Chronique

COUGH / WINDHAND
Reflection of the Negative

image
Relapse Records

3 titres - 37 minutes
Sorti le 16-04-2013


image
Vendredi 26 septembre 2014

Amis du Doom, bonsoir,

Quel amateur de musique grasse ne ferait pas un bond devant un split aussi alléchant ?
D'un coté, Cough
Cough


Clique pour voir la fiche du groupe
, tempos ultras lents, concerts nourris aux décibels en veux tu en voilà, voix glauque et rauque au possible.
De l'autre, Windhand
Windhand


Clique pour voir la fiche du groupe
, riffs dévastateurs, un chant plaintif et malsain pourtant si doux à l'oreille, un sens de la mélodie dans la répétition incroyable.

Allez, essuie la bave dans ta barbe !

Avec Athame, Cough
Cough


Clique pour voir la fiche du groupe
nous entrainera pendant plus de dix-huit minutes dans un puits sombre et sans fin ou l'espoir n'existe plus. D'une efficacité doublée avec un volume élevé, ce long râle d'agonie joue sur l'hypnotisme du premier riff répété encore et encore jusqu'à plus soif ! La suite restera une sorte de construction autour de celui-ci. Le morceau ne manquera pas de relief pour autant, en rajoutant une partie plus psyché au milieu, sans batterie et en jouant deux notes en boucle.

C'est exactement à ce genre de prouesses que l'on reconnait un bon groupe à un mauvais groupe (dans ce style précis). Arriver à captiver et faire remuer la tête des auditeurs en te rejouant encore et encore le même riff, va me dire que ton groupe de ultra-brutal-tech-cyber-death metal en fait autant ! (oui en 2014, j'entends encore des gens me dire "Ouai mais ils savent pas jouer les doomeux" Ben vas-y, tiens moi un rythme à 40 bpm pendant vingt minutes alors, pleutre.)
Cette première face se clôture en mode fade out, très très lent.
Excellent morceau, même si classique !

Tu sens cette brise d'air frais ? Cette main tendue qui vient te sortir de ton puits ? Cette lumière qui vient d'éclaircir ta chambre ? Eh ben, c'est Windhand
Windhand


Clique pour voir la fiche du groupe
.
Alors je dois dire que rarement un enchainement dans un split ne m'a autant marqué, on est dans un Doom aussi glauque, et pourtant, c'est le jour et la nuit !
Windhand
Windhand


Clique pour voir la fiche du groupe
nous gratifiera de deux morceaux de durées plus modestes (sept et dix minutes)
Amaranth et son riff lancinant à souhait ouvre le bal ! La production met les guitares bien plus en avant et la voix envoutante de Dorthia Cottrell sonne comme une libération...
Que dire...riffs Doom au possible, d'une efficacité redoutable, le groupe nous sert ce qu'il fait de mieux.
Le second titre, Sheperd's Crook, clôturera la split d'une bien belle manière. Tempo lent, final épique à souhait, c'est le point levé qu'on dégustera ce morceau.

Trois titres... Trente-cinq minutes de Doom pur jus, aucune hésitation à avoir ! Enjoy !


Tags : doom
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
10

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE