Reportage

Santacon Massacrés Belges

Bruxelles (Magasin 4), le 23-12-2006

Samedi 20 janvier 2007

Il n'est jamais aisé de critiquer une soirée lorsque l'on fait partie de son organisation. Enfin, je me lance avec beaucoup de retard.
Le 23 décembre, c'était la veille de la noël. Le 23 décembre, c'était le dernier concert du magasin 4 pour 2006. Enfin, c'était le premier Santacon organisé par la plate-forme massacrés belges. Un Santacon, c'est une tradition assez iconoclaste dans les pays anglo-saxons consistant à une sorte de binge (beuverie extrême) de grand groupes de personne déguisés en père noël.
Pour fêter cela en grande pompe, huit groupes du collectif étaient présents. Certains avaient revêtu de belles coiffes de noël ! Dans le public, on put apercevoir aussi quelques sacrés pervers pépères noël !
Point de vue musique, cela commençait avec notre camarade stef et Incobold
Incobold


Clique pour voir la fiche du groupe
. Pop-punk mélodique, bien envoyé. Les concerts alternaient entre le bar du bas et la scène du haut. Tous les groupes qui jouaient en bas, comme incobold, le faisait dans des conditions répètes. Eh bien, cela a assez bien réussi aux groupes, ils donnèrent des prestations bien énergiques et 'directes'.
Les liégeois de Loadead
Loadead


Clique pour voir la fiche du groupe
ouvraient la scène du haut. Rock and roll mothöreadien à fond le berzingue. Ça joue fort, ça joue lourd et l'attitude du groupe est on ne peut plus rock and roll. Ce n'est pas un monstre d'originalité, mais bien un monstre de son et de rock and roll.
Mute
Mute
Clique pour voir la fiche du groupe
continuait l'alternance avec un set bien rentre-dedans. Je ne me lasse pas de leur noise à la girls against boys/sonic youth. Bonne présence sur scène, bonne intensité.
Pneumatic Head Compressor
Pneumatic Head Compressor


Clique pour voir la fiche du groupe
jouaient à domicile. Ils avaient mis les petits plats dans les grands pour cette prestation avec des projections qui rajoutent vraiment quelque chose au concert. Leur noise-indus est toujours aussi radicale et fut bien appréciée du public.
The dancing naked ladies
The dancing naked ladies
Clique pour voir la fiche du groupe
fut pour moi la surprise de la soirée. Je ne m’attendais pas à une prestation aussi intense et efficace. C’est du rock indie influence Pixies, mais ça va plus loin et je ressens dans leur musique aussi une influence d’une scène plus hardcore indie. A ne pas rater en concert. Le nouvel album sort bientôt !
K-branding
K-branding
Clique pour voir la fiche du groupe
livra une prestation à la hauteur de ce qu’ils font d’habitude : très bon. Très noise et très puissant. Rien à redire.
Congestion nasale clôturait la soirée dans le bar du bas. Eh bien, quelle prestation. Après une introduction à la flûte et un peu de calme, la tornade se met en route. Seul à la barre, dean, également chanteur dans dolph lundgren, livre un set dans la plus pure tradition de Wolf Eyes : tout en énergie et en bruit.
Raxinasky
Raxinasky
Clique pour voir la fiche du groupe
clôturait les concerts en haut. Le concert fut lui aussi à la hauteur. Extrêmement fort. Un duo noise de niveau international ! On pense à beaucoup de choses. À noter un son de mieux en mieux équilibré et surtout, LOUD !!!!
La soirée se prolongea encore jusqu’au petites heures en compagnie de Kool Strings et Pipi Chocolat pour un set mélangeant beaucoup de musiques différentes, à tendance majoritairement rock et alternatif.
En conclusion, de bonnes prestations, beaucoup de monde, un horaire respecté et une ambiance du tonnerre. Ce fut une des plus belles soirée à laquelle j’ai participé. Et le réveillon le lendemain n’avait plus beaucoup d’importance après celui-ci !
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE