Chronique

VANDAL X
All Lined Up Against The Wall

image
Vlas Vegas Records



image
Jeudi 29 janvier 2009

À peine Instant Dislike sorti, VANDAL X
VANDAL X


Clique pour voir la fiche du groupe
retournait déjà s’enfermer en studio pour préparer son nouvel album All Lined Up Against The Wall. Le duo limbourgeois a encore des choses à nous crier.

Avec cette nouvelle plaque, VANDAL X
VANDAL X


Clique pour voir la fiche du groupe
a choisi le parti pris d’un son lourd et d’une exécution frappante et agressive. All Lined Up Against The Wall, avec ses 13 titres au compteur, se présente aussi solide que la pierre. C’est du costaud. Ceux qui pensaient que le groupe perdait de sa rage ne seront pas déçus par cet album compact et belliqueux.

La puissance est de rigueur. Cris, lourdeur et martèlement chirurgical poussent la noise de VANDAL X
VANDAL X


Clique pour voir la fiche du groupe
à son extrême. Mais à force d’enfoncer le clou, de vouloir être aussi ravageur, l’auditeur finit par manquer un peu d’air. Si l’homogénéité destructrice se prend en pleine face tel un bloc (et on aime quand ça fait mal), on aurait aussi apprécié un moment ou deux plus subtils pour reprendre son souffle et pour distinguer un peu de diversité dans le jeu du duo.

L’album et le groupe restent au-dessus de la mêlée belge. L’impact de All Lined Up Against The Wall est loin d’être décevant. À la vue des qualités du groupe et de ses démonstrations passées, on est en droit de devenir de plus en plus exigeant et critique. Le monolithisme de All Lined Up Against The Wall apporte son complément à Instant Dislike, plus retenu et on comprend dès lors l’urgence de faire suivre ses deux albums.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
1

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE