Chronique

HELL-O-TIKI
S/T

image
Autoproduction



image
Mercredi 27 octobre 2010

C’est le moment de sortir vos lunettes de soleil et de commander un bon cocktail exotique. On vous déconseillera le maillot de bain à fleurs et le Bikini, parce que l’hiver approche et que malgré les apparences, nous sommes quand même en Belgique. Et si HELL-O-TIKI
HELL-O-TIKI


Clique pour voir la fiche du groupe
nous vient du sud, et bien chez nous, c’est la région où il tombe le plus de neige quand même.

Vous pouvez aussi la jouer costard noir et dégaine de gangster élégant mais dans ce cas attention à la horde de zombies qui pourrait vous poursuivre maladroitement. Si vous n’avez pas peur d’un coup de chaud, le masque de catcheur de La Lucha Libre pourrait s’avérer efficace pour passer inaperçu mais il ne faudra pas se plaindre si un mastodonte de 200kg vous tombe dessus sans crier gare.

Vous voilà maintenant fin près pour la fiesta ! Influencé par les riffs de DICK DALE, le son vintage, le Garage et le Surf, HELL-O-TIKI
HELL-O-TIKI


Clique pour voir la fiche du groupe
propose 5 titres instrumentaux qui vont vous faire danser sous les cocotiers en papier mâché. Ambiance décontracté et rayon de soleil dans les cœurs, la musique de HELL-O-TIKI
HELL-O-TIKI


Clique pour voir la fiche du groupe
se veut à la fois festive, rétro et entraînante.

Seule la reprise de One Step Beyond ralentit le tempo pour nous surprendre. Emprunté à un style pourtant lui aussi très entraînant, le Ska, cette version du titre propulsé par MADNESS
MADNESS
Clique pour voir la fiche du groupe
et le revival Ska (2-tone) nous prend à contre-pied.

Encore jeune, puisque formé en 2009, HELL-O-TIKI
HELL-O-TIKI


Clique pour voir la fiche du groupe
recycle un genre quelque peu oublié qui regagne en intérêt depuis un certain temps, en une variante assez personnelle. Même si cette personnalité peut encore s’affiner, elle affiche déjà une maîtrise et une maturité acquise par ce trio de musiciens. Bien évidemment, on aurait apprécié un peu plus de contenu sur la plaque. La fiesta lancée est bien trop courte d’autant que le groupe possède encore du stock dans ses reverbs.

Pour un groupe et un style qui n’affichent pas de prétention particulière hormis la fête, le souci du bien fait est pourtant au rendez-vous.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE