Interview

BLONDSTONE

Une cuillerée de Stoner, une dose de Grunge, quelques pincées de Psyché et de Pop...


Mercredi 26 mars 2014

Vous vous apprêtez à sortir votre premier album, Mass Solace, mais avant cela, pourriez-vous nous parler un peu de votre trio... BLONDSTONE
BLONDSTONE


Clique pour voir la fiche du groupe
 ?


Nous avons formé le groupe fin 2011 et commencé l'écriture ainsi que l'enregistrement de notre premier opus EP#1 en total autoproduction. Ce dernier n’a pas tardé à être chroniqué, dès sa sortie en octobre 2012, tant en Europe qu’Outre-Atlantique. La mise en ligne de notre premier clip shoot shoot shoot a également posé les bases d’une série de concerts en 2013 à travers la France et la Belgique.





Ce premier album, Mass Solace, a été enregistré en Belgique. Comment vous êtes vous retrouvés à Liège pour l’enregistrement de ce disque ?

Nous avons bénéficié du soutien « Multipistes en Grande Région », dispositif européen d’accompagnement et de développement porté entre autres par des structures telles que L’Autre Canal, l’Ac2m à Nancy et le studio ça Balance à Liège.
Durant l’été 2013 nous avons passé trois jours à Liège pour enregistrer l’album Mass Solace en live au studio « ça Balance ».



Avec Oulalala, on peut entendre des chutes de la session d'enregistrement. On dirait que vous vous êtes bien amusés en studio...

Oui en effet, l’ambiance était très décontractée avec Jeff, Antoine et Manu du studio. Le fait d’enregistrer l’album à trois dans la même pièce a fait germé l’idée de garder des instantanés de chaque prise. C’est ainsi que l’auditeur peut entendre nos réactions à chaud… et même un faux départ !!



Sur l'album, on retrouve les cinq titres qui figuraient sur votre premier EP. Vous les avez réenregistrés à cette occasion. C'était important pour vous de leurs donner une nouvelle jeunesse ?
La nouvelle version de Shoot Shoot Shoot est énorme sur l'album.


Oui, Nous aimons beaucoup les titres du EP car ils représentent les premiers pas qui nous ont mené vers cet album. Le but était de leur insuffler l’énergie du live.

Grâce à cette album tous nos titres ont le même son, la même puissance…
De retour à Nancy, nous avons beaucoup travaillé sur le mixage avec Laurent Lepagneau (Dizzcover Studio) afin de trouver la couleur de la production.
Une cuillerée de Stoner, une dose de Grunge, quelques pincées de Psyché et de Pop, tout en respectant les timbres naturels des instruments et de la voix.





Graphiquement, vous êtes restés dans le même univers stylistique. Toutefois, l'artwork de Mass Solace laisse moins de place à l'optimisme. Il s'en dégage plus de résignation, de douleur et de colère.

Nous adorons le travail de Paul Banon (Pol B Artworks ). Il était dans la logique des choses de faire évoluer le personnage dans le même univers graphique.
Pour nous cette pochette représente l’affranchissement de soi. Dans nos textes il y a toujours une part critique du système dans lequel nous évoluons (Mass Solace, Shoulder To Cry on…) mais aussi une grande part d’espoir (On Your Own, Oulala…). La réalisation de soi n’est pas chose facile !!



Vos titres sont agencés afin de donner beaucoup de dynamisme à l'album. On retrouve même des enchaînements entre plusieurs plages. On dirait que vous avez voulu que cet album reflète aussi la scène.

En effet, toujours dans le même état d’esprit du live, nous n’avons pas hésité à laisser des larsens de guitare ou de basse, des raisonnances de cymbales… et nous prenons un certain plaisir à faire de même sur scène !!
Nous aimons entendre les instruments sonner naturellement, tout cela donne de l’air à l’album et permet beaucoup de liberté dans les enchainements de certains morceaux.



Dans votre bio, il y a cette phrase : « La grande force de Blondstone, c’est de nous faire ressentir ce sentiment d’urgence qui fait que le rock, ce n’est pas que de la musique. ». Est-ce que vous pourriez nous l'expliquer ?

Nous écoutons chacun beaucoup de musique dans différents styles. Pourtant Blondstone
Blondstone


Clique pour voir la fiche du groupe
nous a réuni dans cette esthétique rock.
La musique est un moyen d’expression fort dans nos sociétés, et l’état d’esprit dans lequel nous sommes aujourd’hui est magnifiquement véhiculé par la puissance, l’énergie et le côté organique de ce style musical.
Comme le personnage de notre pochette, nous nous libérons dans nos vies par le rock !!!





Deux concerts à Jambes au Magick en un an et un enregistrement à Liège entre-temps. Prévoyez-vous un plan de carrière en Belgique ? Ça serait bien que l'on puisse vous voir régulièrement par chez nous !

Isabelle et Xavier du Magick sont des gens adorables et passionnés qui nous ont permis de partager notre musique avec des auditeurs curieux d’écouter de nouveaux groupes.
Suite au super accueil que nous avons reçu à Namur, l’envie de tourner dans toute la Belgique ne nous quitte plus !!
Avec ce nouvel album, plusieurs programmateurs de chez vous nous ont contacté pour 2014, alors Vive la Belgique !!



Et du côté de chez vous, à Nancy, comment se porte le Rock ?

Depuis quelque temps, beaucoup de groupes dans cette veine émergent également et s’organisent pour trouver des concerts.
Nous sommes amis avec Hoboken Division
Hoboken Division


Clique pour voir la fiche du groupe
, avec qui nous avons partagé la scène au Magick en décembre dernier.
Cris Luna
Cris Luna


Clique pour voir la fiche du groupe
, Dead Stereo Boots
Dead Stereo Boots
Clique pour voir la fiche du groupe
, Dirty Work Of Soul Brothers
Dirty Work Of Soul Brothers


Clique pour voir la fiche du groupe
, Luna Gritt, The Wise Dude’s Revolver, pour ne citer qu’eux, sont également des groupes avec qui nous partageons nos expériences respectives.
L’heure est au DIY (Do It Yourself), alors il faut se serrer les coudes !!!
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
66

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE