Chronique

CRIPPLED BLACK PHOENIX
I, Vigilante

image
Invada Records



image
Mardi 7 septembre 2010

Dans la stratosphère du post-rock, CRIPPLED BLACK PHOENIX
CRIPPLED BLACK PHOENIX


Clique pour voir la fiche du groupe
fait partie de ces groupes qui n’en font qu’à leur tête. Porté par ses envies, le groupe dont c’est le quatrième album renouvelle le genre et évite par la même occasion de s’enliser dans des schémas convenus et attendus.

Bien leurs aura pris aux membres de cette formation anglaise puisque de la sorte ils nous pondent un album qui se démarque des modèles tels que MOGWAI
MOGWAI


Clique pour voir la fiche du groupe
, EXPLOSIONS IN THE SKY
EXPLOSIONS IN THE SKY


Clique pour voir la fiche du groupe
ou ISIS
ISIS


Clique pour voir la fiche du groupe
, NEUROSIS
NEUROSIS


Clique pour voir la fiche du groupe
pour la version hard Core.

L’audace de sortir des sentiers rabattus amène même CRIPPLED BLACK PHOENIX
CRIPPLED BLACK PHOENIX


Clique pour voir la fiche du groupe
à renouer avec le chant au risque d’une levée de boucliers intégristes qui ne voient, à tort, dans le post-rock qu’une forme instrumentale. Mais si être audacieux et prendre des risques est une chose, encore faut-il l’inspiration et le talent de l’exploiter. Deux qualités que l’on retrouve également en avant sur I, Vigilante.

Troublemaker qui ouvre cet album met bien en exergue l’héritage de PINK FLOYD
PINK FLOYD


Clique pour voir la fiche du groupe
sur ce genre moderne du rock. Le folk et ses mélancolies fragiles ne sont pas en reste non plus pour dépeindre ces paysages pluvieux du Royaume-Uni qui doivent inspirer le groupe. I, Vigilante se clôture officiellement avec une reprise de JOURNEY (Of A Lifetime), un groupe qui a beaucoup inspiré Justin Greaves, le guitariste, démontrant une fois encore que le rock progressif a bien un lien de parenté avec le post-rock.

La morosité qui caractérisait les débuts de CRIPPLED BLACK PHOENIX
CRIPPLED BLACK PHOENIX


Clique pour voir la fiche du groupe
est loin. Le groupe réussit à repousser les limites sans pour autant se fourvoyer. Ce quatrième album est incontestablement le plus abouti et il devrait accompagner en seulement 5 titres de nombreux moments de la vie.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
2

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE