Chronique

ZOFT
Electrically Haunted

image
Humpty Dumpty Records

http://www.zoft.be


image
Mardi 6 décembre 2011

Depuis quelques mois, la Belgique est victime de phénomènes surnaturels. Comme en 1991, il semblerait que le pays du surréalisme soit à nouveau survolé par un vaisseau émettant des sonorités étranges.

D'après Humpty Dumpty Records , notre témoin le plus fiable, il s'agirait d'un UFO nommé Zoft
Zoft


Clique pour voir la fiche du groupe
, un duo formé par le batteur Damien Magnette et le guitariste Nico Gitto.
Il se serait manifesté dernièrement sous la forme d'Electrically Haunted, un album qui rentre dans le lard, de onze titres jazzy et rock noise pêchus, sorti le 26 octobre dernier.

Dés "Exit", le titre d'ouverture, l'expérience secoue et crispe un auditeur emporté dans un tourbillon de percussions crues et de guitares dissonantes.
D'ailleurs, la guitare semble sans arrêt faire l'objet d'étranges mutations où des grincements irritants succèdent à un jeu de slap comme on le ferait sur une basse.
Un jeu guitare-basse me rappelant par moment Primus
Primus


Clique pour voir la fiche du groupe
avec le titre "Shramana" et les new-yorkais de Child Abuse
Child Abuse


Clique pour voir la fiche du groupe
pour la rythmique infernale de "Coil".

Si cette rythmique insaisissable largue souvent l'auditeur au détour d'un thème hypnotique. Elle témoigne surtout d'une grande liberté où l'originalité s'exprime sans limités. A l'image des samples intelligents et ludiques tels que ces voix et chants d'enfants utilisés sur les morceaux "Coil" et "Q.I.Cuit".

Trompeusement indigeste, Zoft
Zoft


Clique pour voir la fiche du groupe
propose un premier album intelligent et mature pour qui la musique expérimentale s'apparente à une grande pleine de jeu.

Merci en tout cas à Humpty Dumty Records (qui est aussi le label de K-Branding
K-Branding
Clique pour voir la fiche du groupe
) d'avoir révélé au grand jour cet objet non-identifié.



TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Marc
Marc est un mélomane qui depuis l’achat de sa première cassette de Metallica (le maxi de Wherever I May Roam) n’a jamais cessé de se diriger ve...
Marc est un mélomane qui depuis l’achat de sa première cassette de Metallica (le maxi de Wherever I May Roam) n’a jamais cessé de se diriger vers le rayon Hard Rock de chez Caroline Music. Pendant son adolescence, la lecture de magazines tels que R.A.G.E ou Popular1, sans oublier l'écoute de Rock à Gogo, a fortement agrandi sa passion ...
Marc est un mélomane qui depuis l’achat de sa première cassette de Metallica (le maxi de Wherever I May Roam) n’a jamais cessé de se diriger vers le rayon Hard Rock de chez Caroline Music. Pendant son adolescence, la lecture de magazines tels que R.A.G.E ou Popular1, sans oublier l'écoute de Rock à Gogo, a fortement agrandi sa passion pour la culture et la musique alternative. Les découvertes de Channel Zero et de DV8 furent une autre grosse c...
Marc est un mélomane qui depuis l’achat de sa première cassette de Metallica (le maxi de Wherever I May Roam) n’a jamais cessé de se diriger vers le rayon Hard Rock de chez Caroline Music. Pendant son adolescence, la lecture de magazines tels que R.A.G.E ou Popular1, sans oublier l'écoute de Rock à Gogo, a fortement agrandi sa passion pour la culture et la musique alternative. Les découvertes de Channel Zero et de DV8 furent une autre grosse claque dans son apprentissage et le début d’un intérêt, d’une certaine fierté,...
Marc est un mélomane qui depuis l’achat de sa première cassette de Metallica (le maxi de Wherever I May Roam) n’a jamais cessé de se diriger vers le rayon Hard Rock de chez Caroline Music. Pendant son adolescence, la lecture de magazines tels que R.A.G.E ou Popular1, sans oublier l'écoute de Rock à Gogo, a fortement agrandi sa passion pour la culture et la musique alternative. Les découvertes de Channel Zero et de DV8 furent une autre grosse claque dans son apprentissage et le début d’un intérêt, d’une certaine fierté, pour nos artistes du cru. Après l'obtention de son diplôme en information et de communication, il intègre en 200...

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE