Interview

STICK TO YOUR GUNS

Samedi 19 janvier 2013



Bonjour à tous les 3 et merci pour l’interview ! Pouvez-vous avant tout vous présenter ?

Chris : Je m’appelle Chris et je suis guitariste.

Jesse : Je suis Jesse et je suis chanteur dans Stick To Your Guns
Stick To Your Guns


Clique pour voir la fiche du groupe
.

Josh : Je m’appelle Josh et je joue de la guitare.

Votre nouvel album, Diamond, est sorti en mars 2012. Il a pas mal de succès, n’est-ce pas ?

Josh : C’est juste énorme !!

Jesse : Au début, c’était comme pour chaque album. C’est quelque chose de nouveau, les gens se demandent un peu ce que c’est. Petit à petit, on a commencé à ajouter de nouvelles chansons à nos set-lists, jouer de nouveaux morceaux en live et le public réagissait vraiment super bien. Ça nous a vraiment motivés pour sortir l’album. Les gens nous disaient « jouer d’autres nouveaux morceaux », alors on testait des nouveaux morceaux.

Josh, tu es dans le groupe depuis l’année passée seulement. L’album était déjà écrit et/ou enregistré avant que tu arrives ?

Jesse : Il nous a rejoints pendant qu’on était au studio au fait. L’album était déjà écrit et enregistré. Il a juste rajouté quelques chœurs.

Josh : Au fait, j’étais d’accord avec tous ceux qu’ils avaient fait donc c’était bon ! (fou rire général)

Jesse : Je pense que Josh ajoute un petit plus au groupe mais on ne sait pas trop dire maintenant comme il n’a pas encore composé avec nous.

Depuis l’année, vous avez tourné en Europe avec Evergreen Terrace
Evergreen Terrace


Clique pour voir la fiche du groupe
, puis le All Stars Tour aux Etats-Unis, puis retour en Europe pour le Never Say Die Tour… vous ne vous arrêtez jamais ?


Josh : Effectivement, l’année 2012 était vraiment très chargée. Et on continue en 2013. D’ailleurs, on a déjà nos dates de tournée prévues jusque septembre environ. Ce qui est plutôt cool puisqu’on sait exactement ce qu’on va faire, quand on va le faire… etc. C’est génial de pouvoir tourner autant et de montrer ce qu’on aime faire.

En effet, après le Persistence Tour, vous retournerez aux USA pour jouer avec The Ghost Inside
The Ghost Inside


Clique pour voir la fiche du groupe
puis vous reviendrez en Europe (ndlr. Avec First Blood
First Blood


Clique pour voir la fiche du groupe
et Hundreth notamment) avec une date en Belgique au Groezrock…


Josh : Mmmmh… je ne sais pas si c’est déjà confirmé…

Si si, vous êtes confirmés depuis longtemps !

Josh : On l’est ? Sûr ? Bon boulot les mecs ! (fou rire général à nouveau)

Et après ces tournées, vous avez d’autres projets ? Un DVD live peut-être ?

Jesse : On aimerait bien faire un DVD, on n’en a déjà parlé entre nous et on voudrait vraiment que ça arrive bientôt mais on n’a pas trop le temps actuellement. On a sorti un album il y a peu, on tourne beaucoup pour ça et puis, notre label attend d’abord un nouveau disque.



On verra ce que l’avenir vous réserve ! Mais si on regarde depuis le début du groupe, il y a eu beaucoup de changements de line-up. Toi, Jesse, tu es le seul membre fondateur encore présent. Pourquoi tous ces nombreux changements ?

Josh : Il est le seul encore en vie ! (fou rire général)

Jesse : Tu sais, quand on a commencé le groupe, on ne savait pas trop comment ça évoluerait. Plus tard, on a commencé à tourner et certains avaient un boulot donc ce n’était plus possible pour eux de continuer. Certains ont quitté leur job pour continuer les tournées mais pas tous. C’est comme ça qu’on en a déjà perdu quelques-uns. Par contre, si on a viré notre batteur, c’est parce que c’était une andouille. Et quand je dis une andouille, je veux dire trop chrétien ! (fou rire général) Concrètement, il n’avait pas les mêmes convictions que nous, elles étaient trop éloignées. Enfin bon, c’est le genre de choses qui arrivent… On est désolé de lui faire une mauvaise pub ainsi mais il était vraiment bizarre… Et puis, maintenant, on a un très bon batteur. (leur batteur actuel venait d’arriver dans la pièce)

Salut George ! Si tu veux répondre à certaines questions, pas de soucis bien sûr ! Jesse, est-ce que tu penses que ce line-up est parti pour durer très longtemps ?

Jesse : Je pense qu’après tous ceux qui sont venus et puis repartis, le line-up du groupe a été assez bouleversé et que cette formation-ci va durer. Si certains veulent partir, bien sûr, ils auront le droit mais je leur dirai « S’il vous plait, restez, je n’ai pas envie d’encore chercher d’autres musiciens ».

Sur votre album Diamond, Karl de First Blood
First Blood


Clique pour voir la fiche du groupe
chante Bringing Your Down. Pourquoi lui et pas un autre ? C’est un ami à vous ?


Jesse : Effectivement, Karl est un bon ami à nous. De plus, c’est plus ou moins la seule chanson traitant de politique que nous avons… je ne sais pas dire si c’est la seule mais on n’en a pas beaucoup en tout cas. Et First Blood
First Blood


Clique pour voir la fiche du groupe
est un groupe qui est vraiment influencé par ce qu’il se passe en politique donc s’il y avait bien une personne qui pouvait chanter sur cette chanson, c’était Karl. Tout était réuni pour qu’il enregistre avec nous : c’est notre ami, il était disponible au moment de l’enregistrement, il a le même point de vue que nous. C’était parfait.

Justement, sur ce nouveau disque, vous parlez de politique, de religion, de comment sont les Etats-Unis aujourd’hui… Y a-t-il un message que vous souhaitez faire passer à travers ces paroles ?

Jesse : Il y a plusieurs messages à faire passer. Il n’y a pas un thème général. Comme tu l’as dit, on parle de différentes choses sur l’album. La religion est ce qui nous dérange le plus.

Josh : C’est un truc pour andouilles ! (fou rire général)

Jesse : Chacun devrait croire ce qu’il veut. Il faut garder ces distances. Ce n’est parce que la Bible dit de faire quelque chose, qu’il faut d’office le faire.

Josh : Ce qui me dérange surtout, c’est que des gens utilisent ces religions pour juger d’autres gens ou pour les convaincre que des choses sont mauvaises comme l’homosexualité. Ces personnes-là se retrouvent alors persécutées pour ce qu’elles sont. Et ça, ça me donne envie d’exploser de l’intérieur. J’ai envie de détruire ces gens-là car ils empêchent certains d’évoluer, de progresser, dans notre monde moderne. Au contraire, ils les obligent à être fermés d’esprit.

Jesse : Dans certains-cas, c’est comme s’ils avaient eu un lavage de cerveau. Ils sont convaincus alors que la cause pour laquelle ils se battent, c’est une bonne cause. Hors, ils n’y ont même pas réfléchi par eux-mêmes. Et ça, c’est très dangereux.

Une dernière question, il y a-t-il un groupe avec qui vous rêveriez de jouer ? Une tournée de rêve ? (leur bassiste vient de nous rejoindre, le groupe est désormais complet pour la fin de l’interview

Jesse : Ma tournée de rêve serait avec Hatebreed
Hatebreed


Clique pour voir la fiche du groupe
et Rise Against
Rise Against


Clique pour voir la fiche du groupe
!

Chris : Rien que le fait d’être en tournée me plait. On tourne avec des groupes qu’on aime, parfois avec des groupes qu’on n’aime pas. On ne choisit pas toujours. Ici, on a la chance d’être sur le Persistence Tour[i] et c’est génial parce que, personnellement, je suis fan de H2O
H2O


Clique pour voir la fiche du groupe
et Hatebreed
Hatebreed


Clique pour voir la fiche du groupe
.

Josh : Si on me propose une tournée, je viens d’office parce qu’on joue devant plein de gens, on s’amuse et c’est toujours une folle aventure.

Et peut-être que plus tard, Stick To Your Guns
Stick To Your Guns


Clique pour voir la fiche du groupe
tournera en tête d’affiche du [i]Persistence Tour
?


Josh : J’adore ton idée ! (fou rire général)

George : Ce serait vraiment énorme !

Merci beaucoup pour l’interview ! Est-ce que vous avez un dernier message pour vos fans belges ?

Jesse : On adore la Belgique ! De tous les endroits où on a joué, c’est ici qu’on préfère jouer !

Josh : On ne dit pas jute ça pour faire plaisir. On aime vraiment jouer ! Quand on a une tournée prévue en Europe, on regarde la liste des dates à la recherche de la Belgique et quand on la trouve, on se dit « Super, on y joue, ça va être un super concert » !

Jesse : Il y a aussi autre chose que tu dois savoir, c’est qu’on adore les spéculoos ! C’est trop bon ! (fou rire général)

Mais vous n’avez encore jamais joué à Bruxelles je pense !

Jesse : Je ne pense pas non… On n’a joué à Anvers…

George : Au Vlamrock aussi…

La prochaine fois peut-être ! Passez un bon concert ce soir et au plaisir de vous revoir en avril !

Jesse : J’espère aussi ! Merci pour l’interview !


TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
34

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE