Chronique

TRIGGERFINGER
Faders Up 2

image
Warner / Excelsior recordings / Verycords

Sorti le 21-05-2012


image
Vendredi 27 juillet 2012

TRIGGERFINGER
TRIGGERFINGER


Clique pour voir la fiche du groupe
est une bête de scène. Un power trio qui s'exprime toujours dans un set live des plus détonnants. Si sur CD, les accents Pop peuvent parfois être très prégnants, en concert TRIGGERFINGER
TRIGGERFINGER


Clique pour voir la fiche du groupe
ne cache pas ses origines bien Rock.

Formé en 1998, il aura fallu attendre 2004 pour que le groupe anversois sorte son premier album qui contenait déjà tous les ingrédients liés au Rock, au Blues et à la Pop. De là et suite bien entendu à quelques prestations plutôt humides de transpiration, le groupe va enchainer les scènes et non des moindres et les albums de What Grabs Ya ? en 2008 jusqu'au petit dernier avec All This Dancin' Around.

Constamment sur les routes et à l'étranger, il faut dire aussi que son cachet est devenu prohibitif pour la scène belge, TRIGGERFINGER
TRIGGERFINGER


Clique pour voir la fiche du groupe
va jouer trois fois de suite à guichets fermés à l'AB et ensuite à Amsterdam.

De ce succès arrive ce double album composé d'un nouveau CD Live, enregistré à Amsterdam cette fois et d'un CD Ep avec 6 titres intitulé The Road Sessions, issu de sessions radios où on retrouve le buzz de 2011 avec la reprise I Follow Rivers, de LYKKE LI. Je ne vous parlerai que du CD live, l'autre partie n'ayant pas été jugée utile d'être envoyée par la personne chargée de la promotion.

Un album Live, c'est toujours un peu à double tranchants avec les groupes taillés pour la scène. Très souvent, l'auditeur est soit déçu de ne pas retrouver, tout logiquement, l'ensemble de son ressenti par rapport à la salle, soit l'album est surproduit et il ne retranscrit pas suffisamment l'impression Live.

Si on retrouve des titres comme On My Knees, My Baby's Got A Gun, All Dancing Around, Feed Me ou Let It Ride parmi les 13 plages qui composent la sélection, je n'aurais pas craché sur un petit Scream en ce qui me concerne.

Doté donc d'une réputation live impressionnante, c'est quand même avec une certaine cohérence que l'on retrouve TRIGGERFINGER
TRIGGERFINGER


Clique pour voir la fiche du groupe
dans une version live discographique. D'emblée, l'enregistrement va sembler mal équilibré point de vue du son. Sans aller jusqu'à la surproduction, l'enregistrement manque d'impact sonore et on a plus l'impression d'être au fond de la salle que tout devant. On peut comprendre qu'il y ait eu une volonté à rechercher une authenticité mais un équilibrage et une remise à niveau dynamique des instruments auraient été les bienvenus, quitte à sortir un Live un rien trop propre. Histoire de rendre hommage aux prouesses déjantées des Anversois.

Faute donc à ce son plus orienté vers le pseudo pirate, la sauce prend moyennement et laisse l'impression d'un TRIGGERFINGER
TRIGGERFINGER


Clique pour voir la fiche du groupe
plus mou qu'à son habitude. Même si par exemple le My Baby's Got A Gun explose une fois encore l'ambiance par son ascension progressive, ou si le disque nous laisse le solo de batterie entre All This Dancing Around et First Taste, on a du mal à se sentir pleinement dedans. Un effort d'imagination est nécessaire, un volume important aussi, pour se s'immerger dans ce qu'est l'énergie déployée par TRIGGERFINGER
TRIGGERFINGER


Clique pour voir la fiche du groupe
en concert.

Cette place trop importante laissée au son brut et au public, casse la dynamique de l'écoute du disque qui malheureusement ne rend pas suffisamment justice aux prestations enfiévrées des Anversois mais plus à l'ambiance. On espérait retrouver ce concentré de puissance qui a contribué à la réputation du groupe. On la devine, mais on ne la ressent pas suffisamment. Pour convaincre un ami de venir voir TRIGGERFINGER
TRIGGERFINGER


Clique pour voir la fiche du groupe
en concert, je préfère l'emmener de force que de tenter l'écoute de ce Live en dessous des espérances légitiment attendues.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE