Mardi 25 septembre 2007

1. Eh bien, pouvez- vous présenter ce groupe à ceux qui ne vous connaîtraient pas encore?

Jonathan : Une histoire très simple. Le groupe a débuté vers la fin 2004 comme un duo électronique, juste Ken et moi. On sonnait vraiment différent à ce moment- là, simplement un appareil sortant des beats batterie avec de la guitare mélodique et des claviers. Après avoir joué trois concerts et fait une démo on réalisa que l'on n’obtenait pas ce qu'on voulait comme son. Et donc on a tout jeté et recommencé depuis le début, en ajoutant Graham à la batterie. Il n'avait jamais joué de batterie avant cela mais cela améliora rapidement les choses. Tellement en fait que nous avons enregistré nos premiers morceaux pour un split 7inch. Nous avons écrit tous des nouveaux morceaux et en avons joué certains en concert tout en réalisant notre premier album ensemble. Le premier album « s/t » est sorti en CD sur UnderRadar et plus tard en LP sur E-Vinyl. Après quelques tournées, nous avons enregistré le « September Songs » EP qui sortit d'abord en cassette sur Perpetual Motion Machine et ensuite en 12inch sur Protagonist. Quelques tournées en plus et nous voici avec « An Ocean Without Water » en CD et LP sur Crucial Blast.


Photo par Kim Frost

2. Votre nouvel album est sorti sur Crucial Blast Records. Ce label mixe un tas de styles différents et de groupes originaux... Êtes-vous heureux de cela? Qu'attendez-vous de tout ceci?

Jonathan : J'adore ce que Crucial Blast a fait toutes ces dernières années. Adam tente sa chance et sort une large variété de musiques expérimentales. Même ces ressorties récentes sont fantastiques. De plus Adam a été un de nos plus grands fans depuis des années. Je me souviens une fois en tournée, passant sur son mailorder et y trouvant en première page une présentation de notre premier disque. Il était le premier magasin qui essayait de promouvoir notre petit disque. Après nos premières années comme trio, nous avions besoin de trouver un plus gros label comme maison qui nous aiderait à aller plus loin. Nous avons envoyé l'enregistrement du « September Songs » autour de nous, avons parlé sérieusement avec une tonne de labels, et finalement décidé que Crucial Blast serait le meilleur choix pour nous. Après avoir rencontré Adam en personne, nous avions notre avis. Il était prêt à trouver du temps à nous accorder dans son organisation, et à nous aider de la manière dont nous avions besoin. Même maintenant, il veut encore communiquer avec nous et est ouvert à de nouvelles idées. On est vraiment heureux en fait.

3. Votre musique est souvent comparée à du post-rock. Mais comment décririez-vous votre musique? Comment la voyez-vous? Ou la ressentez-vous?

Ken : Le « post-rock » est quelque chose avec lequel on ne s'identifie pas. Ce style est vraiment super-saturé d'un tas de groupes qui ne se poussent pas à faire quelque chose de neuf. De plus, quand on lit une chronique où l'on tape l'étiquette « post-rock » sur quelque chose, la première chose qui vous vient en tête pour un tas de gens c'est GODSPEED YOU BLACK EMPEROR!
GODSPEED YOU BLACK EMPEROR!


Clique pour voir la fiche du groupe
, EXPLOSIONS IN THE SKY
EXPLOSIONS IN THE SKY


Clique pour voir la fiche du groupe
et un tas d'autres groupes auxquels nous ne ressemblons pas du tout. Pour le meilleur ou pour le pire, nous faisons quelque chose de totalement différent, et donc je préfère ne pas être mis dans le même genre et avec le bagage que cela sous-entend.

Graham : Alors qu'il y a certainement des comparaisons avec des groupes pour lesquels je m'en fiche, je pense que l'étiquette et la classification peut être un indice de ce qui est mauvais dans la critique musicale d'aujourd'hui. Si tu regardes le journalisme musical d'avant, il y avait des écrits qui étaient aussi subversifs et intéressants que la musique faite. Je préfère les commentaires des gens plutôt que d'être jeté dans une catégorie facile.

Jonathan : Nous écoutons tant de musiques différentes et nous amenons des éléments d'un peu partout. Ce n'est pas simple de décrire ce que nous faisons, même pour moi. Et je pense que nous sommes tous vraiment heureux de cela. Parfois on entend des éléments qui ne devraient pas se retrouver ensemble mais qui finalement le font. Nous avons de l'électronique, du metal, du western, du progressif, du blues, et des éléments expérimentaux qui se mélangent tous ensemble d'une certaine manière. Je pense que c'est génial. Si la musique amène l'auditeur à avoir une connexion...de penser ou ressentir ou voir quelque chose, alors on a réussi notre boulot.

4. Pour jouer la musique que vous faites... quels groupes vous influencent dans vos créations?

Graham : On est tous fous de musique et c'est pourquoi on écoute un tas de styles de musique différents. J'ai écouté un tas de groupes de musique pop française des années 60, de groupes psychédéliques turques, de la dub, Molly Hatchet
Molly Hatchet


Clique pour voir la fiche du groupe
, Ry Cooder, et New Model Army
New Model Army


Clique pour voir la fiche du groupe
. Je pourrais continuer ainsi pendant des jours.

Jonathan : Je suis influencé par tant de choses car il y a tant de musiques autour de nous. Mais les principales influences pour ce projet viennent de Cerberus Shoal
Cerberus Shoal
Clique pour voir la fiche du groupe
, Autochre, His Hero Is Gone
His Hero Is Gone
Clique pour voir la fiche du groupe
, Tom Waits
Tom Waits
Clique pour voir la fiche du groupe
, Miles Davis
Miles Davis
Clique pour voir la fiche du groupe
, et Labradford
Labradford
Clique pour voir la fiche du groupe
. Plus anything with low end.

Ken : Pour moi, la plupart de mon jeu de guitare est influencé par des groupes comme High On Fire
High On Fire


Clique pour voir la fiche du groupe
, The Party Of Helicopters (qui est la raison pour laquelle je me suis remis à jouer de la guitare après tant d'années sans y avoir touché), Iron Maiden
Iron Maiden


Clique pour voir la fiche du groupe
, Fugazi
Fugazi


Clique pour voir la fiche du groupe
, Pleasure Forever, et Les Savy Fav. Je ne pense pas qu'une seule de mes parties guitare sonne comme un de ces groupes, mais ce sont tous des musiciens dans lesquels je vais puiser mon influence pour créer, peu importe le style de jeu que j'ai fait jusque là.


Photo @ at Alley Katz RVA par Nick Kessler

5. J'ai remarqué sur votre page Myspace, que pour vos influences vous aviez mis un tas d'auteurs comme JG Ballard, HP Lovecraft, A Huxley et plein d'autres. Est-ce qu'ils influencent votre création d'une manière dramatique ou quoi que ce soit d'autre comme donner des titres à vos morceaux? Ou est-ce juste parce que chacun de vous aime lire?

Jonathan : Tous les titres de notre premier album viennent de différents auteurs. C'est pourquoi nous avions mis un livre ouvert comme insert. De plus la littérature, l'art et la politique influencent notre création en tant que groupe tout autant que la musique d'autres personnes.

Ken : Parfois certains morceaux ont été écrits avec sa source en tête. « Thirteen for centaurus », qui est une nouvelle de J.G. Ballard, est un exemple. Alors que parfois on se retrouve avec un morceau sans titre qui par hasard capture l'ambiance d'un certain livre et nous donnons donc un titre de manière appropriée. Je venais juste de terminer un recueil d'histoire de Ballard avant que nous fassions « Thirteen... » et un tas de thèmes psychologiques surréels et technologiques qui sont présents dans son oeuvre étaient dans mon esprit lors de la création de ce morceau.

Graham : Des livres de Comacs McCarthy ont eu récemment un impact sur notre musique. Certains titres de « An Ocean... » contiennent des parallèles avec son travail.

6. Peut-être qu'un tas de gens vous l'ont déjà demandé, mais pourquoi avez-vous choisi SOUVENIR'S YOUN AMERICA comme nom de groupe? Rêvez-vous encore de la découverte des USA? Rêvez-vous encore de cow-boys et d'Amérindiens?

Jonathan : C'est une question que l'on a trop souvent posée mais avec un nom pareil je pense qu'on le cherche. Cela peut signifier ce que l'on veut. Nous avions auparavant des explications, mais je préfère laisser cela à chacun. C'est juste quelque chose que Ken et moi avons amenée ensemble.

7. Pouvons-nous nous attendre à voir le groupe en tournée européenne bientôt? Seul ou avec un autre groupe?

Jonathan : J'aimerais vraiment. L'Europe se serait vraiment fantastique. C'est un but certain. Nous avons juste besoin d'argent pour le faire et que l'intérêt soit certain pour en valoir la peine. Transporter tous ces claviers et avoir des tickets d'avion, ce sera sûrement très cher. Mais les gens hors des USA nous ont toujours supportée beaucoup plus que les gens d'ici aux States depuis le début. J'aimerais leur retourner la faveur.

Graham : Dès que nous pourrons le faire, nous serons là.

8. En regardant des photos de vous en live, j'ai l'impression que vous jouez principalement dans la communauté DIY aux USA en jouant dans des maisons, locaux répètes etc? Aimez-vous cela, et donnez- vous une certaine importance à toute cette connexion que l'on peut retrouver dans cette communauté?

Jonathan : Jusque- là, on n’a jamais fait de concert dans des maisons. On joue principalement des espaces artistiques et des bars. Je ne ferais pas de concerts dans une maison sans connaître tout le monde derrière cela,mais ce serait un moment génial. Nous avons tous des racines punk, et avons appris beaucoup à travers toutes ces années en étant actif dans la scène DIY des années 90. Cela nous aide à être ce que nous sommes en tant qu'individus. Mais je préfère quand les choses sont bien organisées. Et jouer dans une galerie d'art est sûrement la meilleure place. Je peux penser à notre musique. Le public est souvent plus âgé et diversifié, c'est aussi ce que j'aime. J'adore jouer pour quelqu'un qui vient nous écouter plutôt que pour une scène quelconque. Mais l'éthique DIY d'autrefois me manque... Je pense que beaucoup de cela a été perdu entre les générations.

9. Vous venez de Virginie, et vous jouez sûrement souvent par là... Est-ce qu'il y a des groupes que vous nous conseilleriez de découvrir?

Jonathan : Tulsa Drone
Tulsa Drone
Clique pour voir la fiche du groupe
fait des choses instrumentales , crée avec DULCIMER. Lord By Fire joue un genre de metal génial. Mothbreather joue une punk rock terrible. Aughra fait de cool concerts d'éléctronic en solo.

Graham : Richmond est une des meilleures villes du monde. Pas cher pour vivre, les gens sont géniaux, la totalité d'alcool consommée ici me fait sentir bien moins qu'un bourré. La scène musicale a produit un tas de groupes fantastiques de manière assez constante et ce pendant près de 20 ans, et cela ne semble pas montrer de signes de fin. Des groupes comme Born Against
Born Against
Clique pour voir la fiche du groupe
à Labradford
Labradford
Clique pour voir la fiche du groupe
, RVA' l'a maintenu en place. Le seul inconvénient à ça c'est que les gens peuvent devenir gâtés ici. Quelquefois il semble que la quantité d'activité est considéré comme allant de soi.

Ken : Je suis à Richmond depuis 8 ans maintenant, et je peux certainement dire que j'aime cela. C'est certainement une des villes les plus relax, et fun de la côte est, sinon de tous les USA.
Nous étions toujours vu comme un oiseau étrange par rapport au reste de la scène musicale locale, mais dernièrement il semble que des choses commencent à changer un peu pour nous pour ce qui est des concerts dans notre ville.

10. Dernière question avant de partir : quel est le meilleur? CD ou LP ou Cassette?

Jonathan : Ils ont tous des qualités, mais le LP régnera toujours comme le meilleur. Vinyl Forever.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Julien
Co-créateur du site web avec Erik, rapidement rejoint par d'autres joyeux camarades mélomanes. Autres activités musicales? Ex-label boss de Hea...
Co-créateur du site web avec Erik, rapidement rejoint par d'autres joyeux camarades mélomanes. Autres activités musicales? Ex-label boss de Heart On Fire Records, mais aussi ancien gestionnaire d'une distro (VPC, etc) et ancien organisateur de concerts. J'ai également écrit par le passé un fanzine papier du nom de "My Dreams..." et d'autr...
Co-créateur du site web avec Erik, rapidement rejoint par d'autres joyeux camarades mélomanes. Autres activités musicales? Ex-label boss de Heart On Fire Records, mais aussi ancien gestionnaire d'une distro (VPC, etc) et ancien organisateur de concerts. J'ai également écrit par le passé un fanzine papier du nom de "My Dreams..." et d'autres petites newsletters. Blog : Matériel photo : Depuis peu un CANON EOS 350 D et avantç a, jusque mars 20...
Co-créateur du site web avec Erik, rapidement rejoint par d'autres joyeux camarades mélomanes. Autres activités musicales? Ex-label boss de Heart On Fire Records, mais aussi ancien gestionnaire d'une distro (VPC, etc) et ancien organisateur de concerts. J'ai également écrit par le passé un fanzine papier du nom de "My Dreams..." et d'autres petites newsletters. Blog : Matériel photo : Depuis peu un CANON EOS 350 D et avantç a, jusque mars 2006 un CANON EOS 300 argentique (avec un bon vieux scanner ensuite) !! Les droits s...
Co-créateur du site web avec Erik, rapidement rejoint par d'autres joyeux camarades mélomanes. Autres activités musicales? Ex-label boss de Heart On Fire Records, mais aussi ancien gestionnaire d'une distro (VPC, etc) et ancien organisateur de concerts. J'ai également écrit par le passé un fanzine papier du nom de "My Dreams..." et d'autres petites newsletters. Blog : Matériel photo : Depuis peu un CANON EOS 350 D et avantç a, jusque mars 2006 un CANON EOS 300 argentique (avec un bon vieux scanner ensuite) !! Les droits sur les photos : Pour plus d'infos : ...

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE