Reportage

SMA & HOF party : Defiance, Ohio et El Dinah au Carlo !

Liège (Carlo Levi), le 08-10-2006

Lundi 23 octobre 2006

Cette petite soirée Shoot Me Again / Heart On Fire mitonnée par l’ami Julien annonçait au départ 3 groupes : Defiance, Ohio
Defiance, Ohio


Clique pour voir la fiche du groupe
, El Dinah
El Dinah
Clique pour voir la fiche du groupe
et Do Androids Dream of Electric Sheep
Do Androids Dream of Electric Sheep
Clique pour voir la fiche du groupe
. Malheureusement la veille du concert ces derniers étaient contraints d’annuler leur concert, leur gratteux étant malade… Un peu déçu j’étais, surtout que les groupes luxos ont une espérance de vie assez limitée, avec une mort subite et inattendue, un peu à la manière d’une combustion spontanée. Voyez le topo…

Bref, un peu pris de court, le comité royal d’organisation prit la décision de réduire l’affiche aux deux groupes restants, pour un prix adapté. El Dinah
El Dinah
Clique pour voir la fiche du groupe
(avec des ex-Playtoy
Playtoy
Clique pour voir la fiche du groupe
, c’est la dernière fois que je le rappelle) avaient déjà joué chez nous courant du mois de mai pour un de ses premiers concerts, et si l’on doit faire une comparaison entre les deux je dirais que ça a vachement bien progressé, oufti chal. Toujours dans leur veine assez math-rock mais dans une veine beaucoup plus personnelle qu’avant. Certains nouveaux morceaux sont maintenant joués avec un synthé au lieu de la basse, ça ajoute une petite touche de charme, moi j’aime bieng. Ce qu’on attend d’eux, maintenant qu’on sait qu’ils assurent sur scène, c’est une demo ou autre, qu’on peut s’écouter à la maison ou à fond dans la caisse, la vitre baissée et les Ray-Ban sur la tête (bah ouais, pour ce qu’il reste de soleil…).

Le temps de boire une petite chope en regardant Defiance, Ohio
Defiance, Ohio


Clique pour voir la fiche du groupe
se préparer (c’est pas souvent qu’on voit les groupes déballer une cithare ou un banjo, faut dire) et le groupe commence son deuxième concert à Liège (le premier ayant eu lieu quelques heures plus tôt à peine, à Barricade). Pas mal de gens, tout le monde a l’air d’apprécier leur folk-punk truc dansant… sauf moi. C’est simplement pas mon truc, ça me rappelle des trucs comme Flogging Molly
Flogging Molly


Clique pour voir la fiche du groupe
que j’apprécie déjà assez peu. En même temps, je suis un gros dur sans âme au lourd passé de metalcoreux H8000, ça laisse des séquelles. Quoique Julien aussi, maintenant que j’y pense… Soit. Les gars du groupe avait l’air sympas et détendus et la fille était toute mignonne, un peu trop d’ailleurs vu que le vieux bourré habituel du Carlo (en fait y a toujours un vieux bourré au Carlo mais c’est jamais le même…) n’arrêtait pas de la prendre en photo et de lui parler pendant qu’elle jouait.

En résumé, je dirais que je n’y ai pas vraiment trouvé mon compte mais cela ne concerne que moi, assez hermétique à ce genre musical. Mais à en juger la réaction des personnes présentes, yabon !
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Erik
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentr...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentré sur le développement du site, il est moins présent sur le front. ...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentré sur le développement du site, il est moins présent sur le front. ...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentré sur le développement du site, il est moins présent sur le front. ...

► AU MEME CONCERT

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE