Interview

NORTHLANE

"Réellement, la chanson Rot a été décidée pour le single et finie seulement une semaine avant le studio...


Vendredi 27 février 2015

Salut les gars ! Ce soir, c'était votre premier concert en Belgique avec votre nouveau chanteur Markus, comment ça s'est passé ?

Alex (basse) : C'était vraiment sympa, même si le public était assez calme...

Josh (guitare) : On n'avait pas joué dans la même région la dernière fois, on avait été à Anvers, ça fait peut-être la différence. Quoi qu'il en soit, on a toujours des bons concerts en Belgique.

Vous avez trouvé Markus via les centaines d'auditions postées sur YouTube. Etait-ce votre idée ou ce sont les intéressés qui ont fait ça d'eux-mêmes sur le net ?

Josh : Ce qu'il s'est passé, c'est que l'on a annoncé que l'on voulait auditionner des chanteurs pour remplacer Adrian et que l'idéal serait qu'ils nous envoient une vidéo d'eux en train de chanter. Et c'est ce que gens ont fait mais on ne leur avait jamais demandé de mettre ça sur YouTube. Ca permettait ainsi aux fans de voir ceux qui se proposés, voir qui était le meilleur et entendre les mêmes auditions que nous mais à la base, ce n'était pas notre idée de partager ça sur YouTube.

Et avant de voir toutes ces auditions, est-ce que vous aviez déjà une idée précise du type de chanteur que vous souhaitiez ?

J : On a toujours eu une certaine vision de ce que nous voulions pour Northlane. On ne savait pas exactement dire ce que nous souhaitions, mettre des mots là-dessus était compliqué mais on savait que quand on tomberait sur la bonne personne, on l'entendrait tout de suite. Et c'est vraiment ce qu'il s'est passé avec Markus. Je suis très content qu'on l'ait trouvé et qu'il fasse parti du groupe désormais.

Etant donné que la plupart avaient mis leurs vidéos d'audition sur YouTube, est-ce que vous avez un peu tenu compte des préférences de vos fans ?

J : On se tenait évidemment au courant de savoir qui était le préféré, le plus connu, de nos fans. Mais à aucun moment on a basé notre choix là-dessus. Nos fans ne pouvaient pas savoir quel type de voix on voulait vraiment pour la suite du groupe.

A : Je pense que certains fans par exemple écoutaient les auditions en cherchant quelqu'un qui chantait comme Adrian. Il a été notre chanteur pendant 5 ans et restera à jamais comme un élément important de l'histoire du groupe mais on voulait quelqu'un avec une voix complètement différente. On voulait évoluer en incorporant des choses nouvelles. Evolution que nos fans ne pouvaient évidemment pas connaître.

J : Il nous fallait un chanteur qui savait gérer nos anciens morceaux mais aussi quelqu'un qui correspondrait à nos nouveaux morceaux. Et avec Markus et sa large palette vocale, ça correspond tout à fait. Certes, d'autres chanteur savaient bien crier comme il le fait mais n'avaient pas grand chose d'autre à côté.

Comment s'est dès lors passé votre premier contact avec Markus ?

A : Au fait, on le connait depuis quelques temps déjà car il est originaire de la même région que nous où il avait un autre groupe. On l'avait rencontré 2-3 fois là-bas. Mais malgré ça, on n'avait pas pensé à lui jusqu'à ce qu'on voit sa vidéo et on s'est dit : "On a déjà rencontré ce mec... et ça gère !". C'était drôle de tomber sur quelqu'un de notre coin parmi ces auditions qui venaient du monde entier.

J : On lui a envoyé une démo d'une nouvelle chanson pour voir ce que ça allait donner et ça donnait foutrement bien. Du coup, on a prévu une rencontre pour jammer ensemble, boire quelques bières, discuter de tout ça... Et après une soirée à jouer ensemble, on était certain d'avoir trouver la bonne personne. Le feeling est tout de suite bien passé, que ce soit musicalement ou au niveau relationnel.


Copyright : Arne Desmedt - Cardinals.

Tout s'est fait assez vite, vous avez sorti votre nouveau single, Rot, il y a 3 semaines environ. Je suppose que l'album ou du moins une partie, était déjà composé avant l'arrivée de Markus ?

J : Réellement, Rot a été décidée pour le single et finie seulement une semaine avant de l'enregistrer en studio. On voulait vraiment finir l'instrumentale d'au moins une nouvelle chanson avant de tester des chanteurs. Adrian n'a rien composé pour le nouvel album. C'était l'occasion de tester quelque chose d'entièrement nouveau. En 2 semaines, on a changé d'avis 3 fois sur la chanson à enregistrer pour le single... Deux semaines avant, on avait une chanson et puis on s'est dit que ça ne conviendrait pas, donc on a changé. Une semaine, on a de nouveau décidé de changer de chanson et c'est là qu'on a choisi Rot. Et encore, on a changé quelques parties du morceau les quelques jours avant le studio. On est resté 8 jours en studio où on a encore fait quelques modifications et ensuite, on avait 2 semaines maximum pour avoir le mix final. C'était le rush total !

Et du coup, qui s'est chargé des paroles ?

J : Les paroles sont de moi. C'était vraiment difficile mais je suis content du rendu final. Il y avait pas mal de sujets que je voulais aborder et partager avec les fans. Avant, c'était seulement Adrian qui s'en chargeait. Maintenant que je peux y participer, ça me fait vraiment plaisir car j'ai pas mal de choses à raconter. Pendant la tournée maintenant, je passe beaucoup de temps au PC à écrire des paroles avec Markus. Nos deux portables passent leur temps à passer de l'un à l'autre pour montrer ce que l'on a écrit et voir ce qu'en pensent les autres. Nous n'avions jamais travaillé ainsi avant et je trouve ça vraiment cool.

Comme vous y travaillez déjà activement, je suppose qu'on pourra avoir ce nouvel album en 2015 ?

J : Il devrait être disponible en milieu d'année et on viendra faire quelques festivals (ndlr. le groupe a été confirmé au Graspop depuis). Vous ne devrez pas attendre trop longtemps. Le studio est réservé pour mars.

Plus que 6-7 mois à attendre donc ! Et concernant les morceaux du disque précédent, est-ce que Markus a une liberté totale pour les interpréter ou faut-l que ça corresponde un maximum à ce que faisait Adrian ?

A : Markus est un chanteur très talentueux tu sais. On lui propose parfois de chanter certaines parties différemment ou lui apporte ses idées. C'est quelqu'un de très créatif et à aucun moment, ses choix ont été mauvais pour nos chansons existantes. En tant que groupe, on évolue sans cesse. Ça n'aurait aucun sens de prendre un chanteur totalement identique à Adrian.

J : Quand il est arrivé, on lui a d'abord demander de chanter comme le faisait Adrian pour avoir une bonne base de travail. C'était le minimum à avoir. Ensuite, s'il apportait des idées nouvelles, on les testait en répète. Soit ça allait, soit ça n'allait pas. Et à chaque changement, on trouvait ça vraiment bon.

Petites adaptations que l'on a d'ailleurs pu entendre ce soir. Je suppose que d'ici l'été prochain, on aura droit à un voir deux nouveaux singles ?

J : C'est certain. Mais je ne peux pas t'en dire plus maintenant.

Sinon, je sais garder un secret tu sais...

A : Ahahah !



Revenons-en à votre tournée actuelle avec Parkway Drive. Il ne reste que 10 dates. Comment ça s'est passé jusqu'ici ? Est-ce que vous gardez en mémoire un souvenir particulier ?

A : Chaque soir est un souvenir. Jouer avec Parkway Drive et Heaven Shall Burn, c'est vraiment cool ! On a grandi à la maison en regardant les lives de ces groupes. On a déjà tourné avec Parkway Drive en Australie mais jouer avec eux à l'autre bout du monde devant des milliers de personnes, c'est génial.

J : Rien que le fait d'avoir la chance de tourner, avec en plus de tels groupes, c'est génial pour nous car rares sont les groupes australiens qui tournent beaucoup.

On connait quelques groupes (Deez Nuts, Thy Art Is Murder, I Killed The Prom Queen...) mais ça ne court pas les rues non plus, c'est vrai. Souvent, quand on parle d'Australie, on pense plutôt aux kangourous, au surf... vous aimez le surf vous ?

A : Ahahah ! Les gars de Parkway Drive adorent le surf mais eux habitent une plus petite ville que nous tout près de la plage. La plage la plus proche de chez moi est à une bonne heure de route au moins.

J : On est plus du genre sortir avec un skateboard plutôt qu'une planche de surf ! Aller à des concerts de hardcore, mosher comme des abrutis, boire de la bière...

Comme quoi, les clichés... Sinon, sur cette tournée, Parkway Drive et Heaven Shall Burn font une cover l'un de l'autre (sur les dates allemandes). Si vous aviez l'occasion de faire la même chose, avec quel group vous le feriez ?

J : Dure question... qu'est-ce que tu en penses Alex ? Peut-être Architects ?

A : Carrément pour Architects !

Et vous prendriez quelle chanson pour en faire une cover ?

J : Ils ont tellement de bonnes chansons...

A : J'aurais une préférence pour une vielle chanson d'Architects. Celles avec lesquelles je les ai découverts.

Et si ça devait arriver avec Architects, quelle chanson vous voudriez qu'ils fassent ?

A : Ca pourrait être cool de leur proposer de faire une nouvelle chanson que personne n'a encore entendu. Ce serait un moyen original de la découvrir !

Ce serait cool ! Eh bien, merci pour votre temps, ce fut un plaisir !

J : Merci à toi et on se revoit en 2015 !

TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
2

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE