Chronique

THE DILLINGER ESCAPE PLAN
Miss Machine

image
Relapse Records

Sorti le 20-07-2004


image
Vendredi 13 août 2004

Le voici donc, le nouveau Dillinger
Dillinger


Clique pour voir la fiche du groupe
, le premier full-length depuis Calculating Infinity... 5 ans déjà ! Je me demandais si cette Miss Machine allait plutôt être la fille naturelle de celui-ci ou le fruit issu de l'union illégitime avec Mike Patton, le temps d'un MCD en 2002. En fait il faut bien avouer que l'influence Patton se ressent largement, avec pas mal de passages plus calmes, limite ambient... Beaucoup plus de voix claires aussi, alternativement avec les cris de mammouth de Greg Puciato pour qui, rappelons-le, cet album était le premier enregistrement studio avec Dillinger
Dillinger


Clique pour voir la fiche du groupe
, hormis le morceau Baby's First Coffin que le grand public a pu découvrir sur la BO de Underworld... Soit...

Je me risquerais à comparer certains de ces passages plus calmes à Isis
Isis


Clique pour voir la fiche du groupe
, comme sur Sunshine The Werewolf par exemple, un des meilleurs morceaux de l'album à mon avis. Les structures sont toujours archi-complexes sur la plupart des morceaux, même si sur Setting Fire to Sleeping Giants ou surtout Unretrofied, on peut découvrir DEP se lancer dans les structures classiques couplet-refrain-couplet-refrain-bridge-refrain... C'est efficace, mais c'est le genre de morceaux qu'on pourrait attendre d'un groupe lambda... On se prend quand même une bonne claque pour terminer l'album avec The Perfect Design, après s'être fait bercer par la douce Unretrofied, on avait presque oublié qu'on était face à un tel groupe...

En ce qui concerne le DVD inclus dans la version bonus de l'album, on a droit à 8 morceaux live et un reportage sur l'enregistrement, un peu comme la piste CD-rom sur Irony is a Dead Scene... La seule chose à regretter est l'absence du clip de Panasonic Youth sur le DVD, première piste de l'album qui a déjà été diffusée sur MTV2... Bref, un album qui peut surprendre les true-fans de DEP
DEP


Clique pour voir la fiche du groupe
mais qui sera peut-etre une excellente surprise pour les autres !
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Erik
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentr...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentré sur le développement du site, il est moins présent sur le front. ...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentré sur le développement du site, il est moins présent sur le front. ...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentré sur le développement du site, il est moins présent sur le front. ...

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE