Chronique

TERROR
The 25th Hour

image
Century Media / Victory Records

14 titres - 23 minutes
Sorti le 07-08-2015


image
Vendredi 24 juillet 2015

Même s'ils n'ont pas l'ancienneté des Madball
Madball


Clique pour voir la fiche du groupe
, Sick Of It All
Sick Of It All


Clique pour voir la fiche du groupe
ou H2O
H2O


Clique pour voir la fiche du groupe
, Terror
Terror


Clique pour voir la fiche du groupe
font depuis longtemps déjà parti des plus grands noms de la scène hardcore. Le combo de Los Angeles continue son rythme d'un album quasi tous les deux et revient donc avec The 25th Hour, successeur du très bon Live By The Code (2013) et du déjà cultissime Keepers Of The Faith (2010).

Et après tout ce temps, ces ricains n'ont pas changé leur recette : du bon hardcore old-school avec des morceaux toujours très courts. Même s'ils détiennent sûrement un nouveau record ici avec 14 titres qui s'enchaînent en... 23 minutes ! Rares sont les morceaux qui dépassent les 2 minutes. Premier changement notable par rapport aux disques précédents. Expéditif mais pas bâclé. Simplement 120 secondes ou parfois seulement 80 suffisent pour dire ce qu'ils avaient à dire. Et ce n'est pas plus choquant que ça.

Comme toujours, la qualité et la puissance sont présentes. Mettez une celle de ces nouvelles chansons en live et vous pouvez être sûrs que le pit va être foutrement violent, que les stage-divings vont s'enchaîner à une vitesse folle tout autant que les sing-along. Et ce pour notre plus grand plaisir !

On pourrait croire le style hyper répétitif... il l'est en quelques sortes. Et pourtant, on ne s'en lasse pas ! Des petites nouveautés tout de même avec des rythmiques plus groovy que d'habitude (No Time For Fools, Blinded By The Lights), une courte intro dans la même veine que leurs potes de Stick To Your Guns
Stick To Your Guns


Clique pour voir la fiche du groupe
suivi d'une rythmique qui plairait bien à Lemmy Kilmister (The Solution) ou des morceaux parfois un poil plus mélodiques comme déjà entrevus dans l'album précédent (Why).

Bref, ce sixième album est une bonne claque dans la gueule comme d'hab et on a hâte d'entendre ça en live même si on sait d'avance que ça va être une tuerie ! Mention spéciale pour quelques morceaux tout de même : Why, Bad Signs et Mind At War.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
5

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE