Chronique

RORCAL
Vilagvege

image
Sick Man Getting Sick Records / Cal Of Ror / Lost Pilgrims Records

Sorti le 28-02-2013


image
Lundi 15 avril 2013

RORCAL
RORCAL


Clique pour voir la fiche du groupe
ne fait pas les choses comme tout le monde. Auteur d'un Heliogabalus, titre unique de 70 minutes, la formation suisse revient avec un album découpé en 8 parties, mais sous la forme d'un puzzle musical si on s'en tient à sa numérotation.

Outre sa première plage introductive ambiancée sludge, RORCAL
RORCAL


Clique pour voir la fiche du groupe
enfile sa tenue de Black Métalleux pour cette fin du monde discographique. Avec le malaise ou le malsain comme trame de fond, RORCAL
RORCAL


Clique pour voir la fiche du groupe
va délivrer sa puissance doom au profit de la gloire au malin.

La véhémence présente ici ne sera pas sans rappeler celle des Français de CELESTE
CELESTE


Clique pour voir la fiche du groupe
. Officiant clairement dans un registre Post-Black-Metal, une attention particulière est accordée au climat dégagé pour autant que ce dernier soit sombre... particulièrement sombre.

Vilagvege est un album particulièrement violent et brutal. On se prend autant les coups douloureux qu'à l'intérieur de soi, on se crampe de souffrances. Les mots espoir, joie et bonheur n'existent plus dans le vocabulaire de RORCAL
RORCAL


Clique pour voir la fiche du groupe
. Alors qu'il me semblait que pour exister tangiblement, une chose, un concept ou un mot avait besoin de son contraire, RORCAL
RORCAL


Clique pour voir la fiche du groupe
parvient à semer le trouble autour de cette idée. Vilagvege personnifie la fin, la destruction totale, la douleur, l'absence après l'existence.

Difficile dès lors d'envisager une suite, après le néant engendrer et l'expression de celui-ci. Que peut-il encore rester après une fin si dévastatrice ?
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE