Reportage

Neck Deep & Co : pop, punk and sun !

Bruxelles (Ancienne Belgique), le 16-10-2017

Vendredi 20 octobre 2017

Quoi de mieux qu’un concert de pop-punk un soir d’été indien ? Eh bien 4 groupes de ce genre sur la même soirée ! Sauf que malheureusement nous aurons un toit sur la tête pour ce passage bruxellois de Neck Deep & friends.

Il s’agit du 2ème round pour les Anglais de Neck Deep dans notre chère Ancienne Belgique en 2017. Après un premier passage à succès en tant que guest de A Day To Remember en février, revoilà les anglais en tête d’affiche. Et cette fois encore le line-up est haut en couleur de pop-punk.

La soirée débute très tôt, il n’est que 18H30, et pourtant la Box (comprenez-les ¾ de la fosse) est loin d’être vide pour Blood Youth. C’est presque l’ovni de la soirée avec une musique à mi-chemin entre punk-hardcore et pop-punk. Le public ne réagit pas du tout malgré que les gars se donnent à fond et que ça pourrait être un vrai chaos déjà. Blood Youth, le frustration d’un soir, mais l’espoir de les revoir pour se prend une claque magistrale à l’avenir.

Évidemment vu les températures extérieures et intérieures, mieux vaut sortir prendre l’air en attendant les suivants. Après donc 20min laissons la place à Real Friends, ceux qui sont le plus dans la lignée de ce soir.
La salle s’est bien remplie, ils assurent bien malgré quelques soucis de guitare au début et de son. Avec une bonne demi-heure de temps de jeu tout comme leurs prédécesseurs. Un public qui bouge, qui chante. Bruxelles se réveille avec un groupe, à qui il ne manque plus que de se faire mieux connaître dans nos régions, car ses hits comme Last Night In my Car ont déjà fait le travail. Real Friends possède déjà la prestance, la justesse, et les chansons, seul le nom reste à faire croître et exporter !

Après encore 20 bonnes minutes de changement de plateau, sur le coup de 20H15 il est enfin temps de laisser la place au dernier groupe avant Neck Deep. As it Is et son ses nombreuses sonorités pop font venir la foule : soit par curiosité, soit pour les fans (très jeunes).
Il y a de quoi se demander comment ils se sont retrouvés sur l’affiche du Graspop vu leur style, qui est assez monochrome. Avec un set raccourcit de facilement 10min, leur 35 restantes auront été suffisantes. Malgré qu’une partie du public connaisse bien leurs paroles, on reverra la copie à propos de l’originalité. Le set est un peu mou, il faut le dire, même si vocalement c’est très juste et expressif, le reste sera resté de marbre.

Voici donc le temps d’une pause au bar pour admirer les nombreux t-shirts et autre merchandising présent ce soir. Avant de prendre place dans la chaude box bien rempli, grâce un un soldout datant du midi même.
Avec un succès fulgurant au Royaume-Uni et déjà 4 albums au compteur en 5 ans, ils semblent ne jamais s’arrêter. Ben et ses 4 acolytes musiciens vont donc nous démontrer à leur manière leur recette du « generic pop-punk ».


Ils sont là pour célébrer la sortie de The Peace And The Panic, dont ils vont jouer 8 titres sur 11 (rien que ça). Un disque qui sert de véritable explosion aux 5 Anglais, le nombre de tubes et les millions de vues/écoutes sur internet sont très nombreux. Un backdrop et des sides aux couleurs de la pochette ornent la scène, et après une intro le concert débute en force par Happy Judgment Day. Le public est en grande forme, un bon gros pogo, pluie de slams et foule qui chante bien fort. Tout le monde est pris dans l’ambiance et par le son devenu excellent (surtout vu le début de la soirée), seul le light show n’est pas très perfectionné.


Les très nombreux hits issus du nouvel album, mais aussi de l’avant-dernier – Life’s Not Out To Get You – y passent tous. Neck Deep communique peu comparé à ses blagues habituelles, pas grave on s’amuse bien et ils assurent sur leur performance scénique !

Que le pit soit bien actif sur Gold Steps, What Did You Expect, Kali Ma, Rock Bottom ou bien que l’on chante sur In Bloom ou December, l’ambiance et le public qui chante en cœur restent stables. Les chansons passent trop vite, on a pas le temps de s’ennuyer tout au long des 18 morceaux joués. Tout se passe bien donc, il y a juste un petit point étonnant, voir négatif personnellement. Wishful Thinking n’apparaît en aucun cas, même pas pour Crushing Grief qui fu l’un de premiers succès du groupe.

On notera aussi que les Anglais ont quand même décidé de la jouer « plus soft » dans leur discographie. Car en plus du premier album, manque à l’appel des morceaux bien punk comme Serpents ou Threat Level Midnight, souvent joué auparavant. Sans doute une petite adaptation due au nouvel album.

Après une bonne heure quart de concert et un public transpirant, il est temps de finir la soirée. Au final, Neck Deep a la carrure et surtout le potentiel discographique pour tenir des concerts d’une heure et demie. Il ne reste plus qu’un show à travailler et un public à faire grandir pour qu’ils deviennent donc bien les boss du pop-punk version 2017. Une très bonne tournée de groupes qu’il vous faudra suivre à partir de maintenant !

Merci à CardinalsMedia pour les 3 premières photos

dernière photo : Leobaronfilm
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
1
AUTEUR : Clément
Etudiant en communication à l'IHECS depuis 2014. Passionné de musique et concerts/festivals en général, je suis ouvert sur beaucoup de genres mais...
Etudiant en communication à l'IHECS depuis 2014. Passionné de musique et concerts/festivals en général, je suis ouvert sur beaucoup de genres mais les musiques alternatives restent largement la majorité de mes préférences. Aime les médias et l'actualité, j'en parlerai passionnément aussi. Même si en discuter au bord d'une scène ou d'u...
Etudiant en communication à l'IHECS depuis 2014. Passionné de musique et concerts/festivals en général, je suis ouvert sur beaucoup de genres mais les musiques alternatives restent largement la majorité de mes préférences. Aime les médias et l'actualité, j'en parlerai passionnément aussi. Même si en discuter au bord d'une scène ou d'une table de merch à propos d'un bon groupe serait encore mieux! ...
Etudiant en communication à l'IHECS depuis 2014. Passionné de musique et concerts/festivals en général, je suis ouvert sur beaucoup de genres mais les musiques alternatives restent largement la majorité de mes préférences. Aime les médias et l'actualité, j'en parlerai passionnément aussi. Même si en discuter au bord d'une scène ou d'une table de merch à propos d'un bon groupe serait encore mieux! ...
Etudiant en communication à l'IHECS depuis 2014. Passionné de musique et concerts/festivals en général, je suis ouvert sur beaucoup de genres mais les musiques alternatives restent largement la majorité de mes préférences. Aime les médias et l'actualité, j'en parlerai passionnément aussi. Même si en discuter au bord d'une scène ou d'une table de merch à propos d'un bon groupe serait encore mieux! ...

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE