Interview

NO TURNING BACK

"On a tous les mêmes messages, la même passion et c'est ça qui compte"


Jeudi 21 août 2014

Bonjour Martijn, enchantée de te rencontrer !
Après tout ce temps, comment arrivez-vous à garder l'envie de rester dans ce groupe ?


Le réel plaisir, c'est jouer sur scène. Quand une personne remue de la tête, chante, danse, fait signe d'apprécier ta musique d'une quelconque manière ... Le sentiment que ça apporte est indescriptible. Et c'est ça qui nous fait continuer. Quand on joue devant des centaines personnes, à l'Ieperfest ou en salle, même si ce n'est pas la même chose, le plaisir reste le même. Quand un des membres du groupe ne ressentait plus ce sentiment, on sent que quelque chose ne va plus. Il y a eu plusieurs changements dans la formation du groupe suite à ça et maintenant tout fonctionne bien. Pour le moment un de nos guitaristes, Emiel, est absent parce que sa femme va accoucher d'un jour à l'autre, du coup Kevin de Redemption Denied le remplace. Mais voilà, ce sont des événements de la vie et ce n'est pas pour autant qu'il va quitter le groupe.
Le premier concert que j'ai fait était en 1995. Et No Turning Back existe depuis 1997. Ca va faire vingt ans que je suis dans ce milieu et je crois que je ne le quitterai jamais. Les gens de la scène hardcore, arrivés à l'âge de 20-25 ans, se posent tous des questions concernant leur avenir


Tu as lancé officiellement Stronger Bookings il y a quelques années. Quelle est ta motivation pour le booking ?

J'ai commencé Stronger Bookings il y a 2-3 ans maintenant. Nous étions signés chez M.A.D Bookings et lorsque nous avons mis un terme à notre collaboration, je me suis occupé moi-même du booking du groupe. Donc au début, c'était juste pour No Turning Back. Mais je connais beaucoup de gens à travers le monde ... J'ai vraiment des amis partout. Angeldust, Lifeless, King Nine, Turnstile ... Tous ces gens sont mes amis. Et petit à petit j'ai organisé des tournées pour ces groupes. Contrairement à des agences de booking comme Avocado, je ne fais pas de signer de contrats. Tout est basé sur la confiance. Je connais ces gens et je sais qu'ils ne me trahiront pas. Avocado a un côté business que je ne veux pas pour Stronger Bookings, mais pour eux c'est normal parce qu'ils organisent des tournées beaucoup plus longues avec des noms encore plus gros. Mais avec moi c'est complètement différent.

Il y a quelques semaines (en juin), vous avez changé la photo de votre profil pour dévoiler l'artwork de votre prochain album, mais il n'y a pas plus d'informations. Peux-tu nous en dire plus ?

En fait il ne s'agit pas de l'artwork que nous allons utiliser pour notre prochain album. C'était juste une manière d'attirer l'attention. Nous allons réengistrer un de nos vieux albums cet été. Nous comptons le sortir en septembre et partir en tournée mondiale d'ici la fin de l'année. Je veux vraiment retourner en Asie. On y avait été lors de la tournée de No Regrets et c'était vraiment énorme.

J'ai regardé les reportages de Pay No Respect
Pay No Respect


Clique pour voir la fiche du groupe
lorsqu'ils ont joué en Indonésie et c'est vrai que la réponse du public là-bas est absolument hallucinante ! Sinon nous sommes au Miner Fest ... Que penses-tu du festival pour le moment ?


C'est vraiment cool ! L'endroit est vraiment chouette, il y a déjà plein de gens ... 60 groupes vont jouer en tout ce week-end, c'est génial. Quand on voit ça, on se dit que le hardcore vit, vraiment.

Oui de plus le line-up est très diversifié, qu'est-ce que tu en penses ? Parce que l'affiche est fortement orientée metalcore ... Ca ne te fait pas bizarre de jouer avec ces groupes ?

Non parce que même si on ne joue pas exactement tous la même musique, on fait tous du hardcore. On a tous les mêmes messages, la même passion et c'est ça qui compte.

Hawser
Hawser


Clique pour voir la fiche du groupe
, un jeune groupe néerlandais prometteur, a joué plus tôt dans la journée. Je suppose que tu les connais et que tu les supportes ?


Hawser
Hawser


Clique pour voir la fiche du groupe
est effectivement un très bon groupe. Ils sont, pour moi, un des meilleurs nouveaux groupes en Hollande et même en Europe. En Hollande la scène hardcore est vraiment bizarre, contrairement en Belgique où ça a toujours bien marché. Chez nous, le hardcore a bien fonctionné pendant les années 90 jusqu'au début des années 2000, je dirais jusque 2003. Maintenant ce qui a du succès c'est le rap et le hip-hop. Avant les gens voulaient se lancer dans un groupe, maintenant ils veulent tous devenir rappeur. Ce n'est pas mal en soi, c'est juste différent. Et donc des groupes comme Hawser redressent un peu le niveau de notre scène.

Je te remercie pour le temps que as consacré pour répondre à ces questions et à très bientôt !

Merci à toi !


Photo prise par Kevienpictures lors de la prestation de NTB
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
65
AUTEUR : Manon
Ancienne organisatrice de concerts hardcore et diplômée en communication, Manon a rejoint l'équipe Shoot Me Again en 2013 afin d'apporter au webzin...
Ancienne organisatrice de concerts hardcore et diplômée en communication, Manon a rejoint l'équipe Shoot Me Again en 2013 afin d'apporter au webzine la touche de hardcore qui lui manquait. Très active dans le milieu hardcore en Belgique et ailleurs, elle est toujours au courant de tout ce qui s'y passe. Constamment en recherche de découvertes ...
Ancienne organisatrice de concerts hardcore et diplômée en communication, Manon a rejoint l'équipe Shoot Me Again en 2013 afin d'apporter au webzine la touche de hardcore qui lui manquait. Très active dans le milieu hardcore en Belgique et ailleurs, elle est toujours au courant de tout ce qui s'y passe. Constamment en recherche de découvertes et sur la route, elle est à l'affût des meilleures sorties et fait de nombreux kilomètres pour assister aux meil...
Ancienne organisatrice de concerts hardcore et diplômée en communication, Manon a rejoint l'équipe Shoot Me Again en 2013 afin d'apporter au webzine la touche de hardcore qui lui manquait. Très active dans le milieu hardcore en Belgique et ailleurs, elle est toujours au courant de tout ce qui s'y passe. Constamment en recherche de découvertes et sur la route, elle est à l'affût des meilleures sorties et fait de nombreux kilomètres pour assister aux meilleurs concerts du genre. Son seul souhait est de faire découvrir aux lecteurs le sty...
Ancienne organisatrice de concerts hardcore et diplômée en communication, Manon a rejoint l'équipe Shoot Me Again en 2013 afin d'apporter au webzine la touche de hardcore qui lui manquait. Très active dans le milieu hardcore en Belgique et ailleurs, elle est toujours au courant de tout ce qui s'y passe. Constamment en recherche de découvertes et sur la route, elle est à l'affût des meilleures sorties et fait de nombreux kilomètres pour assister aux meilleurs concerts du genre. Son seul souhait est de faire découvrir aux lecteurs le style musical qui lui remue les tripes depuis l'adolescence à travers ses articles....

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE