Chronique

CONVERGE
Axe to fall

image
Epitaph Records



image
Jeudi 12 novembre 2009

Album trés attendu aprés la réussite que fut No Heroes , Axe to Fall confirme les nouvelles aspirations de Converge , c'est à dire insérer des mélodies dans cette fulgurance punk hardcore sur le fil du rasoir . Jacob Bannon semble légèrement en retrait dans la production , mais sa voix si particuliere n'a pas forcément besoin d'être au premier plan pour s'imposer . La grande star sur cet album est le guitariste , j'ai nommé Kurt Ballou . Pas étonnant en même temps , tant depuis la formule à quatre membres , il rivalise d'ingéniosité pour combler ce manque de second guitariste . A ses riffs hachoirs ( Axe ... hache ... je sais , facile celle là ) succedent des solis presque classiques mais dominent les harmonies vicieuses .Et le reste de la troupe est loin de trainer des pieds ... est il besoin de préciser aux connaisseurs que la batterie est totalement monstrueuse ?

Il serait vain de croire que Converge
Converge


Clique pour voir la fiche du groupe
s'est mué en groupe de stoner ou de prog core ou de ce que tu veux de genre à tiroir . Et même si l'on peut regretter la période enragée du groupe ( en même temps dans cette veine auraient il pu faire plus dévastateur que Jane Doe ? ) , nous serions de mauvaise foi de ne pas exprimer notre jubilation face à cette attaque en règle où la stratégie primerait sur l'assaut pur et dur .

A noter en fin d'album deux morceaux qui dénotent completement par leur mélancolie , on jurerait même entendre Mark Lanegan sur Cruel Bloom ( bon je lache le morceau , l'invité est Steve Von Till de Neurosis
Neurosis


Clique pour voir la fiche du groupe
) . Pour conclure , encore un grand album de la part d'un grand groupe , capable d'évolutions significatives sans pour autant perdre de son identité ... Converge reste cette entité de furie , et ce n'est pas demain la veille que ce groupe arretera de mettre des frissons aux dos des plus aguerris ... ou un coup de hache à leurs détracteurs qui auront du mal à les qualifier de bordéliques .
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
1

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE