Chronique

LOFOFORA
Le Coffret

image
Wagram / At(H)Ome



image
Mardi 3 février 2009

Avec ce coffret, c’est un retour sur les 19 ans de carrière de LOFOFORA
LOFOFORA


Clique pour voir la fiche du groupe
qui est fait. Pas de nouveauté donc mais un packaging plutôt soigné. D’abord parce que parmi les 5 disques présentés pour ce feedback, 4 sont épuisés et ne sont donc plus disponibles (le premier EP, l’album éponyme, le CD reprises du double album et Le Fond Et La Forme). Ensuite, parce que ces 5 disques ont été réalisés dans un modèle qui réplique le vinyle, jusqu’au relief. C’est vrai que quant à aller jusque-là, on aurait carrément pu sortir une version vinyle du coffret. Soit, on ne va pas chipoter toujours sur tout non plus. Mais on suggérera quand même au label, l’idée.

Pas de surprise donc, en ce qui concerne le contenu, du moins pour celui qui a suivi la carrière des Français depuis le début. Pour les autres, c’est l’occasion de rattraper son retard, voir carrément de découvrir le groupe, parce qu’en 19 ans, LOFOFORA
LOFOFORA


Clique pour voir la fiche du groupe
a évolué, même si sa ligne directrice est restée la même.

Tout commence donc avec le EP 5 titres. Un EP que seuls les premiers aficionados du groupe ont, puisque c’est vraiment avec le disque suivant éponyme que la carrière du groupe a pris de l’ampleur. Mais sur cet EP, on y trouve les bases jetées (No Facho, L’œuf, Baise Ta Vie). Le son y est plus roots évidemment. LOFOFORA
LOFOFORA


Clique pour voir la fiche du groupe
ne bénéficie pas encore des moyens actuels pour produire ses chansons, mais les titres sonnent vrais et énergiques. Cette énergie caractéristique de la fusion qui allie punk, métal et funk à la française. On ne parle pas encore de néo-métal, une scène où le groupe n’y a d’ailleurs jamais trouvé sa place.

Vient ensuite l’album éponyme. Le titre Holiday In France passe à la télé. Le groupe se fait remarqué et devient la sensation. Au point d’être récupéré par les gros labels qui finiront par jeté le groupe, trop indomptable. C’est album là, tout fan de base, le possède.

L’impasse a été faite sur Peuh. C’est dommage car c’était l’album de la maturité. Des textes plus réfléchis et moins immédiats, tout en restant très clair dans leur discours. Ce sera le gros reproche de ce coffret, l’absence de ce disque.

On passe donc directement à la case du double album pour s’intéresser uniquement à la partie des reprises. L’intérêt était évidemment là.

Ensuite l’album Le Fond et La Forme prend place puisque c’est l’album du retour de LOFOFORA
LOFOFORA


Clique pour voir la fiche du groupe
. L’album qui a permis au groupe de revenir plus sérieusement sur le devant de la scène et de conquérir un nouveau public, plus jeune, avec le disque suivant Les Choses qui Nous Dérangent, également dans ce coffret.

Si Mémoire de Singes figurent parmi les meilleurs albums du retour du groupe, sa sortie récente l’excluait du coffret évidemment.

Vous aurez compris que l’intérêt premier de ce coffret réside à la fois dans l’objet et dans les trois premiers disques que beaucoup d’auditeurs actuels ne possèdent sans doute pas. Le cadeau est plutôt pour les collectionneurs et ceux qui veulent en savoir plus sur l’histoire de ce groupe marquant de la scène française.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE