Interview

HIATUS

Comment être libre quand t'es sous contrôle du système ? Dans ce cas, la liberté que tu as c'est de choisir de qui tu es esclave.


Dimanche 22 décembre 2019

Formé en mai 1989, Hiatus
Hiatus


Clique pour voir la fiche du groupe
, le groupe punk de Liège tournait partout, quand j’étais ado, et ça foutait la patate. Les années ont passé mais ça le fait toujours.
Après un split en 1997, la formation refait quelques concerts plic ploc selon ses envies.
On a profité du passage du groupe au Magasin 4, hier, à Bruxelles (c’était archi blindé), pour discuter de liberté, de révolte, de do it yourself, et de la suite de l’aventure des gaillards.




Hiatus
Hiatus


Clique pour voir la fiche du groupe
fête cette année ses 30 ans. Vous avez quelques moments forts/importants à partager ? Des anecdotes ?


En réalité, Hiatus
Hiatus


Clique pour voir la fiche du groupe
a splitté en 1997. Nous avons juste donné trois concerts de reformation en 2009 (Liège, Lille et Londres) et un en mai dernier. Donc, nous n'avons pas spécialement de nouvelles anecdotes, nous rejouons pour en trouver de nouvelles car les anciennes sont périmées et on les a assez racontées à l'époque !
Ne vous inquiétez pas, nous ne sommes jamais à court d'anecdotes savoureuses grâce à notre chanteur Willy.
Quant aux moments forts ce sont justement ces anecdotes et plus sérieusement, en général, ce qui motive tous les groupes : les sorties de nouveaux disques, les tournées, les nouvelles rencontres, etc. Je ne peux pas te donner un exemple précis, chacun a ses souvenirs plus ou moins forts, cette seule question si elle était développée par chacun des membres prendrait déjà cinq pages.



Pourquoi refaire quelques concerts de temps en temps depuis 1997 ?

Nous n'avons donc donné que trois concerts en 2009 et un cette année depuis notre split. Nous l'avons fait pour plusieurs raisons. D'abord, parce qu'il y a de la demande. Ensuite parce qu'on est pas encore morts. On ne sait pas faire grand chose d'autre de toute façon et c'est ça qu'on a en nous et qu'on fait le mieux.
Aussi, rejouer permet de revoir les amis et les amis de se revoir entre eux, c'est l'esprit punk fédérateur. Ceci dit, depuis 1997, nous ne sommes pas restés inactifs. Chacun d'entre nous ou parfois plusieurs membres de Hiatus avons montés d'autres combos avec plus ou moins de bonheur.
Je ne résiste pas à te dresser la liste des groupes de la Hiatus
Hiatus


Clique pour voir la fiche du groupe
family depuis notre split : Unhinged, Skewwhiff, Two star hotel
Two star hotel
Clique pour voir la fiche du groupe
, Twisted system, Unipower GT, Deathmarch, Death trip, Deafenestration, Cheap killers
Cheap killers
Clique pour voir la fiche du groupe
, Loadead
Loadead


Clique pour voir la fiche du groupe
, Komplikations, Visions of war
Visions of war


Clique pour voir la fiche du groupe
, Hellishere, Trist, Mobïlhead
Mobïlhead


Clique pour voir la fiche du groupe
, Werly
Werly


Clique pour voir la fiche du groupe
ou même plus subtilement Starflam.



Votre révolte s’est-elle « assagie » au fil des années ? ou au contraire, c’est pire qu’avant ?

Assagie, non, la colère est toujours là et notre musique est la bande-son de celle-ci.
Bien que la musique pourrait se suffire à elle-même en charge émotionnelle, il n'est pas question de chanter l'amour et les petits oiseaux, les sujets de révolte ne manquent pas.
Ce qui a changé, c'est que monsieur tout le monde est aujourd'hui lui aussi révolté, regarde les gilets jaunes. À force de prendre les gens pour des cons, les politiques se prennent le retour de manivelle. La révolte sort enfin du ghetto !
Si on commençait le groupe maintenant, on serait encore plus dégoûtés. On ne peut être que révolté dans ce monde où l’extrême droite arrive petit à petit au pouvoir un peu partout, où le futur de la planète est compromis, où les inégalités sont toujours plus creusées, mais que fait la police :-) quel avenir pour nos enfants ? Oui, on a aussi des enfants.



Avoir une vie libre, c’est quoi ? Avez-vous l’impression d’avoir une vie libre ?

Ça dépend où tu places tes valeurs de liberté personnellement. T'as pas de patron, t'es libre mais alors t'as pas de tunes donc c'est restrictif. Comment être libre quand t'es sous contrôle du système ?
Dans ce cas, la liberté que tu as c'est de choisir de qui tu es esclave.
On essaye de trouver des solutions qui ne passent pas par le pognon. Faire du troc ? Un type a essayé de vivre sans argent, son challenge était de ne plus en être dépendant, depuis qu'il n'a plus de compte en banque ni d'argent il se dit soulagé. Un autre ami s'est isolé dans la montagne en autonomie pour ne rien devoir à personne. Le prix de la liberté a du passer par sa survie. Il n'avait plus le temps de faire autre chose. Il a fallu aussi acheter le terrain à un moment donné, c'est très difficile de se passer du Dieu pognon pour acquérir une certaine liberté.
De quoi on va vivre quand on sera vraiment vieux ? Comme disait les Who dans ''My generation'', j'espère crever avant d'être vieux mais ça ne marche pas toujours !



Que reste-t-il du DIY, de l’esprit anarchiste ?

Que reste-t-il ? Cela sous entend t'il que le DIY est en train de sombrer ?
Non, il est toujours bien vivant, plus que jamais ! Le nombre de petits labels qui nous écrivent en ce moment, les endroits qu'on supporte où on va jouer, le prix des entrées aux concerts, notre merchandising (toujours fait maison), etc.
Le DIY, ça a toujours existé et ça existera toujours, on en a même besoin de plus en plus justement pour trouver cet esprit de liberté. Fais le toi même !
Nous avons organisé nous même un concert au mois de mai sur un terrain de football squatté. Tout a été DIY à l'arrache sauf peut-être le brasseur (faut pas déconner hé !). Les bénéfices ont été entièrement reversés au squat pour son bon fonctionnement futur.
Sortez et supportez tous ces endroits alternatifs, la scène a besoin de vous ! Je paye toujours mon entrée même à prix libre pour le soutien. Il n'y a pas que la scène punk, les raves sauvages où le DIY règne, une certaine scène hip hop engagée, tout cet underground c'est aussi l'esprit anarchiste, support !

Quel est le futur de Hiatus
Hiatus


Clique pour voir la fiche du groupe
?


Nous hiatuserons ?
Nous reprenons nos activités c'est normal c'est la définition du mot ''Hiatus''. On va donc répèter, faire des nouveaux morceaux, des nouvelles dates exotiques avant le cancer de Phil. No future, I hope i die before i get old !

J’ai entendu dire, hier, au Magasin 4, que le groupe allait partir en tournée aux Etats-Unis. A vérifier...
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Isabelle
Ancienne journaliste notamment pour L’Avenir et SudPresse, elle a couvert, avec son carnet et son appareil photo, beaucoup de concerts et d’évèn...
Ancienne journaliste notamment pour L’Avenir et SudPresse, elle a couvert, avec son carnet et son appareil photo, beaucoup de concerts et d’évènements culturels et musicaux en province de Luxembourg. Les conditions de travail des journalistes (qui ne sont toujours pas au top, soit dit en passant) ont fait qu’elle a réorienté sa carrièr...
Ancienne journaliste notamment pour L’Avenir et SudPresse, elle a couvert, avec son carnet et son appareil photo, beaucoup de concerts et d’évènements culturels et musicaux en province de Luxembourg. Les conditions de travail des journalistes (qui ne sont toujours pas au top, soit dit en passant) ont fait qu’elle a réorienté sa carrière vers un autre secteur et qu’elle est devenue terriblement en manque… d’écriture. A rejoint l’équipe e...
Ancienne journaliste notamment pour L’Avenir et SudPresse, elle a couvert, avec son carnet et son appareil photo, beaucoup de concerts et d’évènements culturels et musicaux en province de Luxembourg. Les conditions de travail des journalistes (qui ne sont toujours pas au top, soit dit en passant) ont fait qu’elle a réorienté sa carrière vers un autre secteur et qu’elle est devenue terriblement en manque… d’écriture. A rejoint l’équipe en juillet 2016....
Ancienne journaliste notamment pour L’Avenir et SudPresse, elle a couvert, avec son carnet et son appareil photo, beaucoup de concerts et d’évènements culturels et musicaux en province de Luxembourg. Les conditions de travail des journalistes (qui ne sont toujours pas au top, soit dit en passant) ont fait qu’elle a réorienté sa carrière vers un autre secteur et qu’elle est devenue terriblement en manque… d’écriture. A rejoint l’équipe en juillet 2016....

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE