Chronique

INDIAN
From All Purity

image
Relapse Records

Sorti le 17-01-2014


image
Jeudi 30 janvier 2014

From All Purity déclenche le tonnerre. Quoi de plus normal, qu'une petite danse appelle la foudre lorsque l'on s'appelle INDIAN
INDIAN


Clique pour voir la fiche du groupe
. Le groupe de Chicago revient donc avec un cinquième album tonitruant où sa Noise Noire dégouline de haine et d'agressions sonores.

A coups de larsens le groupe qui a débuté en 2003, assène son rythme lent mais imposant. Signée chez Relapse Records depuis 2010 et son troisième album, cette réponse énormissime à KHANATE
KHANATE
Clique pour voir la fiche du groupe
vient donc de dévoiler un album d'une puissance immensurable.

Anti-thèse dans la forme du Black-Metal, lent et monumental, INDIAN
INDIAN


Clique pour voir la fiche du groupe
s'oppose à la bienveillance. Sa folie musicale dévaste, arrache et démembre. Chaque morceau, au nombre de six, enfonce un peu plus l'auditeur dans des ténèbres consistantes et douloureuses.

Cet apport nouveau, bruitiste et emprunté au Harsh Noise, renforce la vision diabolique et possédée de la (dé)formation. INDIAN
INDIAN


Clique pour voir la fiche du groupe
parvient à réunir dans From All Purity tout ce que nous vénérons ou avons vénéré chez EYEHATEGOD
EYEHATEGOD


Clique pour voir la fiche du groupe
, TODAY IS THE DAY
TODAY IS THE DAY


Clique pour voir la fiche du groupe
et KHANATE
KHANATE
Clique pour voir la fiche du groupe
. L'album est indispensable à celles et ceux qui recherchent l'expression du vice, du malheur et de l'autodestruction. Aucun chamanisme ne trouve une place dans le nihilisme de INDIAN
INDIAN


Clique pour voir la fiche du groupe
, plus enclin à appeler les démons, les sorcières et autres soldats de la destruction. La seule solution qu'INDIAN
INDIAN


Clique pour voir la fiche du groupe
semble connaître ou défendre.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE