Chronique

CONVERGE / DROPDEAD
Split Ep

image
Armageddon Label / Deathwish Inc.



image
Mercredi 8 juin 2011

2 titres de deux groupes cultes, voilà qui ne se refuse pas même si c'est un peu juste pour parler de EP. En compensation, il s'agit de deux titres inédits pour les deux groupes. Le tout a été enregistré par Kurt Ballou, parce qu'on n'est jamais mieux servi que par soi-même !

Runaway de CONVERGE
CONVERGE


Clique pour voir la fiche du groupe
pour commencer. Un titre de deux minutes plutôt violent et sauvage. Même au niveau du son le sieur Ballou a voulu revenir à un enregistrement brut et rugueux. C'est d'ailleurs à la limite de la démo. Un son pas vraiment pourri mais qui contraste quelque peu des dernières productions du groupe de Boston. C'est raide et cette production n'a finalement pas abîmé le morceau qui se veut tout en vocifération et en urgence. Du pur CONVERGE
CONVERGE


Clique pour voir la fiche du groupe
old School bien qu'un peu moins metal.

Côté urgence, DROPDEAD
DROPDEAD


Clique pour voir la fiche du groupe
n'a rien à envier à CONVERGE
CONVERGE


Clique pour voir la fiche du groupe
. Avec son Hard Core Powerviolence, le groupe rivalise sans honte à la sauvagerie servie sur la première face. Plus linéaire que CONVERGE
CONVERGE


Clique pour voir la fiche du groupe
, il n'en faut pourtant pas plus à DROPDEAD
DROPDEAD


Clique pour voir la fiche du groupe
pour monter au front. Un vrai rouleau compresseur lancé à pleine vitesse. Mais attention, ici le mastodonte qui écrase, a été trafiqué afin d'atteindre des vitesses digne d'un dragster. Balancé à 1 minute 30, Paths Of Glory dégomme tout. Mieux qu'un strike !

Un peu juste donc sur la quantité, le split a préféré jouer la carte de la qualité, sans toutefois prendre trop de risques puisque confiée à deux valeurs sûres de la scène Hard Core et le tout finalement en vase clos.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
3

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE