Chronique

BLESSTHEFALL
Witness

image
Fearless Records

12 titres - 41 minutes
Sorti le 09-10-2009


image
Samedi 18 janvier 2014

Blessthefall
Blessthefall


Clique pour voir la fiche du groupe
, c'est un de ces nombreux groupes à la mode de la nouvelle scène metalcore moderne. Mais dans la partie douce, plutôt teintée d'emocore. Comprenez donc la présence d'une voix claire plus de la moitié du temps et quelques pseudo structures complexes derrière pour masquer le côté trop nian-nian de leurs chansons. Mais mieux vaut écouter ce nouvel opus avant de critiquer... Et il faut avant cela noter un détail important : le remplacement de Craig Mabitt (parti dans Escape The Fate
Escape The Fate


Clique pour voir la fiche du groupe
) par Beau Bokan. Mais ce dernier ne fait que chant clair donc c'est au bassiste de se charger des screams. Et il ne se débrouille pas trop mal.

L'album commence fort avec l'intro appelée 2.0 dont les chœurs crient "We're not dead ! We're not like you said !" histoire d'annoncer qu'il ne fallait pas enterrer le groupe malgré la perte de leur chanteur originel et qu'ils sont toujours là. Ces 60 secondes ont clairement de la pêche et déboulent sur le premier titre complet de l'album, What's Left Of Me. Je dirais qu'il ne leur reste qu'une testicule et non deux. La rythmique envoie du lourd, certaines mélodies sont bien pensées mais trop de voix claire. Malheureusement, ce constat sera le même durant encore 35 minutes. De bons débuts, des mélodies sympas et puis, cette voix claire insupportable.

En gros, ce disque plaira d'office aux fans du groupe et du genre mais pour les autres personnes, c'est moins sûr.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
1

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE