Chronique

OBSCURA
Omnivium

image
Relapse Records



image
Lundi 25 avril 2011

Si vous découvrez OBSCURA
OBSCURA


Clique pour voir la fiche du groupe
, tout comme moi, en écoutant leur troisième rondelle, un bon conseil : mettez votre ceinture ! Le groupe allemand de death metal prog n’y va pas par quatre chemins. Très technique, le combo emmené par Steffen Kummerer offre un large étalage de sweeping et de soli mélodieux tout aussi rapides les uns que les autres. Mais tout en allant à du 200 à l’heure et en changeant de rythme toute les 30 secondes, OBSCURA
OBSCURA


Clique pour voir la fiche du groupe
arrive à garder l’église au milieu du village. Tout est maîtrisé et calibré. Même si certains, dont je fais partie, pourraient penser qu’ils en font 15 fois trop, il ne serait pas honnête de dire qu’Omnivium est un mauvais disque. Loin de là même ! Certains titres, comme l’excellent Septuagint, plairont aussi aux fans de DISSECTION mais pour le reste, autant être initié aux variations du style car OBSCURA
OBSCURA


Clique pour voir la fiche du groupe
ne s’adresse certainement pas à n’importe qui !
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
4

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE