Logo réalisé par Christophe Szpajdel. Voir article ici
RECHERCHE UN ARTISTE
FIREWIND

image
1 chronique

1 média
OZZY OSBOURNE

image
1 chronique

2 médias
ROTTING CHRIST image

image
2 chroniques

13 photos

1 galerie

1 média
PRIMORDIAL image

image
9 photos

1 galerie
MOONSPELL image

image
1 interview

1 chronique

37 photos

3 galeries

2 médias
- CHRONIQUE - MUSIQUE -


image ROTTING CHRIST
Aealo
Label : Season Of Mist


La scène metal grecque se porte bien. Merci pour elle. Si Firewind a explosé sur la scène heavy et que son guitariste Gus G. a été choisi par Ozzy Osbourne himself pour l'accompagner, les Sceptic Flesh et autre Rotting Christ n'ont pas de tracas à avoir du côté du metal extreme.

C'est dire si le dixième album des Héléniens était attendu au tournant. Véritable lance de fer du mouvement black, le groupe des frères Tolis ne pouvait pas se permettre le moindre faux-pas.

Mission accomplie car Rotting Christ est parvenu à dépasser les limites du genre en réalisant un album qui intègre de nombreux ingrédients locaux.

Dès la première écoute, on est immédiatement subjugué par l'atmosphère qui se dégage au travers d'Aealo. Tout au long de l'album, le groupe a privilégié la présence massive de choeurs mystiques et grégoriens qui vous plongent dans une ambiance glauque et macabre à souhait.

Dès l'entame du disque, "Aealo" vous prend aux tripes et vous plonge dans l'univers si particulier. La présence des choeurs renforce, précisément, cette couleur locale pour laquelle les Athéniens n'hésitent pas à forcer le trait.

On retrouve d'ailleurs une kyrielle d'artistes invités à partager leurs visions de la culture. Le groupe traditionnel grec Pliades, omniprésent sur cet album qui se veut conceptuel, ou les membres de Daemonia Nymphe, avec son folk reconnu dans le pays de l'Acropole, y font des apparitions des plus remarquées.

L'album Aealo traite de la guerre et du combat mené par un soldat dont la seule mission est de défendre son pays avec toute l'ardeur et la violence que l'on peut aisément imaginer en écoutant les onze titres du disque. Pas étonnant, dès lors, que le titre "Aealo" (=catastrophe) ait été choisi pour représenter l'album.

Mais si le groupe a décidé d'intégrer toutes ces composantes culturelles nationales, sa musique ne perd rien de sa lourdeur sur "Noctis Era", ni de sa puissance sur "dub-sag-ta-ke".

Et comme s'il souhaitait préserver ses racines, les Grecs se sont permis un voyage dans leur passé en réservant même quelques surprises à ses fans de la première heure en faisant appel à l'organe vocal de The Magus sur le titre "...Pir Threontai". L'actuel chanteur de Necromantia avait, en effet, fait partie du line up originel de Rotting Christ sur Thy Mighty Contract (1993) et Non Serviam (1994), les deux premiers albums du groupe.

Mais le but recherché par les frères Tolis n'est, évidemment, pas de faire couler les larmes des plus nostalgiques. Et ils le prouvent en osant voyager vers des horizons musicaux jusqu'alors inexplorés avec "Thou Art Lord", titre sur lequel Alan, le chanteur du groupe irlandais Primordial, offre une autre perspective musicale qui se rapproche plus de celle utilisée par les Portugais de Moonspell.

Et le 11e titre "Orders from the Dead" d'une durée de 9 minutes, boucle magistralement cet album grâce à la présence de la chanteuse avant-gardiste Diamanda Galas et à la montée en puissance progressive de chacun des instruments. La structure musicale tend à rendre un vibrant hommage à cette ré-interprétation audacieuse de Diamanda qui parle des tortures qui étaient infligées aux centaines de milliers de grecs de Pontus par l'armée turque entre 1914 et 1922...

Rotting Christ a poussé les limites de l'univers black encore un peu plus loin. A tel point qu'on se surprend à penser que le groupe n'a certainement pas montré toutes ses limites... Et cela même s'il lui sera très difficile de faire encore mieux à l'avenir. Mais n'est-ce pas ce même constat qui avait été posé lors de la sortie de son prédécesseur Theogonia, sorti il y a tout juste trois ans?
image 25-03-2010
- VOIR AUSSI -
NEWSLETTER
Votre e-mail :

S'inscrire
Se désinscrire


PARTAGE
CETTE PAGE
TRUCS
SOCIAUX
image image image image