Interview

HYBRIDISM

Présentation des groupes du LOUD - Hybridism


Mercredi 4 septembre 2019

LOUD est un dispositif d’accompagnement et de promotion dédié aux artistes metal, noise, punk, doom et post-hardcore. Il s’adresse aux groupes émergents et semi-professionnels, résidant en Wallonie ou à Bruxelles.
Tous les deux ans, quatre groupes sont sélectionnés par un jury pour bénéficier d’un accompagnement cinq étoiles qui comprend des diagnostics, des résidences et un coaching personnalisé. Les groupes choisis vont également profiter d’un soutien pour la promotion et la diffusion de leur musique.

Le 24 juillet dernier, Court-Circuit a réuni le jury de sélection composé de booker·euse·s, journalistes, programmateur·rice·s, labels, etc. En tant que partenaire de la dynamique, Shoot Me Again y était et a participé aux écoutes des septante-deux groupes inscrits et aux débats qui en ont découlé avec les autres membres du jury.
On est resté enfermé quatre heures dans une pièce avec des bières, des cacahouètes et des pizzas à discuter, argumenter, réécouter. Les résultats des écoutes individuelles n'étant pas très contrastés, beaucoup de groupes ont été passés en revue. Mais on a fini par tomber d’accord et on était plutôt content de mettre en avant des jeunes groupes qui débutent.

Tout au long de la semaine, nous allons vous présenter les quatre groupes sélectionnés pour le LOUD. Par ordre alphabétique :
#1 Des Yeux
Des Yeux


Clique pour voir la fiche du groupe
- Heavy Drone - Bruxelles
#2 Hybridism
Hybridism


Clique pour voir la fiche du groupe
- Djent/Prog metal - Arlon
#3 Let It Kill You
Let It Kill You


Clique pour voir la fiche du groupe
- Noise punk psychedelic - Bruxelles
#4 Rope & Bones
Rope & Bones


Clique pour voir la fiche du groupe
- Post metal/Doom/Screamo – Liège

Puis après ?
En octobre, huit LOUD Evenings vont être organisées au sein du réseau d'opérateurs Court-Circuit. Ces soirées mettront à l'honneur les artistes sélectionnés pour le LOUD qui ont reçu une mention spéciale du jury de sélection.
Le samedi 7 décembre 2019, ce sera le LOUDfest au Botanique qui réunira, autour des concerts des quatre groupes sélectionnés'', les amateur·trices et professionnel·es belges (programmateur·rice·s, booker·euse·s, labels, journalistes, festivals, etc.).



Hybridism
Hybridism


Clique pour voir la fiche du groupe
est une toute jeune formation avec quelques concerts à son actif. Originaire d’Arlon, le groupe propose du djent/prog metal avec des guitares à huit cordes.
Leur premier album, Hybridism, est sorti en 2019 en autoproduction.
Jeffrey, guitariste et fondateur du groupe, nous en dit plus.

Qui est Hybridism
Hybridism


Clique pour voir la fiche du groupe
?

J’ai joué pendant quelques années dans plusieurs groupes de styles différents en province du Luxembourg (punk rock, hard rock, heavy metal, etc.). Puis, j’ai fait un break pour m’enrichir techniquement. Je me suis tourné vers la guitare 8 cordes. J’adore ses possibilités techniques. Deux cordes en plus, ça permet de faire évoluer son jeu. En travaillant cet instrument, j’ai commencé à développer des morceaux qui, plus tard, ont constitué le premier EP de Hybridism
Hybridism


Clique pour voir la fiche du groupe
.
Par après, j’ai rencontré Lucas par le biais d’une vidéo cover que nous avions faites tous les deux sans le savoir. Lui, dans sa version batterie et moi en version guitare. Le morceau était « Physical Education » d’Animals As Leaders. On a pris contact et, ayant les mêmes intérêts musicaux, on a très vite décidé de créer Hybridism
Hybridism


Clique pour voir la fiche du groupe
.
Ensuite, on a cherché un bassiste et un second guitariste 8 cordes pour compléter la formation. Mulles et Alexis sont arrivés. C’était en 2018. Nous avons donné notre premier concert le 15 février 2019 à l’Entrepôt à Arlon pour la sortie de notre premier EP.

Comment peut-on caractériser votre musique ?
Notre musique est un genre de djent ambiant, metal progressif en instrumental. Un contraste entre des passages hard et des moments beaucoup plus calmes et mélodiques, venant de diverses influences contrastées qui peuvent être aussi bien du old school que du moderne. Étant à peu près tous des gamers/retro gamers de longue date, les bandes sons originales de jeux vidéo font aussi partie de nos influences.
Le djent est un style musical assez récent qui est apparu vers 2009. Il n’est pas encore très développé en Belgique, contrairement à la France ou l’Allemagne. Le djent est notamment lié à des techniques guitares.

Qu'attendez-vous du LOUD?
Étant une formation assez jeune, nous souhaitons obtenir plus de visibilité. Le LOUD nous permet de toucher des salles dans lesquelles nous ne nous sommes jamais produits et de travailler notre son lors de résidences pour améliorer l’expérience live. Notre motivation, aussi simple que cela puisse paraître, est de faire notre maximum pour que notre contenu soit de la meilleure qualité possible.

Quels sont vos projets futurs?
Écrire un second EP d’ici l’année prochaine pour agrandir notre live set, toucher des festivals pour 2020 et continuer à faire connaître notre son partout où il sera possible d’aller.

Prochaines dates :
• 19/10 au Reflektor à Liège (avec Des Yeux
Des Yeux


Clique pour voir la fiche du groupe
)
• 31/10 à l’Entrepôt à Arlon
• 07/12 au Botanique à Bruxelles (LOUDfest, avec Des Yeux
Des Yeux


Clique pour voir la fiche du groupe
, Let It Kill You
Let It Kill You


Clique pour voir la fiche du groupe
et Rope & Bones
Rope & Bones


Clique pour voir la fiche du groupe
)

TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Isabelle
Ancienne journaliste notamment pour L’Avenir et SudPresse, elle a couvert, avec son carnet et son appareil photo, beaucoup de concerts et d’évèn...
Ancienne journaliste notamment pour L’Avenir et SudPresse, elle a couvert, avec son carnet et son appareil photo, beaucoup de concerts et d’évènements culturels et musicaux en province de Luxembourg. Les conditions de travail des journalistes (qui ne sont toujours pas au top, soit dit en passant) ont fait qu’elle a réorienté sa carrièr...
Ancienne journaliste notamment pour L’Avenir et SudPresse, elle a couvert, avec son carnet et son appareil photo, beaucoup de concerts et d’évènements culturels et musicaux en province de Luxembourg. Les conditions de travail des journalistes (qui ne sont toujours pas au top, soit dit en passant) ont fait qu’elle a réorienté sa carrière vers un autre secteur et qu’elle est devenue terriblement en manque… d’écriture. A rejoint l’équipe e...
Ancienne journaliste notamment pour L’Avenir et SudPresse, elle a couvert, avec son carnet et son appareil photo, beaucoup de concerts et d’évènements culturels et musicaux en province de Luxembourg. Les conditions de travail des journalistes (qui ne sont toujours pas au top, soit dit en passant) ont fait qu’elle a réorienté sa carrière vers un autre secteur et qu’elle est devenue terriblement en manque… d’écriture. A rejoint l’équipe en juillet 2016....
Ancienne journaliste notamment pour L’Avenir et SudPresse, elle a couvert, avec son carnet et son appareil photo, beaucoup de concerts et d’évènements culturels et musicaux en province de Luxembourg. Les conditions de travail des journalistes (qui ne sont toujours pas au top, soit dit en passant) ont fait qu’elle a réorienté sa carrière vers un autre secteur et qu’elle est devenue terriblement en manque… d’écriture. A rejoint l’équipe en juillet 2016....

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE