. On a sorti le premier album l'année dernière. Je n'apparais pas beaucoup dessus, j'ai juste fait juste deux ou trois riffs de guitare, des harmonies et des trucs comme ça. C'est durant l'année passée que je me suis investi de plus en plus. On a terminé de composer le second album. Les chansons sont écrites. On va enregistrer au printemps juste avant que j'aille en studio avec Hades
Hades


Clique pour voir la fiche du groupe
. Donc l'année prochaine sera remplie, très remplie. Je pense que ça sera super. C'est agréable d'avoir beaucoup à faire.


As-tu quelque chose d'autre à dire ?

J.T. : Je voudrais dire : Watch out for Hades
Hades


Clique pour voir la fiche du groupe
!
On sera près de chez vous !
Et merci pour l'interview.


TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
85
AUTEUR : Elodie
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant ...
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant abondamment la section 'News' tout au long de la journée. Plus intéressée par la musique sombre que par la pop-punk, elle réalise également des interviews d'artistes dans la confidence, au déto...
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant abondamment la section 'News' tout au long de la journée. Plus intéressée par la musique sombre que par la pop-punk, elle réalise également des interviews d'artistes dans la confidence, au détour d'un backstage ou d'un coin de bar. ___ Je n'écris pas de chroniques. Je peux toutefois vous aider pou...
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant abondamment la section 'News' tout au long de la journée. Plus intéressée par la musique sombre que par la pop-punk, elle réalise également des interviews d'artistes dans la confidence, au détour d'un backstage ou d'un coin de bar. ___ Je n'écris pas de chroniques. Je peux toutefois vous aider pour ceci: - partager vos news (sortie d'album, annonce de tournée, etc.) - mettre ...
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant abondamment la section 'News' tout au long de la journée. Plus intéressée par la musique sombre que par la pop-punk, elle réalise également des interviews d'artistes dans la confidence, au détour d'un backstage ou d'un coin de bar. ___ Je n'écris pas de chroniques. Je peux toutefois vous aider pour ceci: - partager vos news (sortie d'album, annonce de tournée, etc.) - mettre un morceau/album complet en streaming sur notre site avant sa sortie - organiser des concours Merci de ne pas m'ajou...

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE