Chronique

ENERGY
Invasions Of The Mind

image
Bridge Nine Records



image
Jeudi 20 novembre 2008

C’est encore une fois de chez Bridge Nine Records que viendra la gâterie Hard Core… Le label est pour le moment plutôt efficace pour signer des groupes émergeants et performants, sans tomber dans les clichés et stéréotypes trop convenus.

ENERGY
ENERGY
Clique pour voir la fiche du groupe
décline un Hard Core mélodique fort influencé par AFI
AFI
Clique pour voir la fiche du groupe
et par extension à THE MISFITS
THE MISFITS
Clique pour voir la fiche du groupe
et son imagerie. IGNITE
IGNITE


Clique pour voir la fiche du groupe
n’est pas loin non plus sur certaines mélodies, mais c’est toutefois le rapprochement à la bande de Davey Havok qui l’emportera.

J’avoue avoir eu un peu de mal aux premières écoutes sur le chant très aigu. Pourtant habitué à celui de AFI
AFI
Clique pour voir la fiche du groupe
que j’avais apprécié, celui de Tank dans ENERGY
ENERGY
Clique pour voir la fiche du groupe
bénéficie d’un timbre moins particulier et moins accrocheur. C’est l’énergie du reste du groupe qui m’a poussé à persévérer. Une rythmique punk et des chœurs Hard Core au milieu du chant mélodieusement émotionnel, voilà de quoi susciter un étonnement dubitatif… jusqu’à ce qu’on se rende compte que cela fonctionne plutôt bien. Une fois accoutumé au paradoxe, ENERGY
ENERGY
Clique pour voir la fiche du groupe
révèle enfin sa valeur, et le groupe s’apprécie de mieux en mieux.

Afin de garder son efficacité pertinente, ENERGY
ENERGY
Clique pour voir la fiche du groupe
qui marche sur les plates-bandes de AFI
AFI
Clique pour voir la fiche du groupe
, s’est refusé à céder à un ramollissement emprunt à Decemberunderground et Invasions Of The Mind offre 11 titres suffisamment burnés pour plaire aux déçus des rejetons de THE MISFITS
THE MISFITS
Clique pour voir la fiche du groupe
.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE