Reportage

Farflung, monument du space rock!

Leuven (JH Sojo), le 09-06-2016

Dimanche 12 juin 2016



Monument sans doute trop méconnu du space rock, Farflung
Farflung


Clique pour voir la fiche du groupe
était de passage en Belgique ce jeudi, l'occasion pour les curieux et autres fans de grandes envolées psychédéliques de s'en mettre plein les tympans. Attiré par Orange Factory Belgium, collectif qui, depuis près de 20 ans, parvient à attirer à Leuven ce qu'il se fait de mieux ou presque dans le monde du stoner, Farflung a donc posé ses valises dans la petite salle du Sojo, désormais bien connue depuis le temps qu'on vous en parle! Direction donc Kessel-Lo, banlieue de la ville estudiantine pour retrouver ce petit paradis situé au bout du petit chemin dont on vous a déjà également tant parlé.


Silencieux depuis pratiquement huit ans, à l'exception de quelques splits pondus avec White Hills
White Hills


Clique pour voir la fiche du groupe
(2012), Black Rainbows
Black Rainbows


Clique pour voir la fiche du groupe
(2013) et Fatso Jetson
Fatso Jetson


Clique pour voir la fiche du groupe
(2015), Farflung
Farflung


Clique pour voir la fiche du groupe
a enfin donné un successeur à A Wound in Eternity, son quatrième et jusque-là dernier album sorti en 2008. 5, cinquième opus du groupe, a donc vu le jour à la fin du mois de mai et disons-le, l'attente aura largement valu le coup! Véritable petite pépite du genre, 5 reprend tout ce que Farflung
Farflung


Clique pour voir la fiche du groupe
sait faire de mieux, à savoir des envolées à la fois puissantes et psychédéliques appuyées par la voix du charismatique Tommy Grenas.



Avant de pouvoir déguster Farflung
Farflung


Clique pour voir la fiche du groupe
à la petite cuillère, Orange Factory nous propose toujours (ou presque) un groupe local en guise de bouchée apéritive. Et jeudi les zakouskis, c'était les boys de Dorre
Dorre


Clique pour voir la fiche du groupe
, combo stoner made in Leuven. Distillant un son puissant et envoûtant, le trio nous présentait One Collapsed at the Altar, son dernier fait d'arme sorti en 2015. Entre doom et stoner couillu, Dorre
Dorre


Clique pour voir la fiche du groupe
balance une sauce qui prend immédiatement et aura fait plus qu'assumer son statut de bonne surprise apéritive! Une affaire à suivre!

Vient ensuite le tour du plat de résistance. Le Sojo affiche un taux de remplissage plus qu'honorable et retrouve très vite sa moite chaleur qui le caractérise tant. Farflung
Farflung


Clique pour voir la fiche du groupe
entame alors une lente et puissante montée dans laquelle nous seront bien évidemment happés. Avec cette rythmique répétitive et assommante signée par cette diablesse de Abby Travis (basse) et Chris Nakata (batterie), impossible de ne pas avoir les cervicales qui frétillent. De son côté, Tommy Grenas se la joue en toute simplicité et pose sa voix d'une manière qui pourrait faire penser à un savant mélange entre du Pink Floyd
Pink Floyd


Clique pour voir la fiche du groupe
survitaminé accouplé à un Monster Magnet
Monster Magnet


Clique pour voir la fiche du groupe
au sommet de sa forme. Tout un programme!

Au niveau de la setlist, Farflung
Farflung


Clique pour voir la fiche du groupe
a le choix, mais donne bien entendu priorité à son dernier-né qui, comme ses prédécesseurs, passe le cap du live avec une facilité déconcertante. Tel un coup de poing, 5 nous happe directement et la puissance qui émane de ses morceaux à tôt fait de nous placer sur orbite.

Après un peu moins de deux heures de show Farflung
Farflung


Clique pour voir la fiche du groupe
se replie non sans nous avoir balancé deux rappels de derrières les fagots. Et si on sera honnête en disant que le groupe est encore loin du visage qu'il montrait en live il y a de ça quelques années, la prestation qu'il nous aura livrée jeudi soir était loin d'usurper son statut de légende du space rock.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
23

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE