Chronique

AUCAN
Black Rainbow

image
AfricanTape / Mandaï Distribution



image
Mardi 15 février 2011

Que s’est-il passé chez AUCAN
AUCAN


Clique pour voir la fiche du groupe
? Difficile à dire, mais en tout cas, nous assistons à un revirement de situation avec le troisième production des Italiens.

Black Rainbow s’ouvre sur un titre trip-pop qui lorgne largement vers PORTISHEAD
PORTISHEAD
Clique pour voir la fiche du groupe
. Le chant a fait son apparition, sur Blurred, féminin avec la participation de Angela Kinczly, plus tard sur d’autres titres.

Le groupe ayant partagé ces derniers temps la scène avec BLACK HEART PROCESSION, ANTIPOP CONSORTIUM
ANTIPOP CONSORTIUM


Clique pour voir la fiche du groupe
, DJ RUPTURE
DJ RUPTURE
Clique pour voir la fiche du groupe
ou PLACEBO, on se demande si il n’a pas pris goût à un certain circuit, moins underground que celui qu’il avait fréquenté par le passé. Que derrière ce changement, il ne se cache pas une volonté d’accéder à une popularisation de son travail.

Red Minoga, la troisième plage de l’album viendra progressivement effriter cette sensation. AUCAN
AUCAN


Clique pour voir la fiche du groupe
est toujours à plusieurs lieux de ce qu’on attendait, mais sa musique devient moins facile et plus agressive ou angoissante. Progressivement l’univers de AUCAN
AUCAN


Clique pour voir la fiche du groupe
va se refroidir et se complexifier. AUCAN
AUCAN


Clique pour voir la fiche du groupe
a pénétré dans des sphères Dubstep où les mélodies cinématographiques trouvent leur place et où l’effet psychédélique est ténébreux. Des vocaux viennent et repartent, parfois de manière assez inattendue comme sur Sound Pressure Level, titre très noir où AUCAN
AUCAN


Clique pour voir la fiche du groupe
place un Rap-Crunk assez efficace.

Les Italiens ont (définitivement ?) abandonné leur Math-Rock teinté d’Electronica, pour une musique faite entièrement d’électronique. Pas complètement dansant, ni purement expérimentation, le nouveau style d’AUCAN
AUCAN


Clique pour voir la fiche du groupe
emprunte des chemins comparables au dérangé APHEX TWIN
APHEX TWIN
Clique pour voir la fiche du groupe
. Est-ce la conséquence ou la cause du travail avec Matt Colton ? Seul AUCAN
AUCAN


Clique pour voir la fiche du groupe
le sait peut-être…

Oubliez donc ce que vous savez des Italiens. Découvrez l’album avec une écoute neuve, pour en saisir le meilleur. Si vous appréhendez le disque avec une attente particulière, vous ne pourrez qu’être déboussolés, voire déçus. Pourtant le disque, très prenant, laisse découvrir une myriade de couleurs enthousiasmantes et progressivement, Black Rainbow bluffe par ses charmes et ses subtilités.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE