Chronique

TRUCKFIGHTERS
Universe

image
Fuzzorama Records

Sorti le 27-01-2014


image
Mercredi 26 février 2014

Fortement attendue, on peut vous dire que la quatrième rondelle des Suédois de Truckfighters
Truckfighters


Clique pour voir la fiche du groupe
est en effet très loin de décevoir! Qualifié il y a peu de meilleur groupe au monde par Josh Homme (Ndlr: Queens Of The Stone Age
Queens Of The Stone Age


Clique pour voir la fiche du groupe
, ex-Kyuss
Kyuss
Clique pour voir la fiche du groupe
), Truckfighters
Truckfighters


Clique pour voir la fiche du groupe
n'est pas loin de le démontrer par A+B avec la sortie de Universe. Si à leurs débuts on pouvait les placer dans la catégorie du stoner rock sans trop se tromper, force est de constater qu'il devient difficile de coller une étiquette à la musique des Suédois!

Au diable les appellations, car de toute façon les Truckfighters
Truckfighters


Clique pour voir la fiche du groupe
font du Truckfighters
Truckfighters


Clique pour voir la fiche du groupe
, un truc aux allures de stoner, mais dans lequel on retrouve également des soupçons de jazz, de fusion, de grunge, bref un peu de tout, mais que du bon! Si la base du son développé par nos trois Suédois sent encore fortement le desert rock à la californienne, les Truckfighters
Truckfighters


Clique pour voir la fiche du groupe
cherchent ici l'expérimentation en partant dans des envolées souvent psychédéliques à souhait, mais desquelles ils retombent à chaque fois sur leurs pieds. Une sorte de stoner sophistiqué voire même progressif qui les démarque bien du stoner classique qu'ils jouaient précédemment.

Après une entrée en matière assez puissante avec "Mind Control", Truckfighters
Truckfighters


Clique pour voir la fiche du groupe
laisse place à la plus grosse dose de fuzz de l'album avec "The Chairman". L'expérimentation prend ici une toute autre dimension. A la fois psychédélique, envoûtant et surpuissant, ce morceau, qui avait déjà été présenté par le groupe sur son un EP sorti en octobre 2013, offre ici un réel voyage musical. Avec une rythmique batterie totalement en contretemps avec celle de la guitare, Truckfighters
Truckfighters


Clique pour voir la fiche du groupe
balance une recette qui risque bien d'en emmener plus d'un dans un monde parallèle.

Tout en trouvant un juste milieu entre des titres de plus de huit minutes et des morceaux d'une longueur plus normale, Truckfighters
Truckfighters


Clique pour voir la fiche du groupe
parvient à faire de chaque morceau une pièce unique. Si le temps ne s'arrête pas pour autant, le combo nous le fait oublier en nous emmenant dans son univers à lui, qui est si particulier.

Un univers qui prend un côté plus intime encore en fin d'album avec "Dream Sale" qui oscille entre calme et tempête. Un morceau qui, à lui tout seul, exprime la manière dont fonctionne le trio emmené par Ozo et Dango respectivement chanteur/bassiste et guitariste. En prenant le temps de bien faire les choses, sans les brusquer, mais en les accélérant par moment, les deux Nordiques ne se donnent cependant aucune deadline. En témoignent les cinq années qui séparent Universe de Mania, son prédécesseur.

A noter que du côté de la batterie, on retrouve Poncho, qui n'était autre que le sixième percussionniste du groupe lors de la sortie du disque. "Était" car, à l'heure actuelle, les deux leaders de la formation en sont déjà à leur septième batteur étant donné que Poncho fût remplacé par Enzo à l'aube de 2014. Si le poste de batteur semble visiblement difficilement attribuable vu que les deux compères ont une vision bien à eux de la musique, tous ces changements de lineup ne se font pourtant aucunement ressentir dans la musique du trio.

Toujours est-il qu'après la hargne de "Dream Sale", Truckfighters
Truckfighters


Clique pour voir la fiche du groupe
met un terme à Universe avec un titre qui est à la fois le plus long et le plus court de l'album. Pourtant d'une durée de plus de 14 minutes, "Mastodont" emporte l'auditeur une dernière fois dans une autre dimension et le place plus encore dans un état hypnotique dans lequel le temps n'a pas d'emprise.

La dernière note du disque nous laisse royalement sur notre fin! Déjà terminé et à peine le temps de reprendre nos esprits que l'envie de relancer la plaquette nous prend déjà.

Voilà un album plus qu'accompli qui se révèle être un "must have", ni plus, ni moins!



TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE