Interview

GRAVEYARD

Mercredi 7 août 2013

Comment vas-tu ?

Axel Sjöberg : Je vais bien. Le show s'est bien passé, le son était bon sur scène donc je suis content.


Comment as-tu trouvé ce concert ?

A.S. : C'était vraiment bien. Il y avait pas mal de monde, on a eu un bon son et j'ai apprécié le fait qu'on ait eu beaucoup de temps pour se préparer. Ça rend toujours les choses plus simples.


Tu es déjà venu à ce festival auparavant ?

A.S. : Non, j'ai ai beaucoup entendu parler mais je n'étais encore jamais venu.


Et qu'est-ce que tu en penses jusqu'à présent ?

A.S. : Oh, je n'ai pas eu l'occasion de voir grand-chose. On est arrivés hier soir, on est restés sur le festival une heure ou quelque chose comme ça puis on est allés à l'hôtel. On aujourd'hui, en gros, on est arrivés, on a tout préparé et on a joué. Et en fait on part très bientôt car on a un vol donc je n'aurai pas vu grand-chose du festival.
Mais c'était sympa, j'ai eu l'occasion de croiser quelques amis d'autres groupes que je n'avais plus vus depuis longtemps.



© ChamO


Vous avez sorti votre troisième album il y a quelques mois. Comment a-t-il été accueilli ?

A.S. : Plutôt bien je crois. Je n'ai pas à me plaindre. Notre tournée se passe bien aussi, on a de bons échos de la part du public.


Quels sont les futurs projets du groupe ?

A.S. : Des festivals pendant tout l'été et puis en septembre, on jouera en première partie de Soundgarden
Soundgarden
Clique pour voir la fiche du groupe
pour leur tournée européenne. Mais je ne pense pas qu'on joue en France ou en Belgique. On jouera à Amsterdam, je pense que c'est le plus proche pour vous.
Puis on prendra une petite pause, on fera quelques dates en Scandinavie puis on verra. L'année prochaine, on va peut-être commencer à composer un nouvel album. On n'a pas encore vraiment décidé.


Vos deux derniers albums sont sortis chez Nuclear Blast, qui est un label bien plus gros que là où vous étiez avant. Comment s'est fait le changement ?

A.S. : Oui, on était signés chez Tee Pee Records pour l'Amérique et sur un petit label indépendant suédois pour l'Europe mais c'était avant notre deuxième album. Je ne sais pas... On a beaucoup tourné et je pense que c'était notre manager qui était en contact avec eux. Au début, j'étais vraiment surpris aussi car je pensais que c'était plus un label pour du metal extrême, mais on n'a pas à se plaindre. Nuclear Blast sont très bons, c'est vraiment génial d'être sur ce label. Il me semble que depuis qu'ils nous ont signés, ils ont aussi signé beaucoup plus de groupes de rock plus traditionnel.


Est-ce qu'ils sont la raison pour laquelle vous faites tant de festivals metal ?

A.S. : Je ne sais pas, peut-être que ça a quelque chose à voir avec ça, mais je pense que même si on peut être un peu à part dans un festival comme celui-ci parce qu'on ne fait pas de musique extrême, tous les groupes qui jouent ici ont des racines communes, le heavy rock comme Black Sabbath
Black Sabbath


Clique pour voir la fiche du groupe
et tout ça. Ils sont à la base de la musique heavy.



© ChamO


Tout à l'heure je lisais le programme du festival, il y avait une courte description de chaque groupe, et pour trois d'entre eux, dont Graveyard, c'était écrit "influencé par Black Sabbath
Black Sabbath


Clique pour voir la fiche du groupe
".


A.S. : Je pense qu'il faut plus se poser la question de savoir quel groupe n'est pas influencé par Black Sabbath
Black Sabbath


Clique pour voir la fiche du groupe
. Même s'ils font du metal extrême...


Dans la description pour Graveyard, il était écrit que le groupe a commencé avec pour seul but de jouer autant que possible et de répandre sa musique partout. Qu'est-ce que tu en penses ?

A.S. : Oui, en fait on faisait tous de la musique depuis longtemps avec d'autres groupes. Quand on a commencé Graveyard, on était plutôt disciplinés et ambitieux, mais je ne suis pas sûr que ça soit le terme exact. On voulait vraiment emmener ce projet quelque part.


Et donc ce que vous vouliez, c'était faire un maximum de live ?

A.S. : Oui, c'est toujours agréable de parcourir le monde et de rencontrer des gens qui apprécient ta musique. Mais bien sûr, je veux aussi enregistrer de bons albums. Je suis heureux de pouvoir vivre de la musique.


Donc vous parvenez à en vivre ?

A.S. : Oui, depuis qu'on a sorti Hisingen Blues. Mais on ne vivait pas la grande vie. Ce n'est toujours pas le cas maintenant, mais c'est mieux.



© ChamO


Vous avez beaucoup tourné. As-tu des endroits préférés où jouer ?

A.S. : Je ne sais pas... J'ai quelques salles préférées, mais pas vraiment de pays préférés.
Il y a une salle à Vienne, en Autriche, qui s'appelle l'Arena, qui est un endroit génial où jouer. C'est un vieux complexe industriel avec une grande cheminée au milieu du terrain. Il y a trois venues en une et c'est géré par des fans de musique, pas par une entreprise. C'est vraiment une bonne salle.
C'est trop difficile de choisir juste un endroit. Il y a beaucoup d'endroits que j'aime pour différentes raisons.


Et qu'est-ce que tu penses des festivals comme celui-ci ? Je suppose que c'est plus stressant et vous jouez moins longtemps.

A.S. : Oui, mais aujourd'hui c'était vraiment bien par contre. J'aime bien le Hellfest, mais je préfère les festivals avec beaucoup de styles de musique différents, où tu peux voir par exemple un chanteur folk, puis un groupe extrême, puis après encore autre chose. Pour moi, venir à un festival comme celui-ci, c'est comme manger du gâteau d'anniversaire pendant une semaine, tu vois ce que je veux dire ? Même si j'adore le gâteau d'anniversaire, je n'ai pas envie de ne manger que ça pendant une semaine.


Qu'est-ce que tu écoutes d'autre comme musique ?

A.S. : Plein de choses différentes. Du vieux blues, du jazz, du rock psychédélique, du metal extrême aussi, du death metal, du doom... Black Breath
Black Breath


Clique pour voir la fiche du groupe
, je pense qu'ils ont joué aussi, c'est un super bon groupe.
On a vraiment des goûts variés dans le groupe.


As-tu quelque chose d'autre à partager ?

A.S. : Oh, je ne sais pas...
Merci d'avoir pris le temps de faire une interview avec nous et on se voit en Belgique la prochaine fois !



© ChamO
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Elodie
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant ...
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant abondamment la section 'News' tout au long de la journée. Plus intéressée par la musique sombre que par la pop-punk, elle réalise également des interviews d'artistes dans la confidence, au déto...
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant abondamment la section 'News' tout au long de la journée. Plus intéressée par la musique sombre que par la pop-punk, elle réalise également des interviews d'artistes dans la confidence, au détour d'un backstage ou d'un coin de bar. IG : ___ Je n'écris pas de chroniques. Je peux toutefois vous...
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant abondamment la section 'News' tout au long de la journée. Plus intéressée par la musique sombre que par la pop-punk, elle réalise également des interviews d'artistes dans la confidence, au détour d'un backstage ou d'un coin de bar. IG : ___ Je n'écris pas de chroniques. Je peux toutefois vous aider pour ceci: - partager vos news (sortie d'album, annonce de tournée, etc.) ...
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant abondamment la section 'News' tout au long de la journée. Plus intéressée par la musique sombre que par la pop-punk, elle réalise également des interviews d'artistes dans la confidence, au détour d'un backstage ou d'un coin de bar. IG : ___ Je n'écris pas de chroniques. Je peux toutefois vous aider pour ceci: - partager vos news (sortie d'album, annonce de tournée, etc.) - mettre un morceau/album complet en streaming sur notre site avant sa sortie - organiser des concours Merci de ne ...

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE